Suis-nous
2010 – 2019 : dix années qui ont révolutionné la fan expérience 2010 – 2019 : dix années qui ont révolutionné la fan expérience

Fan expérience dans le monde

2010 – 2019 : dix années qui ont révolutionné la fan expérience

Smartphones, VR, big data, relation avec les fans. Retour sur 10 années qui ont révolutionné la fan expérience dans le sport.

Publié

le

Alors que l’on entre dans une nouvelle décennie qui s’annonce prometteuse pour la fan expérience, rappelons nous que les années 2010 l’ont révolutionnée.

En 10 ans, on a observé une prise de conscience massive sur l’importance de l’expérience fan. Les nouvelles technologies ont permises aux acteurs de l’industrie de l’entertainment sportif de mettre en place des dispositifs qui ont augmenté le niveau de confort et de divertissement des supporters. Revenons ensemble sur les innovations et activations qui ont marqué la décennie 2010.

Des innovations auxquelles on ne pense même plus tellement elles sont devenues des “basiques”

Les années 2010 ont été marquées par de grands bouleversements technologiques qui se sont installés dans nos habitudes de consommation et de vie très rapidement. Après la révolution d’internet dans les années 2000, l’essor de l’utilisation des smartphones (de 295 millions de smartphones vendus dans le monde en 2010 à 1,5 milliards en 2018 selon Statista) a entraîné le foisonnement d’applications pour faciliter la venue au stade des spectateurs et organiser leur divertissement. Ces dernières sont maintenant monnaie courante.

Les enceintes sportives sont devenues connectées pour créer plus d’interactions mais surtout proposer aux fans plus de divertissement et plus de confort. Un simple smartphone peut maintenant vous donner accès au stade, vous permettre de payer dans les boutiques du stade, vous offrir des angles de vues et de ralentis et de vous faire livrer votre commande à votre place en tribune (avec par exemple Digifood). 

Avec l’avènement des réseaux sociaux, la stratégie d’engagement avec les supporters a été repensée. Tout d’abord les supporters ont accès à beaucoup plus de contenus sur les clubs, les événements et les sportifs, grâce aux réseaux sociaux. C’est une manière pour les différents acteurs de l’industrie du sport de créer un lien plus fort avec les fans. Ils peuvent aussi accéder à du contenu exclusif à l’instar des supporters de l’OL qui ont rejoint la Social Room mise en place par l’OL dans le cadre de son partenariat avec Hyundai. Pour le club, c’est aussi une manière de faire rayonner l’événement et les sponsors plus largement que l’enceinte même du stade.

Les franchises américaines l’ont bien compris et adaptent maintenant leur expérience pour lui donner une dimension social media. La popularisation des social walls est la conséquence directe de cette volonté. Grâce aux social walls les spectateurs peuvent diffuser leurs messages de soutien ou faire passer des messages personnels dans un espace dédié aux fans. 

Le NBA Social media wall

Le NBA Social media wall

L’innovation technologique et l’intérêt croissant pour l’amélioration de l’expérience fan a suscité un changement profond dans la manière dont les enceintes sont pensées. Les nouvelles arenas connectées sont pensées pour fournir aux spectateurs un niveau de confort et de divertissement augmenté afin qu’ils passent plus de temps sur le lieu du spectacle et notamment les espaces de consommation. Exemple au AT&T Center de San Antonio, qui propose maintenant aux fans de trouver tout type d’animations low et high tech dans les couloirs du stade, à l’image du photobooth “Pose with the Pros”.

Ces innovations dont nous apercevions tout juste les opportunités qu’elles représentaient il y a 10 ans sont désormais ancrées dans les habitudes des spectateurs. Les écrans digitaux, les animations technologiques et autres photobooth sont des basiques d’une expérience dans de nombreuses enceintes.  

Un spectacle prolongé, personnalisé et toujours plus impressionnant grâce au progrès technologique

Ces dix dernières années, le progrès technologique est omniprésent dans la transformation de la fan expérience. Les animations en AR/VR/MR connaissent actuellement un large essor. Elles offrent au spectacle une nouvelle dimension que ce soit pour les fans présents dans le stade ou pour les fans qui suivent l’événement de leur canapé via leur télévision. Parmi les utilisations de la mixed reality les plus impressionnantes, on retrouve le show proposé au M&T Bank Stadium à Baltimore lors de la rencontre entre les Ravens et les Jets en décembre 2019.

Le mapping sur le parquet des Cavaliers de Cleveland constitue un autre exemple d’utilisation des technologies d’affichages pour proposer un show toujours plus surprenant aux fans.

Enfin, l’utilisation de la data a ouvert de nouvelles portes pour les organisateurs d’événements sportifs. Collecter la data des spectateurs permet de mieux connaître son public de manière agrégée et individuelle. Ainsi, l’expérience fan peut désormais être améliorée pour mieux répondre aux attentes de l’ensemble des visiteurs.
La grande révolution est la personnalisation ! Avec la bonne exploitation de cette data, l’expérience peut maintenant être personnalisée pour améliorer la relation que chaque fan entretient avec ses événements sportifs préférés.

Si le progrès technologique a été un moteur de l’amélioration de la fan expérience, les animations low tech sont toujours aussi populaires et nécessaires

Les clubs n’ont pas toujours besoin de mettre en place des animations high tech pour renforcer leurs liens avec les fans. Parfois, les animations les plus simples ont été celles qui nous ont le plus touchées à l’image des opérations suivantes. Certaines ne nécessitent que très peu de moyens, du temps des différents acteurs ou encore juste de bonnes idées. 

En 2018, Zlatan Ibrahimovic alors joueur des Los Angeles Galaxy en MLS appelle les abonnés pour les remercier d’avoir renouvelé leur abonnement. Autant dire que lorsque Zlatan vous appelle au téléphone vous vous en souvenez pendant longtemps puis vous partagez l’histoire largement autour de vous. Simple et efficace. 

Les Kings de LA ont aménagé un engin technique pour embarquer des fans sur la patinoire à bord de la surfaceuse, pendant les temps morts.

Des YouTubeurs/freestylers londoniens ont mis au défi les passant de réaliser un saut aussi haut que Cristiano Ronaldo lorsqu’il s’élève pour faire une tête. Une animation qui pourrait avoir sa place dans un stade, au Juventus Stadium par exemple.

https://www.youtube.com/watch?v=wrZkxcSsmOw&feature=emb_title

Lorsqu’un fan sollicite Erminig, la mascotte du Stade Rennais, l’occasion est trop belle pour ne pas en profiter et jouer le jeu des réseaux sociaux. C’est ce qu’a très bien fait la mascotte et rédigeant un justificatif d’absence pour un jeune fan pour pouvoir assister au match des rennais.

Si la décennie 2010 a été pleine de grands bouleversements qui ont permis une très large amélioration de l’expérience fan, la décennie 2020 s’annonce aussi très chargée. Pour la fan expérience, l’accélération du progrès technologique sera une opportunité d’augmenter la satisfaction des fans et de faire face aux challenges liés à la durabilité. Même si les activations les plus simples auront plus que jamais leur place dans les enceintes de sport et de spectacle. 

Poursuivez la lecture sur cette thématique

Vous avez aimé cet article ?

I am a finance and entertainment student excited by the idea of enhancing entertainment experiences thanks to numbers and technology.

Continuer la lecture
Publicité

Fan expérience dans le monde

Manchester City va tester une tasse à café comestible cette saison

Le club anglais a indiqué qu’il allait proposer aux spectateurs de l’Etihad Stadium des tasses à café comestibles. 

Publié

le

Une tasse de café comestible à Manchester City

Le club anglais de football a indiqué récemment qu’il allait proposer aux fans des tasses comestibles. 

 

Des tasses à café comestibles

Selon plusieurs médias anglais, les tasses à café que va proposer Manchester City à ses fans présents lors des événements à l’Etihad Stadium seraient fabriquées à partir d’un ingrédient semblable à une gaufre, fabriqué à partir d’ingrédients entièrement naturels et comestibles. Un concept similaire à ce que nous pouvons observer régulièrement avec les glaciers qui proposent des glaces avec un contenant en gaufre comestible.

Les tasses à café comestibles seront disponibles au service de boissons chaudes à l’extérieur du stade à City Square, en face de l’entrée ouest. À noter qu’il n’y a évidemment aucune obligation pour le fan de manger la tasse comestible, il aura la possibilité de mettre ce contenant dans le flux de déchets de compostage, s’il le souhaite.

 

Le prestataire du club pour cette action semblerait être l’acteur Écossais Bio Bite fournisseur de tasses à café respectueuses de l’environnement et de produits innovants liés au café. Ce prestataire propose un lot de 240 cups comestibles de 220ml au tarif de 81£ (soit environ 94€) ce qui reviendrait à un coût par cup de 40 cts d’€ pour le club.

Pour le moment peu d’informations sont disponibles. Les tasses à café comestibles ne semblent pas avoir été mises en service lors des deux premier matchs de la saison de Manchester City les 21 et 28 août dernier. Affaire à suivre donc sur les réseaux sociaux pour apercevoir les premières images des utilisateurs. 

Des gobelets à bière recyclables 100 % sans plastique

Ce n’est pas la seule innovation “food an beverage” cette saison pour le public de l’Etihad Stadium puisqu’en effet, cette année le club introduit des gobelets à bière 100% recyclables et zéro plastique. 
Ces nouveaux gobelets innovants sont en papier aqueux 100 % sans plastique et fabriqués à partir de papier et de carton issus de sources durables, tous entièrement recyclables.
Les gobelets seront collectés dans tout le stade de la même manière que leur prédécesseur via des points de collecte et des empileurs de déchets et sortiront via le flux de déchets de recyclage mixte sec pour être recyclés à 100 %.

En plus des nouvelles tasses, plus de 7 nouvelles bières artisanales de brasseurs locaux sont à découvrir dans les différents points de consommation du stade à partir de 2h avant le match. Une volonté de la ville et du club de favoriser la consommation d’aliments plus locaux et de soutenir les entreprises locales.

Deux initiatives pour réduire les déchets environnementaux 

Sensible aux sujets environnementaux, le club mancunien est assez actif et embarque notamment ses partenaires dans les actions. En rappel cette vidéo avec un scénario digne d’un épisode de la série futuriste Black Mirror datant de l’été 2020 qui avait pour objectif de sensibiliser sa communauté sur les enjeux en matière d’approvisionnement de l’eau.

 

Ces actions innovantes de tasse à café comestible et de gobelet à bière 100% recyclable et sans plastique symbolisent l’engagement du club à éliminer tous les plastiques à usage unique des opérations de restauration et à améliorer encore davantage son impact carbone.

 

Article précédent
Poursuivez la lecture sur cette thématique

Vous avez aimé cet article ?

Continuer la lecture

Fan expérience dans le monde

Everton raconte les plus belles histoires de ses fans

Une stratégie de contenu qui se veut être simple et efficace afin de fédérer la communauté des Toffees.

Publié

le

Témoignages des fans d'Everton

Everton vient de lancer une série de témoignages hebdomadaires appelée “My Everton“. Le principe est simple, les fans, joueurs et membres du staff peuvent s’exprimer librement sur l’amour qu’ils portent pour leur club. L’occasion de raconter des histoires passionnantes qui fédèrent la communauté des Toffees.

 

Un contenu pour partager les souvenirs les plus forts des fans

C’est sous un format écrit qu’Everton publie chaque semaine une histoire. Les fans n’ont qu’à contacter le service digital du club pour soumettre leur témoignage via un simple mail. Le contenu, alors très bien rédigé, est accompagné de photos afin d’humaniser les propos et valoriser le fan en question.

Dans les trois premières histoires publiées par le club de Premier League, on retrouve par exemple Elizabeth Broadbent. Une femme qui a perdu son mari, Michael, il y a trois ans et qui a souhaité lui rendre hommage en partageant la passion qu’il avait pour Everton. Michael était effectivement un fidèle du club qui a “converti” toute sa famille. Trois générations dans la famille sont devenues fans des Toffees en raison de sa passion virale. 

Fédérer une communauté

À travers cette série de contenus, Everton parvient à façonner son histoire grâce à ses fans. Chaque témoignage rassemble et semble plaire puisque plusieurs générations de supporters prennent la parole. Les nombreux fans d’Everton, comme partout ailleurs, ont en effet commencé à suivre l’équipe à différentes époques et de différentes façons. Ce qui offre une certaine mixité et souligne ainsi la grandeur du club fondé en 1878.

Comme on le dit souvent, les joueurs passent mais les fans restent. Il est donc toujours intéressant d’offrir la possibilité à sa communauté s’exprimer et de partager des souvenirs qui réunissent. Ce type de contenu pourrait être développé dans un format vidéo reportage ou encore dans un podcast audio dédié. De quoi humaniser davantage les témoignages et augmenter l’engagement. 

Néanmoins, c’est une très belle intention de la part d’Everton qui propose à la fois à ses fans un moyen de raconter et de lire des histoires qui leurs ressemblent.

Poursuivez la lecture sur cette thématique

Vous avez aimé cet article ?

Continuer la lecture