Suis-nous
Sportem : comment adapter et réinventer l'expérience fan ? Sportem : comment adapter et réinventer l'expérience fan ?

Fan expérience en France

Sportem : comment adapter et réinventer l’expérience fan ?

Retour sur l’une des conférences du #DigitalSportem 2020 sur le thème : comment adapter et réinventer l’expérience fan ?

Publié

le

Les 14 et 15 janvier derniers s’est tenu en ligne Sportem, le Salon Européen du Marketing Sportif. Pour cette occasion, une conférence sur la thématique de la Fan Experience a été proposée aux participants avec plusieurs intervenants.
Fan expérience : comment l’adapter et la réinventer ?

 

Quelle est la stratégie à adopter pour son expérience fan en 2021 ? Revenons ensemble sur l’une des conférences qui se sont déroulées lors du #DigitalSportem2020 il y a quelques jours. 

 

Présentation des invités de cette conférence

Animée par Stéphane Desprez, Directeur Général de Huddle Makers, cette conférence comment adapter et réinventer l’expérience fan suivie par des centaines de participants a rassemblé ayants-droits et prestataires. Parmi les intervenants, Claire Billard, Chargée de communication événementielle chez France Rugby, Gauthier Pheby, Business Developer chez VOGO et Gauthier Dalle, CEO de Odiho étaient ainsi présents. Chacun a pu présenter son activité et les activations mises en place pendant l’année 2020.

France Rugby

C’est d’abord Claire Billard qui a pris la parole. Elle nous a alors expliqué comment la Fédération Française de Rugby s’est adaptée à la situation sanitaire pour maintenir le lien avec ses fans.

À l’occasion du match entre la France et le Pays de Galles en octobre dernier, France Rugby a invité pour la première fois ses supporters à suivre le match en visioconférence. L’intérêt était d’apporter un soutien aux joueurs du XV de France qui jouaient à huis clos, et de rapprocher au maximum les fans de leurs athlètes préférés. Les amateurs de rugby étaient ainsi présents sur les panneaux LEDs au bord de la pelouse du Stade de France. De quoi rendre la rencontre plus vivante et humaine malgré l’absence totale de public.

La FFR engage les fans du XV de France de rugby

Dans la continuité de cette retransmission en visio, France Rugby a aussi permis à plusieurs enfants malades de passer un moment avec les Bleus. Une expérience rendue possible grâce à un robot présent au stade et utilisable à distance par les enfants qui pouvaient ainsi se rapprocher de l’équipe et interagir avec elle. Selon Claire, l’ensemble des ces dispositifs digitaux peuvent être pérennisées une fois la situation redevenue normale. C’est effectivement l’opportunité de proposer à tous les fans un moment unique avec France Rugby.

VOGO 

VOGO est une référence internationale des techniques audio et vidéos dans le sport. L’entreprise montpelliéraine accompagne les clubs et autre ayant-droit afin de développer leur expérience fan grâce une solution de live et replay. Les spectateurs présents au stade peuvent via une application dédiée revoir à tout moment des actions grâce au service. L’expérience proposée par VOGO surfe ainsi sur la tendance des “smart stadiums” où le smartphone est au cœur de l’expérience fan.

Avec le contexte actuel et l’impossibilité de proposer une solution in-stadia, VOGO s’est orienté vers la place virtuelle. L’objectif de cette nouveauté est de vivre un événement comme au stade depuis chez soi. Les fans peuvent ainsi choisir leur angle de diffusion favori et revoir toutes les actions en replay. Pour les ayants-droits et diffuseurs, c’est l’occasion d’engager et de fidéliser les fans à distance. En effet, cette place virtuelle permet d’interagir avec le fan grâce à un second écran qui propose une expérience télévisuelle différente.

Odiho

Avec sa solution audio, Odiho souhaite proposer aux fans une expérience auditive avant, pendant et après le match. L’application a effectivement pour vocation de fournir aux spectateurs d’un événement des statistiques, des anecdotes et toute autre commentaire susceptible d’aider le fan à mieux comprendre ce qu’il voit. Par exemple, au départ du Vendée du Globe, Odiho permettrait d’apporter des informations en temps réel sur les voiliers qui passent devant les participants venus assister au départ.

Aussi, Odiho se veut être personnalisable. Chaque profil peut bénéficier d’une expérience audio adaptée selon ses caractéristiques. Un enfant recevrait ainsi à des informations différentes que celles reçues par un adulte.  

 

Quelle expérience fan pour demain, comment l’adapter et la réinventer ?

Après un tour de présentation, la discussion s’est ensuite orientée vers l’avenir. Les intervenant ont tenté d’imaginer l’expérience fan à venir en 2021 et de définir la stratégie à adopter dans cette optique d’adapter et de réinventer cette expérience. 

Avec une crise sanitaire qui perdure, tous sont d’accord pour dire que les investissements à réaliser se doivent d’être technologiques. Le huis clos n’est pas prêt d’être levé, il faut donc réussir à amener le stade chez le fan.

Cela peut passer par une diffusion immersive et originale des matchs afin de plonger au mieux le fan dans l’ambiance d’un stade (images exclusives, interactions avec d’autres fans, etc.). Il est également conseillé de rapprocher au maximum les joueurs et les fans grâce aux outils digitaux. Cette période de distanciation nous empêche de voir des athlètes sur le terrain, il faut donc réussir à créer des rencontres. Une action essentielle pour récompenser et fidéliser les supporters de tout âge. 

L’autre stratégie majoritairement évoquée était celle de la personnalisation. Comme sur tout autre marché, les acteurs du sport business doivent personnaliser leur message et l’expérience proposée pour susciter de l’engagement. Les fans veulent consommer et vivre des choses qui correspondent à leurs valeurs et à leur mode de vie. Ils veulent aussi être reconnus et se sentir concernés. Il est donc pertinent pour un club, une fédération ou une ligue de bien connaître sa communauté et ainsi de proposer un contenu personnalisé qui saura répondre à un besoin précis.

On peut prendre l’exemple de l’expérience télévisuelle créée par Nickeldon pour les playoffs de la NFL. La chaîne pour enfants a ainsi mis en place une diffusion dédiée aux plus jeunes en apportant des éléments divertissants et éducatifs dans un match de football américain professionnel. Original. 

Autre exemple, cette fois-ci en France, le tournoi FIFA organisé par l’AS Saint-Etienne. Pendant les fêtes, le club pensionnaire de Ligue 1 a organisé sur plusieurs jours une compétition eSport à laquelle les joueurs de l’équipe professionnelle participaient également. Une idée ludique et divertissante pour créer du lien entre les supporters amateurs de jeux vidéos et le club.

L’année 2021 s’annonce encore singulière pour l’expérience fan. L’expérience virtuelle est partie pour de nouveau prendre le pas sur l’expérience réelle. Il est donc essentiel pour les acteurs d’être innovants, de s’adapter et de se réinventer afin de proposer la diffusion ou le contenu le plus original et immersif possible. Le tout, en ayant l’intention de personnaliser l’expérience proposée. Pour voir ou revoir cette conférence cliquez ici

Vous avez aimé cet article ?

Chargé de SEO & SEA dans une agence de voyage sportif, je suis un passionné du Sport Digital et de la Fan Experience. Chez Franstriker, j'ai pour objectif de faire grandir le projet et d'écrire de temps en temps sur les activations digitales des uns et des autres dans le monde du sport.

Fan expérience en France

La Super Bowl Party, l’évènement digital organisé par la FFFA

Retour sur la Super Bowl Party, un évènement digital organisé par la FFFA à Paris afin de promouvoir le football américain en France.

Publié

le

Cela ne vous a sûrement pas échappé la semaine dernière, la 55ème édition du Super Bowl a eu lieu a Tampa Bay devant 25 000 spectateurs. Pour le plus grand rendez-vous football de l’année, la Fédération Française de Football Américain (FFFA) s’est adapté au contexte sanitaire pour proposer la Super Bowl Party, un évènement digital auquel nous avons eu la chance de participer avec l’agence Com’Over

 

Nous vous avions déjà présenté cette soirée à l’occasion d’un article sur Fanstriker quelques jours avant la date du Super Bowl. Retour aujourd’hui donc sur cette riche expérience. De nombreux éléments étaient au programme de la soirée Super Bowl Party : Live Talk en direct sur Youtube avec de nombreux invités issus du milieu sportif ou culturel, des défis sportifs ainsi que des échanges/interviews dans les locaux d’Episod (chaîne de studios sportifs à Paris). Retour sur cet évènement que l’on a fortement apprécié.

La Super Bowl Party, un évènement adapté au contexte sanitaire

Depuis de nombreuses années, la FFFA organise une soirée spéciale au Hard Rock Café de Paris afin de créer un rendez-vous unique pour les fans de football américains ici en France. Cet évènement attire de plus en plus d’adeptes mais n’a bien évidemment pas pu avoir lieu cette année en raison du contexte actuel.

Cet obstacle n’était pas insurmontable pour la fédération et l’agence Com’Over qui l’accompagne désormais. Ils ont su s’adapter et proposer un évènement digital en amont de la rencontre à travers la chaîne French Guidiron sur Youtube. Le grand public ne pouvait donc pas passer la soirée ensemble.  La FFFA leur a malgré tout permis à travers ce live de profiter d’un contenu spécial et original pour en apprendre plus sur cette 55ème édition du Super Bowl.

Pour avoir le plus gros impact possible à travers cette soirée, un mini-évènement était donc organisé dans les locaux d’Episod à Paris pour enregistrer ce live mais pas que. En effet, le but de cette soirée était de réussir à proposer un contenu intéressant tout en respectant les gestes barrières.

Pour cela, de nombreuses personnalités étaient invités à se rendre à cette Super Bowl Party pour intervenir à tour de rôle autour du sujet Super Bowl. Etaient présents des sportifs comme Boris Bédé et Jason Aguemon (joueurs français de Foot US), Ciryl Gane (combattant MMA, N°7 UFC), Cyril Benzaquen (Kickboxing), Dustin Sleva (joueur au Paris Basketball) et Sebastien Sejean (Ex-NFL). D’autres personnalités du milieu culturel étaient également présents comme Eddy David, Samy Unseen (influenceurs), Odah&Dako (humouristes) ou encore Manu Key (Mafia K’1 Fry).

On a trouvé leur interventions particulièrement intéressantes sur ce plateau dressé par la FFFA où chacun a pu intervenir et donner son avis sur cette rencontre ou encore sur le football américain d’une manière générale. Cette émission était pertinente de par ses différentes thématiques en fonction des invités et de leur expertise. Des sujets comme la culture US en France, l’engouement autour du Super Bowl ou la pratique de ce sport ont pu être évoqués. Chacun avait donc son mot à dire et l’interaction entre ces différents invités modérée par la journaliste Marion Santiago était captivante.

Albin Durand

Le plateau de la FFFA pour le live d’avant-match

Au cours de cette soirée, nous avons pu échanger avec ces différents invités afin d’avoir leur avis sur l’évènement et ce développement de la pratique du football américain en France ainsi que sur le modèle que représente le Super Bowl en terme d’expérience fan. C’était donc un bel évènement organisé dans les conditions du covid qui restera gravé de par sa belle adaptation.

Albin Durand

Des interviews d’invités pour Fanstriker

Développer l’image du football américain en France

L’objectif de ce type d’évènements est donc de développer l’image du football américain auprès des français. La fédération française travaille beaucoup pour cela et essaye d’inciter les jeunes à se mettre au football américain. De nombreuses règles ont été mises en place pour limiter les contacts et rassurer les pratiquants et les parents. L’équipe de France fait office de locomotive pour influer une belle dynamique grâce à ses bons résultats. Elle a notamment remporté plusieurs titres européens ces dernières années. 

Lehtikuva

La France championne d’Europe de football américain

Cependant, ce sport est encore nouveau en France et la fédération compte environ 25 000 licenciés. Il y a donc encore beaucoup à faire pour rendre ce sport populaire. Ce type d’évènement comme le Super Bowl est une belle opportunité pour la FFFA afin de le populariser sur le territoire français. 

En réalisant ce live d’avant-match en direct sur Youtube (d’autant plus lorsque le match commence tard le soir), la fédération cherche donc à aller chercher ces nouveaux fans, ces futurs pratiquants ou simplement amateurs de sport. Le football américain peut paraitre difficile à comprendre c’est pourquoi durant ce live on a pu visionner une séquence explicative de ces règles, très bien faite. C’est un élément important pour toucher ce nouveau public qui doit comprendre les règles pour s’y intéresser. 

Un autre aspect très positif de cette soirée réside dans l’encouragement à la pratique sportive. Pour développer un sport, il faut que le nombre de licenciés augmente et que de nouveaux clubs se créent et ainsi entraîner un effet boule de neige. C’est pourquoi des visuels étaient également diffusés avec la cartographie des clubs présents en France et une incitation à se rendre sur la page de la fédération afin de trouver le club le plus proche de chez soi. 

En s’adaptant donc dans ces conditions particulières, la FFFA a pu organiser un évènement digital engageant pour les amateurs de football ou simple curieux. Les débats étaient animés et intéressants et l’utilisation de Youtube permet de pouvoir toucher de nombreuses personnes qui peuvent également échanger en ligne grâce au chat de la plateforme.

Vous pouvez aussi écouter le podcast enregistré avec Pierre Trochet de la FFFA qui nous parle de cette Super Bowl Party et de ce sport.

On espère donc que la Super Bowl Party a attiré le plus grand nombre de personnes et qu’il participe au développement de ce sport en France qui mérite plus de visibilité. Merci encore à la Fédération Française de Football Américain et à l’agence Com’Over pour ce bel event qui a su engager les fans et proposer un contenu adapté.

Vous avez aimé cet article ?

Continuer la lecture

Fan expérience en France

Un pack de produits américains pour regarder le Super Bowl à la maison

Un importateur de produits américains propose un pack “Tailgate Super Bowl LV” pour le regarder depuis son canapé dans une ambiance US.

Publié

le

Vous connaissez la tailgate party ? C’est une pratique aux États-Unis où l’on partage des grands repas souvent sur les parkings des stades ou chez soi avec quelques amis avant les matchs. 

 

Basé à Lyon, l’épicier Brooklyn Fizz, importateur de produits américains depuis 2014 a eu l’idée de composer un pack inspiré de cette coutume des “Tailgate Super Bowl LV” pour les fans et membres de la FFFA. Si vous ne savez pas encore ce qu’est une Tailgate party vous pouvez consulter la vidéo ci-dessous. 

Un pack “Tailgate Super Bowl LV” pour le regarder devant sa TV

Pour un prix de 14€99, les membres de la Fédération Française de Football Américain pouvait acheter un pack complet de produits américains pour garantir une ambiance US à la maison lors de la soirée du Super Bowl ce dimanche 7 février 2021. Des Cheetos, du Gatorade, du Beef Jerky ou encore du chocolat Hershey’s composaient le pack.

 

Une idée qui nous a interpellé sur les réseaux sociaux et qui nous parait assez intéressante pour relayer l’initiative dans cet article. 

Commander en ligne son diner lors d’une soirée match entre amis est une pratique relativement commune dans les villes. Imaginez alors qu’un club propose lui même un repas à la livraison en fonction du match du jour pour les fans qui assistent à la rencontre depuis leur canapé ? De quoi se pencher sur l’offre en restauration que propose les organisations. 
Cette idée de Brooklyn Fizz nous pousse à la réflexion que notre repas pourrait lui aussi être personnalisé en fonction de l’événement auquel nous assistons (physiquement ou virtuellement). 

D’ici là, avec ou sans produits américains, n’oubliez pas la soirée spécial Super Bowl Party, dimanche 7 février dès 22H en live sur YouTube et sur la page Facebook de Fanstriker. 

La Super Bowl Party, une soirée digitale pour suivre l’avant-événement

Vous avez aimé cet article ?

Continuer la lecture

Suivez-nous

Le choix des lecteurs