Suis-nous

Fan expérience en France

INTERVIEW : Robin Collet (Betclic), le pari sportif est une autre façon de vivre un match

Robin qui travaille chez Betclic, leader du pari sportif en France, nous livre son approche de l’expérience fan dans le monde du pari sportif.

Publié

le

Aujourd’hui, le pari sportif est omniprésent dans le monde du sport. Il est un moyen pour tout fan de donner plus d’enjeux et d’émotions lors de toutes rencontres sportives. Parier est aujourd’hui un usage qui fait partie intégrante de l’expérience fan digitale hors stade. On en parle avec Betclic.

 

Pour traiter ce sujet, nous avons contacté Betclic, le leader du pari sportif en France et partenaire de trois clubs, le FC Girondins de Bordeaux en football, l’Union Bordeaux Bègles en rugby et les Boxers de Bordeaux en hockey.
C’est Robin Collet Brand Marketing Project Manager chez Betclic qui nous répond sur les questions marketing. Il est accompagné de Romain Fournier, Head of Social Media chez Betclic qui répondra sur la thématique du digital. Ensemble, ils nous explique l’impact qu’ont les paris sportifs sur l’expérience fan ainsi que le rôle qu’ils jouent dans le paysage sportif.

@Quentin Salinier

Une activation Betclic au Matmut Atlantique de Bordeaux

 

Bonjour Robin, pouvez-vous vous présenter ?

Robin Collet, je suis chez Betclic depuis 4 ans, d’abord en alternance en charge des opérations de rétention client puis au fil du temps, j’ai évolué sur des missions plus marketing. Aujourd’hui, je suis en charge des médias et des partenariats pour la marque en France.

Les paris sportifs font partie du prolongement de l’expérience fan hors stade. Chez Betclic, comment activez-vous les fans de sport ?

Le pari sportif est l’essence du jeu et vient accompagner la consommation du sport pour le fan afin de lui faire vivre des émotions plus intenses. Pour nous, le pari sportif est une façon de vivre un match, elle accompagne le fan lors de ce dernier, et lui permet de vivre plus d’émotions. Le pari va accompagner le fan de sport, un pari sur un match sans enjeu va lui donner une saveur particulière. On essaie de rester connecté au maximum avec nos joueurs. Tout au long de l’année et même lorsque les évènements sportifs sont moins nombreux, on propose des animations pour les mettre en avant et aller à leur rencontre. Les micros-trottoirs, par exemple, font maintenant partie intégrante de notre paysage et permettent d’aborder une grosse affiche de façon différente.
Le pari sportif s’intègre assez naturellement à ces contenus car on se rend vite compte que l’on peut parier sur tous les moments du quotidien. On essaie aussi d’intégrer des personnalités à ces contenus, notamment des rappeurs, on sait que le rap et le foot sont très proches et certains rappeurs adorent le pari sportif. Cela permet pour nos fans d’avoir des contenus mélangeant 2 univers dans lesquels ils se retrouvent.

@Jerome Ingrand / Agence offside

Tournoi Five Betclic en compagnie du rappeur français Gradur

Betclic est sponsor de 3 clubs professionnels à Bordeaux, pourquoi cette ville et ces clubs en particulier ?

Betclic s’est installé sur Bordeaux il y a 2 ans. Les Girondins tout comme l’Union Bordeaux Bègles en rugby ou les Boxers en hockey font partie de l’environnement local de la ville et de la région. Tout naturellement, Betclic souhaite accompagner les acteurs majeurs du sport de la région. Ces partenariats sont gagnants-gagnants et tirent les entités vers le haut. Par ailleurs, cela permet aussi de récompenser les employés en leur permettant d’assister aux rencontres de leurs équipes préférées.

Quelles relations entretenez-vous tout au long de la vie d’un partenariat de sponsoring avec vos interlocuteurs du club ou de l’événement ?

C’est une relation quasi quotidienne. Le but est d’être connecté le plus souvent possible avec eux. D’une part afin de réagir ensemble à l’actualité et proposer toujours des contenus intéressants et pertinents pour nos fans. D’autre part, les partenariats sont pour moi une collaboration, il est nécessaire d’être toujours en lien afin d’avancer main dans la main.

Quels KPIs utilisez-vous pour déterminer si un investissement en sponsoring ou une action/activation a été bénéfique ?

C’est toujours une chose compliquée car sur ces partenariats, le facteur clé se trouve dans l’image de marque. C’est avant tout la présence à l’esprit de la marque qui est importante. Mais nous lançons régulièrement avec les clubs des études pour mesurer la notoriété et l’image de la marque sur le territoire ou même nationalement. Ces KPIs nous aident également à contrôler, modifier ou bien continuer nos actions suivant leurs impacts. De ce fait, on se rapproche encore plus de la cible pour leur proposer les contenus les plus qualitatifs possible. Enfin, on va pouvoir également mesurer en suivant la visibilité médias ce que cela nous apporte (photos, articles, interviews, etc).

https://twitter.com/Betclic/status/1217764672335683584?s=20

Quelle est l’activation la plus forte que Betclic ait réalisé auprès de sa communauté  ?

On propose plusieurs choses mais je dirai que c’est notre loge connectée aux Girondins de Bordeaux. Elle permet au fan, le temps d’un match, d’être dans la peau d’un trader de pari sportif. On y trouve le nombre de pari en direct, l’évolution des côtes, le fil twitter, le match en live et surtout … le champagne ! Par ailleurs, avec tous nos partenaires, on propose des activations à la mi-temps des grands matchs de la saison. Par exemple, trois participants peuvent avoir l’occasion de fouler la pelouse au même titre que leurs idoles ! C’est une activation unique pour les fans et une belle visibilité pour notre marque devant des milliers de supporters.

Quelle est votre approche du fan et du parieur lors des grandes compétitions telles que la Coupe du Monde de Football ou celle de Rugby ?

Le sport est notre cœur de métier depuis le 1erjour, c’est notre raison d’exister, de ce fait, tout grand rendez-vous sportif est un grand rendez-vous de pari ! Notre but est que le fan suive la compétition avec nous comme il peut le faire avec d’autres de ses marques préférées. On vient accompagner le fan en lui proposant différentes activités/contenus régulièrement pour garder la connexion avec lui, des contenus vidéos, des analyses, des missions pour gagner des freebets, etc. On entre complètement dans la routine et le quotidien du fan qui va se tourner vers nous même les jours sans match ou sans envie de parier. On essaie de lui apporter autre chose qu’une simple côte : une expérience de parieur.

“Tout grand rendez-vous sportif est un grand rendez-vous de pari !”

Une question qui s’adresse à Romain, comment activez-vous votre communauté durant le confinement ?

Durant cette période spéciale, malgré la faible actualité sportive, nous avons souhaité garder notre volume de communication sur les réseaux sociaux. Cependant, nous avons modifié nos communications : la quasi-totalité de nos contenus relèvent maintenant du divertissement autour de l’actualité sportive (ou non) et ne se concentrent quasiment plus sur l’aspect business de la marque.
Nous avons donc lancé des contenus qui parlent à nos communautés avec des matchs FIFA face aux CM, une équipe Club Pro FIFA, une partie de Football Manager gérée par la communauté, des petits jeux (puissance 4, plato, etc., des tournois de Poker face aux CM, des challenges sportifs ou encore des opérations tournées sur le ton de l’humour et de notre business. On fait même quelques live tweets autour de Koh Lanta et ça cartonne !
Il y a quelque temps, nous proposions par exemple à notre communauté de découvrir de façon totalement aléatoire et humoristique si leur couple allait résister au confinement ; l’opération a semblé plaire puisque nous avons reçu beaucoup de retours positifs. Elle s’est même retrouvée en Trending Topic sur Twitter durant plusieurs heures.

Comment envisagez-vous le paysage des paris sportifs après le confinement ? Pensez-vous qu’il y aura un changement des comportements ?

Il va y avoir une grande demande car le confinement a créé de la frustration du fait de ne pas pouvoir parier. Chaque match va être un grand match, je suis sur que comme moi vous seriez prêt à regarder un Dijon vs Toulouse alors qu’en temps normal… (rire). De plus, le calendrier va fortement évoluer avec beaucoup de matchs sur la même semaine et sûrement moins d’attente entre chaque match de LDC. Les mises vont alors peut-être, être plus dispersées entre les différents matchs. Mais le pari sportif doit rester un loisir.

L’interface de vos plateformes digitales est très importante pour l’expérience utilisateur. Quelles sont pour vous les priorités dans l’amélioration de cette expérience online ?

Nous sommes sans cesse dans l’objectif d’offrir à nos clients la meilleure expérience possible. Ils viennent sur l’application par plaisir et de ce fait, ils doivent avoir accès à tout ce qu’ils désirent de la façon la plus simple et la plus fun possible.
On va mettre en place des animations sur l’application d’ici la reprise. Pour les voir, il faudra rester connecté !

Vous jouez énormément de l’humour sur les réseaux sociaux, est-ce le meilleur moyen d’être proche de sa communauté lorsque l’on est un acteur des paris sportifs ?

Comme tu l’as remarqué, nous essayons d’être proches de notre communauté et de la fédérer. Tout d’abord, cela s’explique parce que nous sommes nous aussi des parieurs et de ce fait, nous vivons la même chose qu’eux et nous nous retrouvons autour de points communs ! L’humour positif est un très bon levier qui nous permet d’avoir une proximité avec eux puisque beaucoup de monde utilise les réseaux sociaux à des fins de divertissement. C’est donc naturel pour nous d’essayer de divertir nos communautés.
Au-delà de l’humour, nous souhaitons également capitaliser par exemple sur la spontanéité et les intérêts de notre communauté (sport, paris sportifs et autres) pour générer des contenus qui plaisent.

D’ailleurs, à quoi ressemble le profil type d’un parieur chez Betclic ?

Je dirais plutôt un fan de sport qui souhaite pimenter sa consommation avec le pari sportif pour ajouter de l’émotion au match. Ils veulent vivre le match avec encore plus d’émotions et Betclic est là pour cela. En d’autres termes, nous voulons faire ressentir un “combo parfait” à nos parieurs lorsqu’ils vivent un match : les potes, la bière, la pizza et Betclic.

@Betclic

La loge connectée Betclic aux Girondins de Bordeaux

Quelle serait pour vous la définition de fan expérience ?

La fan expérience c’est tous les dispositifs que l’on peut mettre en place pour que les consommateurs de sport puissent vivre une expérience différente, voire personnalisée. Cela permet de vivre le sport d’une façon différente. On va dans un stade, plus uniquement pour le match, mais pour tout ce qu’il y a autour. Je trouve que cela permet à une entreprise, à travers ces différentes expériences, de mettre en avant toutes les valeurs qui lui sont chères. Cela lui permet également de se rapprocher de ses clients en augmentant ou en entretenant son brand love. Le fan est le premier ambassadeur et le relai d’une marque. C’est un point très important pour le développement de celle-ci !

Merci à Robin et Romain pour ces échanges ! 

Vous avez aimé cet article ?

Passionné par le sport, je m'intéresse aux différents événements sportifs, à la façon dont le spectateur est pris en compte et aux nouvelles tendances.

Fan expérience en France

Fan Park, concours, animations… la Charente-Maritime fête le Tour de France !

La Charente-Maritime a animé le passage du Tour de France 2020 dans son département en offrant plusieurs animations et opérations pour sa communauté.

Publié

le

Le Fan Park en Charente-Maritime tdf2020

Le Tour de France cyclisme parcours actuellement les régions françaises. Des régions qui accueillent l’événement au départ ou à l’arrivée d’une étape, ou qui voient passer l’événement sur leur territoire. Quoi qu’il en soit, cela permet d’assurer la promotion du patrimoine local et de proposer des animations au public.

 

Les 8 et 9 septembre, le département de la Charente-Maritime a eu l’honneur d’accueillir 2 étapes du Tour de France (la 10e et 11e étape). Le Tour de France est déjà passé plus de 60 fois dans le département depuis la création de la course. Néanmoins, cela faisait une vingtaine d’années qu’il n’était pas (re)passé ici. Les habitants de Charente-Maritime attendaient son retour avec impatience.

Pour souligner cette “échappée Maritime”, qui a traversé plus d’une quarantaine de communes, la région a mis en place plusieurs animations dont nous allons parler dans cet article.

La Charente-Maritime célèbre le vélo sur son territoire

La Charente-Maritime est un territoire où il fait bon de pédaler. Le Département compte pas moins de 4 300 km de pistes cyclables (soit plus que l’ensemble du parcours de la Grande Boucle).

Dans chaque commune, en bord de mer comme sur la route, le territoire était décoré aux couleurs du Tour de France et de la Charente-Maritime. Tous les acteurs du territoire se sont mobilisés pour faire de cet événement un moment unique. Les charentais-maritimes étaient aussi au rendez-vous lors de ces jours de fête pour profiter des animations, des spectacles, des expositions, et de toutes les surprises qui les attendaient sur le parcours.

Le Tour est une grande fête des passionnés de vélo mais pas uniquement. De très nombreuses animations initiées par les collectivités locales et le monde associatif ont été mises en place dans chaque commune tout au long du parcours : des signalisations originales, des installations de vélos colorés, de la musique, des expositions, fanions et autres banderoles… 

Des expositions étaient mises en place dans tout dans le Département et racontaient l’histoire du Tour de France et du vélo en Charente-Maritime.

Les habitants du département ont décoré leur vélo en jaune et l’ont exposé devant leur maison

Une idée simple pour engager les fans de vélo. Les collectivités locales ont invité les habitants du département à créer l’évènement en décorant leur propre vélo en jaune, la couleur du maillot de leader et du Tour de France. Ainsi devant plusieurs maisons, nous pouvions apercevoir des vélos vêtus de jaune. Original.

Des jeux concours sur les réseaux sociaux pour engager la communauté locale

Sur les réseaux sociaux, le département de la Charente Maritime a lancé un jeu concours avec le hashtag #MonVéloPrendLaPauseEn17 en proposant aux habitants de prendre en photo leur vélo dans un lieu atypique du département (une plage, un marais, etc.) et ainsi de poster leur photo sur les réseaux.

Un vélo électrique était en jeu pour le participant tiré au sort.

 

 
 
 
 
 
Voir cette publication sur Instagram
 
 
 
 
 
 
 
 
 

 

***JEU CONCOURS*** Tentez de Gagner un vélo électrique🚴‍♂️ En Balade à vélo en Charente-Maritime ? Partagez une photo de votre promenade sur votre compte personnel en mettant en scène votre vélo dans un lieu typique de la Charente-Maritime, sur un pont, dans un marais, près d’une plage, devant des carrelets… N’oubliez pas 👉d’indiquer #MonVéloPrendLaPauseEn17, 👉d’identifier @ma_charente_maritime sur votre publication, 👉d’être abonné à ce compte pour tentez de remporter …. Un vélo à assistance électrique ! La photo gagnante sera tirée au sort début juillet, bonne chance🍀 à tous. Règlement du jeu sur la.charente-maritime.fr #JeuConcours #EchappéeMaritime #TourDeFrance #charentemaritime

Une publication partagée par La Charente-Maritime (@ma_charente_maritime) le

Un Fan Park du Tour, limité à 1 500 personnes

Dans la ville de Châtelaillon-Plage, un Fan Park était aménagé pendant trois jours, du lundi 7 (journée de repos des coureurs) au mercredi 9 septembre. Un espace entièrement dédié au Tour de France. Plus de de 3 000 m2 d’animations pour s’amuser entre amis, en famille et vivre la course en direct.

Durant ces 3 jours, le public a pu profiter de cet espace similaire à une fan zone. Tous les publics étaient les bienvenus, fans du Tour, amoureux du vélo ou simples curieux.

Sur place, un écran géant retransmettait la course en direct. Les spectateurs pouvaient profiter des transats et des divers espaces de restauration.
Un espace d’informations était également installé pour informer les visiteurs sur le Tour ou les animations proposées. Et bien-sûr, le Fan Park proposait un grand nombre d’animations détaillées dans cette vidéo et plus bas dans notre article.

Dans le Fan Park, les animations étaient donc nombreuses, il y en avait pour tous, petits et grands.

  • Vélos billes, circuit de billes tracé dans le sable représentant les sites patrimoniaux de la Charente-Maritime.
  • Exposition d’anciens vélos de course et de maillots ayant fait le Tour de France.
  • Cyclophone, installations réalisées à partir de vélos et ayant chacune leurs particularités : émettre un son, comprimer l’air, faire circuler l’eau, produire de l’électricité…
  • Animation virtual bike et Xtrem Machine VR, immersion dans le monde interactif de la réalité virtuelle et découverte des sensations extrêmes sur le simulateur de cyclisme ou l’ Xtrem Machine 5D.
  • Parcours d’aventure, trampoline et mur d’escalade, parcours acrobatique, tyrolienne, ligne de vie, mur d’escalade, trampoline…
  • Atelier maquillage et clown sculpteur de ballons.
  • Vélo Smoothies, grâce aux energy bikes, préparation de smoothie tout frais mixé en pédalant.
  • Duo de clowns à vélo, elfes sur échasses, juchés sur de drôles de montures roulantes ou sur leurs échasses, ces artistes déambuleront pour vous surprendre tant par leurs drôles d’engins que par leur charme empreint de poésie et de bonne humeur. Le tout dans une ambiance musico-festive sur des reprises de rock, variété et ska.
  • Manège à vélo, manège à pédales pour petits et grands avec orgue de barbarie où toute la famille s’use les mollets pour le faire fonctionner.
  • Concerts
  • Atelier dessin, atelier de dessin pour enfants organisé par le club de cyclisme féminin professionnel afin d’imaginer et dessiner leur nouveau maillot.
  • Taille de pierre, la Pierre de Crazannes a proposé un atelier de taille de pierres en forme de maillot de cycliste.
  • Atelier découverte de “Loopi” l’application pour retrouver toute l’offre de randonnée cyclable en Charente-Maritime.
  • Animation culinaire, animation culinaire par Johann Leclerre de La Rochelle, Meilleur Ouvrier de France cuisinier et jeu pour gagner des panier de produits locaux.

Les mesures pour assurer la sécurité sanitaire

Pour que cette fête soit totale, des mesures sanitaires ont évidemment été prises par le préfet de la Charente-Maritime. Cette édition 2020 a été marquée par un enjeu de sécurité sanitaire fort lié à l’épidémie de COVID-19. Et exceptionnellement, le Tour de France s’est tenu début septembre 2020. C’est pourquoi, avec la fin de l’été et la rentrée le préfet de la Charente-Maritime doit aussi se préoccuper des enjeux de sécurité et de circulation, sur terre comme en mer.

Dans le contexte de l’épidémie du COVID-19, plusieurs dispositions ont été prises afin d’assurer la sécurité sanitaire des coureurs et du public qui souhaitaient être présent sur le parcours :

  • Respect des gestes barrières (distance physique, pas d’embrassades, lavage des mains réguliers…).
  • Interdiction de toucher les coureurs (distance physique, pas de selfie, ni d’autographe).
  • Annulation de la diffusion de la course sur écran géant à La Rochelle.
  • Déploiement d’agents de prévention sanitaire qui s’assureront de la mise à disposition de matériels tels que du gel hydro-alcoolique et sensibiliseront coureurs et spectateurs aux gestes barrières dans les villages étapes, le Fan Park et dans la caravane. 
  • Endroit clos pour l’accueil du Fan Park de Châtelaillon-Plage afin de maîtriser les flux de personnes, une jauge à 1500 visiteurs a été décidée.
  • Un centre de dépistage sera mis en place sur le Fan Park par l’Agence Régionale de Santé.

 

En complément de ces dispositions prises par l’organisateur et les villes étapes, le préfet a pris un arrêté pour rendre obligatoire le port du masque à l’occasion du Tour de France. Dans toutes les communes de la Charente-Maritime traversées par le Tour de France 2020, le port du masque de protection est obligatoire :

  • aux abords immédiats du parcours durant tout le passage.
  • en tout lieu de rassemblement du public ou tout endroit où la distanciation physique ne peut être respectée.
  • sur le site du Fan Park dans la commune de Chatelaillon-Plage.
  • dans la commune de Chateau-d’Oléron sur le site du village départ.
  • dans la commune de Saint-Martin-de-Ré sur le site du village arrivée.
  • dans la commune de Chatelaillon-Plage sur le site du village départ.

La Charente Maritime a réussi à faire vivre l’événement du Tour au delà du passage seul des coureurs ou de la caravane du Tour de France. 

Vous avez aimé cet article ?

Continuer la lecture

Suivez-nous

Nouveautés