Suis-nous
bfan bfan

Prestataires

“Le digital facilite l’inclusion des fans dans la vie du club” Guillaume Fallou (bFAN)

Fanstriker vous propose une série de contenu sur la fan experience digitale pour maintenir le lien avec vos supporters pendant le huis clos. Guillaume FALLOU, CEO de bFAN, nous parle de la manière dont l’application smartphone doit compléter l’expérience fan.

Publié

le

Aujourd’hui, nous allons parler de solutions pour maintenir le lien avec ses supporters quand ils ne peuvent pas venir au stade. Guillaume Fallou, CEO de bFAN, la startup derrière les applications de l’AS Monaco, du Paris FC, du LOU Rugby et bien d’autres, nous explique sa vision de l’application smartphone dans la fan experience.

L’utilité des applications les jours de match est claire. Elles simplifient de nombreuses tâches pour les supporters en centralisant de multiples services. Pendant que les matchs se jouent à huis clos, les applications sont toujours utiles. Elles sont un espace d’échange avec les supporters.

Guillaume Fallou, CEO de bFAN

Le digital en soutien de la fan experience les jours de match

La généralisation des applications de club fait partie des grandes révolutions de la fan experience ces dix dernières années. Que ce soit dans le confort ou dans le divertissement, elles ont transformé l’expérience fan. Guillaume Fallou l’explique très clairement, les applications ne doivent pas s’interposer entre les fans et l’action. Elles doivent plutôt être le support d’une soirée de match sans friction et plus immersive.

Toutes les applications que bFAN a développées avec des clubs reposent sur la même idée. Elles centralisent des dizaines de services proposés aux fans. Ainsi, sur une même plateforme, ils pourront retrouver leur billet pour le match, commander leur boisson à la buvette et voir le ralenti d’une action. Tout ça en quelques clics et sans frustration.

Cliquez ici pour écouter notre interview de Guillaume Fallou sur votre plateforme préférée. Il nous partage ses best practices sur le digital et l’utilisation des app pour créer du lien avec les fans.

L’application mobile comme espace d’échange avec les supporters

L’utilité des applications de club les jours de match n’est plus à prouver. En cette période de huis clos, elles se révèlent comme un outil de fan engagement extrêmement efficace. C’est une plateforme que le club peut maîtriser de A à Z. Que ce soit pour engager les fans lors de concours, partager les coulisses du club ou engager les fans dans des jeux, les applications ont une force d’engagement indéniable.

“Le véritable intérêt d’une application c’est d’y faire un storytelling qui crée un lien avec les supporters. Pour ça, on a des univers de participation comme les chats, des univers de jeux et des récompenses pour la participation des fans.”

Guillaume FALLOU, CEO de bFAN

Pour avoir un fort taux d’engagement des fans avec le club, il leur faut une raison de consacrer du temps au club. A travers l’application, ils se sentent écoutés.

bfan-illustration

Le digital pour inclure les fans dans les coulisses du club où qu’ils soient

Le sentiment de faire partie d’un groupe et de contribuer à la vie du club est très important. Proposer aux fans d’échanger sur les matchs ou de partager leurs photos en famille en train de regarder le match permet d’atteindre cet objectif. Les applications permettent de proposer du divertissement aux fans 7 jours sur 7. Cela peut passer par des mini-jeux, des pronostics ou du contenu sur le club. Enfin, pour récompenser le fan de sa participation, rien de plus simple, vous connaissez ses intérêts. Des cadeaux exclusifs du club (goodies, objets dédicacés, etc.) ou un accès exclusif à du contenu feront son bonheur.

L’application pour smartphone est devenue un must-have de la fan experience. Elle fait le lien entre des dizaines de services proposés par le club pour faciliter la connexion avec les supporters. En cette période de huis clos, l’application devient un environnement 100% contrôlable par le club à travers lequel il peut inclure les fans dans la communauté. Retrouvez les best practices de Guillaume Fallou sur le digital dans l’épisode 51 du podcast.

Vous avez aimé cet article ?

I am a finance and entertainment student excited by the idea of enhancing entertainment experiences thanks to numbers and technology.

Prestataires

Valoriser ses partenaires via la photo souvenir avec Memento

Memento offre des dizaines de manières d’utiliser la photo souvenir à la fan experience en intégrant les partenaires.

Publié

le

La photo est un outil puissant dans le développement de la marque d’un club. Elle représente souvent le souvenir physique du fan. Elle est un vecteur de promotion des événements sportifs sur les réseaux sociaux et dans les médias. Pourtant la distribution des photos souvenirs d’un match est encore un casse tête pour de nombreux organisateurs d’événements sportifs.

 

Dans l’épisode 45 de notre podcast, Youssef Mouadine, co-fondateur de la startup Memento, nous explique comment avec son équipe, il souhaite simplifier l’expérience photo et revaloriser les partenaires d’un événement. Memento offre aux supporters des souvenirs de leur passage au stade en toute simplicité. Grâce à la reconnaissance faciale, les visiteurs d’un événement peuvent récupérer toutes les photos sur lesquelles ils apparaissent et cela instantanément sur leur boite mail.
Cette nouvelle technologie offre un large panel de possibilités et de créativité concernant le storytelling et la mise en avant des partenaires les jours de matchs.

Raconter l’expérience des supporters au stade

Un des points majeurs de différenciation de Memento, le volume de photo que le dispositif permet de traiter. La reconnaissance faciale permet d’identifier les visages sur les photos prises instantanément. Les bonnes photos sont distribuées aux bonnes personnes instantanément. Les visiteurs reçoivent instantanément leurs photos dans leur poche et dans leur espace personnel, plus besoin d’imprimer les photos avant qu’ils partent. Ni le visiteur, ni les photographes n’ont à se soucier de comment récupérer la photo. Cela libère l’équipe en charge des photos de la lourde tâche de distribution des photographies.

memento-mascotte

Idée d’activation : sélectionner quelques supporters pour des séances photo avec la mascotte en bord de pelouse à la mi-temps

La conséquence la plus directe se répercute sur le nombre de photos qui peuvent être prises. Photocall, photobooth et photographes mobiles, tous les points de contacts sont bons pour raconter l’expérience des supporters au stade. C’est l’occasion de multiplier les occasions pour les visiteurs de créer des souvenirs avec le club avec quelques idées : photos à l’arrivée au stade, photos dans les coursives, près des buvettes, photos lors de la célébration des buts, concours photos à la mi-temps… les possibilités sont infinies. Le lendemain ils recevront un email résumant leur expérience complète au stade. L’organisateur pourra même personnaliser ce mail à sa guise.

Le storytelling ne s’arrête pas à un match. Le système de collection des photos de Memento permet aux organisateurs d’événements de traiter les photos de plusieurs événements. Par exemple, un club de football peut réutiliser toutes les photos d’une saison pour proposer une compilation souvenir à un abonné. Ce sera l’occasion pour les supporters les plus fidèles de revivre les plus beaux moments de la saison des grandes victoires aux célébrations de titre en passant par les matchs à thème.

Revaloriser ses partenaires

Une fois l’événement immortalisé, les possibilités de mise en valeur des partenaires sont également infinies. Chaque supporter peut retrouver toutes les photos de chacune de ses visites au stade sur sa boite mail, dans son espace personnel et même dans ses messages privés sur les réseaux sociaux. C’est l’occasion pour l’organisateur de l’événement d’engager les visiteurs autour des offres des entreprises dont il est partenaire.

moment-victoire

Idée d’activation : Collecter les réactions des fans lors d’une victoire, contenu sponsorisé par un partenaire

Grâce à la distribution digitale, les supporters peuvent se retrouver sur le site d’une entreprise partenaire en quelques clics. Memento offre la possibilité aux organisateurs de l’événement d’installer des filtres sur les photos mais aussi des logos.
Les visiteurs découvrent leurs photos après l’événement sur la plateforme avec un habillage personnalisé aux couleurs d’une entreprise partenaire. Un clic sur le logo de l’entreprise partenaire ou un clic sur un filtre sponsorisé les emmènera sur le site ou les réseaux sociaux du partenaire.
Un dispositif qui sera sûrement apprécié des entreprises qui invitent leurs clients en loge VIP.

Le physique pour ancrer le souvenir et le digital pour faciliter la distribution

La distribution digitale des photos grâce à Memento permet aux supporters d’accéder à leurs photos instantanément sans effort.
Un autre avantage est la facilité avec laquelle les fans peuvent partager ces photos sur les réseaux sociaux. La personnalisation de l’espace personnel et des emails par l’organisateur de l’événement permet un partage facile sur les réseaux sociaux. C’est d’autant plus intéressant que Memento peut distribuer des photos mais aussi des gifs et des vidéos. Les supporters pourront alimenter le hashtag du match mais vous pourrez aussi facilement leur demander le droit d’utiliser l’une de leur photo ou vidéo sur vos réseaux sociaux.

Mais ce n’est pas tout ! Si la distribution digitale est la méthode par défaut, il est aussi possible de distribuer des photos imprimées. Que ce soit de simples tirages, des posters ou des books, Memento peut fournir aux supporters un souvenir physique de leur visite au stade. Encore une fois, cela ouvre les portes à beaucoup de créativité : poster récompense lors d’un concours, book photo offert aux abonnés en fin de saison, collecte solidaire autour du tirage photo lors d’un match de gala.

Le partage des photos souvenirs aux visiteurs via des outils digitaux grâce notamment à la reconnaissance faciale sur les grands événements représente un enjeu majeur de promotion. Après les parcs d’attractions et les clubs de vacances, Memento s’attaque à présent au secteur de l’événementiel sportif où le potentiel est conséquent. 

Vous avez aimé cet article ?

Continuer la lecture

Interviews

INTERVIEW : Fabrice Lorenceau (LiveLike) “le fan engagement pour les écrans”

LiveLike vous fait vibrer devant le match comme si vous étiez au stade grâce à une expérience AR/VR immersive et sociale.

Publié

le

Interview LiveLike Fabrice Lorenceau

Alors que l’on parle souvent de divertissement in stadia lorsqu’il s’agit d’améliorer l’expérience des fans de sport, LiveLike a pris le parti original de se concentrer sur les fans qui ne se déplacent pas au stade.

“The most innovative sports viewing experience ever built” ou, en français, “l’expérience de visionnage sportif la plus innovante jamais créée” est la promesse ambitieuse faite pas les fondateurs de LiveLike et ils s’y tiennent. Réalité virtuelle, augmentée et mixte, expérience de divertissement entre amis et en temps réel, LiveLike amène toute la ferveur du match dans votre salon. On en parle avec Fabrice Lorenceau, le co-fondateur de LiveLike.

Bonjour Fabrice, pouvez-vous vous présenter à nos lecteurs ?

Je m’appelle Fabrice Lorenceau, je suis cofondateur de LiveLike et directeur des productions et de la stratégie produit. 

LiveLike est né il y a 5 ans. Comment l’idée de proposer une telle expérience vous est-elle venue ? Comment les débuts de LiveLike se sont-ils faits ?

J’ai créé LiveLike avec mon frère André Lorenceau en 2015. Après avoir fait un prototype fin 2014 suite à l’engouement des chaînes de TV pour le prototype. Nous avions une approche différente de la VR qui place l’utilisateur dans un Lounge VIP pour suivre un évènement sportif. Le lounge permet d’avoir ses amis atour de soi dans son salon VIP ainsi que des écrans avec des statistiques sportives et des contenus divers comme les meilleurs moments ou des interviews. L’idée est venue du fait que mon frère travaillait dans la VR depuis un an et moi dans le sport et la tech. Il cherchait un nouveau challenge et on a commencé à parler de ce que pourrait être l’expérience de vivre un événement sportif en VR. Par chance, j’avais déjà fait des captures de matchs à 180° pour faire du tracking de joueur avec YouFoot donc on a imaginé ce que pourrait être l’expérience autour de cette vidéo : la loge, des avatars, les statistiques, etc.

Pouvez-vous nous en dire plus sur le modèle et le fonctionnement de LiveLike ? Quels sont les prérequis du côté des fans et des organisations sportives pour pouvoir accéder à l’expérience que vous proposez ?

Nous avons un business modèle B-B-C (Business-to-business-to-consumer). On travaille avec les fédérations ou les détenteurs de droits sportifs. Nous fabriquons en marque blanche des expériences pour nos clients. Souvent l’application est gratuite et disponible sur mobile ainsi que pour les casques VR Mobile et “Standalone” (un casque VR qui ne requière pas d’utiliser un ordinateur ou un smartphone) donc iOS, Android, GearVR, Oculus Go et Quest.
Quand nous travaillons avec des chaînes payantes le plus souvent il faut s’identifier dans l’application et être abonné pour avoir accès au contenu bien que souvent les matchs déjà joués soient libres d’accès.

À votre avis, quelle est la fonctionnalité phare de LiveLike qui fait que la plateforme rencontre un si grand succès auprès des organisations sportives et des fans ?

Il y a plusieurs facteurs à cela. En premier lieu pendant longtemps nous nous sommes concentrés sur le sport donc nous avons développé un savoir faire et une réputation dans ce domaine. C’est un domaine qui est compliqué car il faut pouvoir livrer des applications pouvant accueillir des millions d’utilisateurs et on a souvent peu de temps pour créer une application pour des grands événements comme la Coupe du Monde 2018. La pression est aussi énorme car on livre des “streams” de très hautes qualités (UHD ou 8K) avec des technologies de pointes souvent pas encore standardisées. Enfin, l’erreur n’est pas permise sur ce genre d’événement.
Parmi les fonctionnalités qui ont séduit les utilisateurs, il y a l’interactivité qui permet de changer d’angle de vue et l’accès aux statistiques ainsi que le social avec des avatars. Nous avons d’ailleurs travaillé en 2019 sur de nouveaux avatars et nous avons amélioré la vitesse de chargement des videos pour que les changements d’angles puissent être quasi instantanés.
Nous allons lancer avec un client important une application en Q1 2020 intégrants ces fonctionnalités ainsi que d’autres évolutions importantes.

Photo 180° prise à l'occasion du match Argentine - Espagne en Chine pour la FIBA

Photo 180° prise à l’occasion du match Argentine – Espagne en Chine pour la FIBA

“On a vraiment repensé le “fan engagement”, mais pour les écrans OTT”

LiveLike a déjà couvert beaucoup de très grands événements sportifs comme la Coupe du Monde de football 2018 en Russie ou encore Roland Garros. Quel est le plus gros challenge que vous ayez rencontré jusqu’ici ?

Notre plus gros challenge reste l’adoption des casques de VR. Cela reste un marché de niche. L’Oculus Quest est pour nous une excellente nouvelle car il est évident maintenant que le casque Standalone est un succès auprès des utilisateurs. Il est plus simple et convivial à utiliser. Il remporte un succès important. Ce type de casque remplace notamment les Cardboards dont la qualité était très souvent mauvaise et le GearVR qui était un peu trop compliqué à utiliser et restait limité à quelques smartphones Samsung. Oculus notamment a revu ses objectifs à la baisse et vise dans un premier temps de devenir un écosystème fédérant 50 millions d’utilisateurs mensuels actifs. C’est à dire comparable à Playstation, Switch ou Xbox.
De notre côté, nous avons aussi décidé de lancer un nouveau produit qui propose ce qui fonctionnait le mieux en VR, à savoir le social et l’interactif, pour les écrans autre que la VR. En clair, un produit pour le web et mobile qui permet d’avoir des interactions en direct et de regarder avec ses amis. L’UEFA et Deltatre ont déjà adopté et intégré ce nouveau produit qui rencontre un franc succès. On a vraiment repensé le “fan engagement” mais pour les écrans OTT. (NDLR : Un media donne accès à du contenu dit OTT “over-the-top” s’il fournit du contenu supplémentaire à celui du fournisseur traditionnel. Netflix est OTT sur votre box Orange par exemple).

L’UEFA a récemment annoncé l’intégration de LiveLike dans son incubateur. LiveLike a reçu distinctions sur distinctions depuis sa création, la plateforme semble être sur une excellente lancée. Quelle est la prochaine étape pour vous ?

J’ai déjà mentionné les évolutions à venir sur la VR. Le nouveau produit vient d’être lancé, nous avons plusieurs très gros clients avec qui nous travaillons étroitement pour le lancement de cette nouvelle solution de Fan Engagement. Nous pensons aussi que ce produit peut plus facilement se décliner sur d’autres verticales comme pour les contenus VOD, le divertissement, l’actualités, etc.
Nous explorons autour de l’interactivité comme la suggestion de contenus, la publicité interactive (comme le fait Hulu ou maintenant Facebook) ou encore faciliter le pari sportif pour un téléspectateur.

Pour conclure les interviews, j’aime poser ces deux dernières questions à nos intervenants :
Pouvez-vous nous partager un fait surprenant sur votre domaine de spécialisation, l’expérience fan en VR/AR/MR ?

Je vais partager trois donnés intéressantes : nos applis VR ont été #1 dans de nombreux app stores pendant la Coupe du Monde 2018, mettant la VR à l’honneur pour un très grand nombre ! La BBC en Angleterre et ERT en Grèce sont les deux diffuseurs qui ont le mieux tirés leur épingle du jeu en promouvant habilement leur appli VR.
Autre succès, nous avons eu 6,5 millions d’utilisateurs uniques en Inde pour l’IPL 2018. Un test en 2019 avec des milliers d’utilisateurs et un de nos partenaires a montré qu’il est possible de monétiser en Pay-Per-View des flux VR pour des événements sportifs.
Enfin, nous avons vu que le social et l’interactif augmentaient de x2 à x3 fois le temps passé en VR par rapport à l’OTT et c’est cela qui nous a poussé à lancer un produit de Fan Engagement pour tous les écrans OTT. Cela s’est confirmé lors des tests de lancement : Engagement SDK séduit particulièrement les moins de 35 ans qui affectionnent une expérience plus interactive et sociale.

Et enfin, quel est l’événement, le projet ou l’innovation à suivre dans votre domaine de spécialisation ? 

Nos projets à venir sont très confidentiels donc je ne peux pas en parler à ce stade. On va suivre avec attention les chiffres des ventes des nouveaux casques de VR comme l’Oculus Quest surtout avec les fêtes de Noel. Enfin, je me réjouis de voir des acteurs comme Twitch qui continuent d’innover dans le Fan Experience que ce soit pour Thursday Night Football ou avec des fonctionnalités de gamification lancées en 2019 récompensant de manière ludique les utilisateurs pour le temps qu’ils passent à regarder leurs streamers préférés.

Merci beaucoup à Fabrice de nous avoir accordé du temps pour réaliser cette interview. Vous pouvez suivre attentivement l’actualité de LiveLike, l’une des startups les plus innovantes de la fan engagement et expérience sur leur site et les différents réseaux sociaux.

Vous avez aimé cet article ?

Continuer la lecture

Suivez-nous

Le choix des lecteurs