Suis-nous
Lorsque l'expérience d'un fan tourne au vinaigre Lorsque l'expérience d'un fan tourne au vinaigre

Fan expérience en France

Lorsque l’expérience fan tourne au vinaigre

Parfois les actions pour enrichir l’expérience des fans et spectateurs peuvent engendrer des causes et réactions que le club n’avait pas vraiment anticipé.

Publié

le

L’expérience fan est un sujet qui est aujourd’hui considéré par de nombreux clubs et organisateurs d’événements. Parfois, c’est cette volonté d’améliorer l’expérience des fans qui peut générer une insatisfaction ou pire causer du tort au club. 

 

Les efforts consentis par les clubs pour satisfaire leurs fans et spectateurs peuvent parfois faire naitre un sentiment totalement opposé à celui espéré initialement.

Régulièrement, nous observons des mécontentements des fans sur les réseaux sociaux et particulièrement sur Twitter.
Dernièrement, nos amis de PKFoot nous ont interpellé sur un retour d’expérience publié par une fan abonnée du FC Nantes qui avait gagné un accès privilégié en bord de pelouse avant une rencontre au stade de la Beaujoire (une opération proposée toute la saison aux abonnés par le club nantais). Malheureusement, l’expérience vécue par cette fan ne semblait pas être celle promise. Elle a donc tweeté son mécontentement en mentionnant une “belle publicité mensongère du club”.

Encore plus récemment, nous avons pris connaissance de deux faits marquants qui ont concerné l’expérience de fans dans des événements sportifs.

Elle vient voir la Ryder Cup et repart aveugle d’un oeil

C’était il y a un mois, à l’occasion de la Ryder Cup 2018 qui s’est déroulée en France (pour la première fois de l’histoire) du 25 au 30 septembre au Golf National de Guyancourt, une spectatrice a vécu un très mauvais moment. 

Malgré une très grosse organisation, l’édition 2018 de la Ryder Cup aura été marquée par un fait très triste. Le golfeur Brooks Koepka (Team USA) a grièvement blessé une spectatrice lors d’un tir qui a terminé sa course dans la foule. La balle est arrivée dans l’oeil d’une fan française de 49 ans. Un accident dramatique qui lui a fait perdre l’usage de son œil droit.
Le golfeur américain auteur de ce tir s’est montré très touché et attristé pour cette personne en indiquant que c’était l’un des pires jours de sa vie. 

La spectatrice blessée d’origine lyonnaise a souhaité porter plainte contre l’organisation et souhaite sensibiliser aux dangers que peut représenter ce sport pour le public. Notamment sur les risques liés aux balles qui peuvent toucher les spectateurs comme cela s’est produit pour elle.
Une revendication qui fait débat sur les réseaux sociaux. De nombreuses réactions mettant en avant le fait que cette personne a souhaité être au plus prêt de l’action, ce qui a ensuite été un élément essentiel de sa grave blessure.

Tirée au sort pour réaliser un shoot du milieu du terrain, elle évite le pire après une chute

Dimanche dernier, à la mi-temps du match entre l’Elan Béarnais et l’ASVEL au palais des Sports de Pau une jeune femme enceinte s’apprête à tenter le défi Amazon Shoot. Un shoot du milieu du terrain pour remporter un chèque de 1 000 €. Elle s’élance pour sa première tentative et rate le panier puis se laisse entrainer par son élan pour ensuite chuter le ventre face au sol. Plus de peur que de mal, elle se relève et tente le second shoot sans succès.

La fan (enceinte de plus de 8 mois et à quelques jours du terme) et son mari rejoignent ensuite l’hôpital pour contrôler l’état de santé de l’enfant. La chute semble avoir déclenchée le travail. Elle accouchera quelques heures plus tard d’un petit garçon.

Après cette belle frayeur qui se termine heureusement très bien, des joueurs de l’Elan Béarnais sont venus la voir à l’hôpital pour lui remettre tout de même le bon d’achat de 1 000 € sur le site Amazon.fr initialement prévu pour les gagnants de l’animation Amazon Shoot à la mi-temps. 

Cependant, parmi les 6 500 spectateurs présents ce soir là, quelques-uns ont exprimé leur inquiétude sur les réseaux sociaux en déplorant la folie du club d’avoir laissé shooter cette femme. Mais aussi la folie de cette supportrice d’avoir pris un tel risque. 
Le club aurait pourtant déconseillé à cette fan enceinte de réaliser le défi, mais cette dernière a estimée qu’il n’y avait pas de risque pour sa santé et celle de son bébé. 

Ces trois expériences démontrent que vouloir enrichir l’expérience des spectateurs peut parfois avoir un effet totalement contraire à ce que le club souhaitait. Il peut par la même occasion perdre le total contrôle de son action. C’est pour cette raison qu’évaluer les risques des actions entreprises et surveiller la communication de ses fans peut permettre d’anticiper ces problématiques. 

Vous avez aimé cet article ?

Au stade, je passe plus de temps à observer les animations, le comportement du public et les actions du club que le match en lui même. J'aime le sport mais j'aime encore plus l'expérientiel. Qu'il soit dans le monde du commerce, du business ou celui du sport.

Fan expérience en France

Innover dans la fan experience avec Sébastien AUDOUX

Quels sont les produits qui ont révolutionné la fan experience ces dernières années ? Comment encourager l’innovation dans le sport ? On en parle avec Sébastien Audoux dans le podcast 47.

Publié

le

sébastien-audoux

Que ce soit derrière leur écran ou dans les stades, les fans de sport ont vu leurs habitudes changer considérablement ces 10 dernières années et drastiquement en 2020. Head of Sports Digital Content chez Canal+ et Membre du Conseil d’Administration chez HYPE Foundation, Sébastien Audoux vient partager avec nous sa vision de l’avenir de la fan experience.

Dans l’épisode 47 de notre podcast, Sébastien revient donc sur son parcours chez Canal+ ainsi que sur son rôle au sein du fonds d’investissement et accélérateur Hype Foundation.

Trois questions à se poser avant de lancer une startup dans la fan experience selon Sébastien Audoux

La fan experience a de beaux jours devant elle. Les startups se précipitent pour découvrir la prochaine technologie qui améliorera notre visite dans un stade ou expérience télévisuelle. Durant les 4 années qu’il a passées chez HYPE, Sébastien a vu passer beaucoup de startups très talentueuses. Il nous a donc partager 3 questions essentielles à se poser quand on veut se lancer dans la fan experience.

Comment mon produit va-t-il générer de l’argent ?

C’est le plus important pour toute startup, quel que soit son industrie. Dans la fan experience, il faut se demander si les organisateurs d’événements et/ou les fans seront prêts à investir de l’argent pour le produit. Si beaucoup de produits de fan experience destinés aux clubs ont pour valeur ajoutée de contribuer à améliorer l’image de marque, alors il faudra des arguments solides pour l’en convaincre. C’est là qu’intervient la deuxième question.

Mon produit améliore-t-il réellement l’experience du supporter ?

Beaucoup d’entreprises développent des produits très techniques et spécifiques avant d’être sûrs qu’ils auront un succès auprès des supporters. Cependant, une application ou un service peut avoir un mécanisme très impressionnant mais ne pas retenir l’attention des fans pour autant. Par exemple, les supporters ne sont pas toujours prêts à faire l’effort d’utiliser une technologie complexe pendant leur moment de détente. C’est pour cela que l’on voit un fort succès chez les innovations qui facilitent la vie des fans ou des professionnels de l’industrie. Un bon produit de fan experience apporte une valeur claire à son client. Une valeur telle qu’il est prêt à payer pour en bénéficier.

Suis-je sûr que mon public cible le supporter et pas l’athlète ?

Il n’est pas rare de voir que des technologies désignées pour les fans sont finalement adoptées par des athlètes. Et vice versa !

Des liens de plus en plus forts entre l’innovation pour les athlètes et pour les fans

Les startups de l’industrie du sport ont de plus en plus de choix pour trouver leur public cible. Les fans sont en effet devenus très intéressés par une immersion totale dans le sport. Les plus puristes s’intéressent même à des produits destinés aux athlètes. C’est le cas pour la pratique sportive par exemple. Les applications de suivi des performances sportives chez les pratiquants en sont la preuve. C’est aussi le cas pour les statistiques d’une manière globale. La popularité croissante des paris sportifs ont donné naissances à un fort intérêt pour les données sportives auprès des supporters.

De l’autre côté, des technologies qui semblaient être destinées à améliorer l’expérience spectateur finissent par aider les athlètes et leurs coach à améliorer leurs performances sportives.

Ecoutez notre podcast complet avec Sébastien Audoux :

L’exemple du TrackMan dans le golf

Le TrackMan est un cas à part. Initialement développé pour l’armée, il est aujourd’hui utilisé pour améliorer les performances des golfeurs. Grand amateur de golf, Sébastien Adoux a longtemps commenté ce sport sur Canal+. Il décrit l’introduction du Trackman comme l’une des innovations ayant eu un impact majeur sur le marché du sport.

Le Trackman a surtout été la première grande amélioration dans le diffusion du golf à la télévision. En 2008, la Fox est l’un des premiers diffuseurs a introduire le TrackMan sur les écrans des spectateurs lors de l’US Open :

Ces dix dernières années la fan experience a connu des avancées considérables. L’un des domaines où l’innovation s’est  particulièrement accélérée ces derniers mois, c’est la diffusion. 2020, une année de tous les possibles pour l’OTT ? On y répond avec Sébastien Adoux dans la deuxième partie de notre podcast qui sortira prochainement !

Vous avez aimé cet article ?

Continuer la lecture

Suivez-nous

Nouveautés