Suis-nous

Fan expérience en France

Une soirée en immersion avec l’ESVBA-LM

Immersion dans l’expérience fan que propose l’Entente Sportive Basket de Villeneuve-d’Ascq – Lille Métropole en fin d’année 2018.

Publié

le

Dimanche 16 décembre 2018 l’enjeu était de taille pour l’ESBVA-LM : conserver son invincibilité en championnat à domicile dans la salle du Palacium et surtout remporter ce derby face à Saint Amand en guise de cadeau de fin d’année pour les supporters.

 

Après une rencontre de Volley à Tourcoing dans le Nord, nous poursuivons notre tour des clubs dans cette partie du pays. Nous étions, il y a quelques semaines à Villeneuve d’Ascq pour assister à une rencontre de basketball féminin.
Pour ce match de la 9ème journée du championnat de Ligue Féminine de Basket, la salle du Palacium de Villeneuve d’Ascq, d’une capacité de 1800 places, résonnait au son des tambours et des acclamations des supporters nordistes.

Avec une moyenne de 25 matchs à domicile, l’ESBVA-LM (Entente Sportive Basket Villeneuve d’Ascq Lille Métropole) mise donc beaucoup sur son offre de billetterie pour alimenter ses ressources. Sa présence en Euroligue, un championnat qui regroupe les 16 meilleures équipes européennes et le championnat national, lui permet de proposer différents tarifs selon l’enjeu de la rencontre.
Des places en bords de terrain « Fan zone » sont également proposées lors des rencontres en Euroligue. Le plein tarif est quant à lui de 13 euros et de 10 euros en demi-tarif (enfants et ados) quand en championnat ceux-ci sont respectivement de 10 et 7 euros.
Pour ce dernier match qui avait lieu un peu avant Noël, le club proposait un tarif unique de 5 euros.

Un accueil bien aménagé

Dès l’arrivée devant la salle, le public est bien encadré : des agents de sécurité et secouristes sont présents à la porte, des bénévoles vérifient les tickets achetés en ligne ou vendus au guichet. Un programme de la rencontre, en papier cartonné d’une bonne qualité est distribué à l’entrée. Ce flyer fait également office de poster de l’équipe lorsqu’on le déplie. Une bonne idée qui amuse les nombreux enfants présents dans les tribunes.

Après seulement quelques secondes dans l’enceinte et déjà une odeur de gaufre nous attire vers le stand restauration. Le marketing sensoriel dans toute sa splendeur ! Pour les moins gourmands, c’est vers la gauche de l’entrée que l’on retrouve le stand merchandising aux couleurs de Noël. Bien évidemment, c’est peut-être l’occasion d’y faire ses derniers achats pour les fêtes.

Un des stands merchandising de l’ESBVA-LM

Le club sait donc efficacement remplir le hall de sa salle pour capter son public, celui-ci ne pouvant finalement qu’avoir accès à ce hall ou autour du terrain dans les tribunes pour ses déplacements. Néanmoins, on retrouve un autre stand de restauration dans un angle de la salle et un autre stand merchandising dans un autre espace. Chaque espace est justement optimisé et toujours accompagné par un ou deux bénévoles du club.

Une ambiance exclusive au basketball

Personnellement habitué des rencontres de tennis et alors que nous avions vécus un match de volleyball deux jours avant, c’est avec plaisir que nous avons pu apprécier la clameur des deux groupes de supporters durant le match. Des « Défense ! Défense » étaient scandés par les Z’hurlants, les supporters locaux lorsque leurs joueurs devaient tenir cette position. Des roulements de tambours et des sons de trompette se faisaient entendre lors des lancers francs des deux équipes. 
Le Palacium était animé ce soir là, malgré la défaite des filles de l’ESBVA-LM.

Le groupe de supporter les Z’hurlants

Un groupe d’une dizaine de pom-pom girls de l’Université de Lille animait également les temps-morts, mi-temps et quart-temps. Aux aguets, elles n’hésitaient pas à profiter de chacune de ces pauses.
La pause de la mi-temps proposait un duel entre plusieurs supporters sur panier et un challenge de shoot à 3 points. Chaque participant pouvait repartir avec un cadeau, un ballon et un t-shirt dédicacées par les joueuses ou encore une table dans une brasserie partenaire du club.

Les pompom girls de l’ESBVA-LM

Le jeu de tir à la mi-temps

Le speaker profitait également de ces moments pour intervenir pendant le match. Accompagné par les musiques et les effets sonores du DJ.
Lorsqu’un panier était inscrit, un son de « cris de public » était diffusé par ce même DJ, à tort ou à raison pour accompagner ceux des vrais supporters présents dans les gradins.

Une tribune entière est réservée aux 400 places rouges des VIP et aux carrés des loges. Surplombant les sièges, une grande baie vitrée laisse apercevoir l’espace VIP illuminé en rouge, la couleur du club. Nous avons pu y faire un tour et apercevoir de nombreuses décorations à l’effigie du club, plusieurs pancartes cartonnées représentants les joueuses permettent de se prendre en photo. Une machine de tirs de paniers est même à disposition.
Des petits détails qui manquaient clairement dans les allées de la salle et dont le grand public ne peut pas profiter.

L’équipe de l’ESBVA-LM représentée sur un panneau dans l’espace VIP

“Sortir du cadre du terrain et être là aussi dans les tribunes.”

Maxime Dekeuster, responsable commercial et marketing du ESBVA-LM

Deux mascottes, le combo gagnant

La mascotte du club est un lion. Celui-ci s’était dupliqué ce soir. Deux mascottes, dont l’une était habillée en tenue de basket et l’autre déguisée en tenue de Père Noël. On pouvait les apercevoir ensemble ou à deux endroits différents dans les tribunes mais surtout sur le terrain à chaque temps morts. Les enfants s’amusaient à vouloir se prendre en photo avec ces mascottes.
Une troisième mascotte était également présente ce soir-là, celle de l’adversaire, la grenouille de Saint-Amand.

Comme nous l’avons déjà remarqué au All Star Game LNB 2018 ou dans l’une de nos #FridayIdea, une paire de mascotte ou encore un couple fille-garçon est vraiment un moyen sympa d’animer la rencontre, surtout pour les plus jeunes.

Une équipe à l’écoute

Avant le match, nous avons pu échanger avec Maxime Dekeuster, le responsable commercial et marketing du ESBVA-LM, qui nous a partagé être force de proposition en matières d’expérience fan mais également à l’écoute de ses partenaires et supporters abonnés. Ceci dans l’optique d’engendrer un maximum de retours sur les axes à développer au club. Comme au Tourcoing Lille Métropole Volleyball, le club à une capacité d’accueil inférieure à 2 000 personnes, c’est avant tout le relationnel et le contact avec les joueuses qui est le plus efficace pour eux. La proximité avec les joueuses en fin de match (chaque joueuse vient taper dans a main du public) est appréciée de chaque spectateur.

Maxime le reconnait, ce sont également ces valeurs de proximité et de convivialité qui attirent les partenaires.
Le futur projet de rénovation de la salle du Palacium permettra d’accueillir pas moins de 2 300 personnes. Des expériences « unique et inédites », tels sont les adjectifs qui seront associés à l’expérience fan selon Maxime. Peut-être aussi une meilleure capacité d’éclairage qui permettra peut-être de projeter du mapping sur le terrain comme en rêve Maxime après son passage au JL Bourg-en-Bresse Basket.

Le tour de terrain des joueuses en fin de match

Dédicaces d’une des joueuses de l’ESBVA-LM

Des actions classiques mais limitées

Pour notre première immersion au sein d’un club de basketball féminin, nous sommes ravis de voir que cette discipline attire son public. Le sol Lillois et ses environs sont définitivement une sportive.
L’ambiance était au rendez-vous. Cependant, le club peut certainement augmenter ses actions pour solliciter le public.
Il n’y pas d’écrans LED qui permette des diffusions vidéos ou la création d’interactions. Un bel espace est réservé aux VIP mais c’est un espace qui ne fait pas salle comble à chaque match. Pourquoi ne pas ouvrir cet accès au grand public durant ces moments d’affluence plus faible pour faire partager une expérience enrichie.

Les mascottes sont la best practice de ces clubs professionnels de moyennes capacités. À deux ce soir là, la complicité favorise la proximité avec le public. Nous remarquons aussi que les groupes de supporters sont le moteur de l’expérience fan pour des salles de cette capacité.

A l’échelle de ce club, pouvoir approcher les joueuses est une belle opportunité pour satisfaire le public. En fin de match, au bord du terrain ou à la sortie du vestiaire pour les plus patients, enfants et parents sont marqués par ces petites attentions et cela les motivent à réitérer l’expérience.

Merci à l’Entente sportive Basket de Villeneuve-d’Ascq – Lille Métropole et à Maxime Dekeuster pour leur accueil.

Vous avez aimé cet article ?

Vous l'aurez compris, Fanstriker est dans l'air du temps en ce qui concerne le sport business avec comme mot d'ordre : le fan ! Attiré par tout ce qu'il se fait en matière d'activations dans les stades ou événements sportifs, mon but est de faire grandir le projet et de vous proposer des lectures sur le sujet de l'expérience fan.

Fan expérience en France

Fan Park, concours, animations… la Charente-Maritime fête le Tour de France !

La Charente-Maritime a animé le passage du Tour de France 2020 dans son département en offrant plusieurs animations et opérations pour sa communauté.

Publié

le

Le Fan Park en Charente-Maritime tdf2020

Le Tour de France cyclisme parcours actuellement les régions françaises. Des régions qui accueillent l’événement au départ ou à l’arrivée d’une étape, ou qui voient passer l’événement sur leur territoire. Quoi qu’il en soit, cela permet d’assurer la promotion du patrimoine local et de proposer des animations au public.

 

Les 8 et 9 septembre, le département de la Charente-Maritime a eu l’honneur d’accueillir 2 étapes du Tour de France (la 10e et 11e étape). Le Tour de France est déjà passé plus de 60 fois dans le département depuis la création de la course. Néanmoins, cela faisait une vingtaine d’années qu’il n’était pas (re)passé ici. Les habitants de Charente-Maritime attendaient son retour avec impatience.

Pour souligner cette “échappée Maritime”, qui a traversé plus d’une quarantaine de communes, la région a mis en place plusieurs animations dont nous allons parler dans cet article.

La Charente-Maritime célèbre le vélo sur son territoire

La Charente-Maritime est un territoire où il fait bon de pédaler. Le Département compte pas moins de 4 300 km de pistes cyclables (soit plus que l’ensemble du parcours de la Grande Boucle).

Dans chaque commune, en bord de mer comme sur la route, le territoire était décoré aux couleurs du Tour de France et de la Charente-Maritime. Tous les acteurs du territoire se sont mobilisés pour faire de cet événement un moment unique. Les charentais-maritimes étaient aussi au rendez-vous lors de ces jours de fête pour profiter des animations, des spectacles, des expositions, et de toutes les surprises qui les attendaient sur le parcours.

Le Tour est une grande fête des passionnés de vélo mais pas uniquement. De très nombreuses animations initiées par les collectivités locales et le monde associatif ont été mises en place dans chaque commune tout au long du parcours : des signalisations originales, des installations de vélos colorés, de la musique, des expositions, fanions et autres banderoles… 

Des expositions étaient mises en place dans tout dans le Département et racontaient l’histoire du Tour de France et du vélo en Charente-Maritime.

Les habitants du département ont décoré leur vélo en jaune et l’ont exposé devant leur maison

Une idée simple pour engager les fans de vélo. Les collectivités locales ont invité les habitants du département à créer l’évènement en décorant leur propre vélo en jaune, la couleur du maillot de leader et du Tour de France. Ainsi devant plusieurs maisons, nous pouvions apercevoir des vélos vêtus de jaune. Original.

Des jeux concours sur les réseaux sociaux pour engager la communauté locale

Sur les réseaux sociaux, le département de la Charente Maritime a lancé un jeu concours avec le hashtag #MonVéloPrendLaPauseEn17 en proposant aux habitants de prendre en photo leur vélo dans un lieu atypique du département (une plage, un marais, etc.) et ainsi de poster leur photo sur les réseaux.

Un vélo électrique était en jeu pour le participant tiré au sort.

 

 
 
 
 
 
Voir cette publication sur Instagram
 
 
 
 
 
 
 
 
 

 

***JEU CONCOURS*** Tentez de Gagner un vélo électrique🚴‍♂️ En Balade à vélo en Charente-Maritime ? Partagez une photo de votre promenade sur votre compte personnel en mettant en scène votre vélo dans un lieu typique de la Charente-Maritime, sur un pont, dans un marais, près d’une plage, devant des carrelets… N’oubliez pas 👉d’indiquer #MonVéloPrendLaPauseEn17, 👉d’identifier @ma_charente_maritime sur votre publication, 👉d’être abonné à ce compte pour tentez de remporter …. Un vélo à assistance électrique ! La photo gagnante sera tirée au sort début juillet, bonne chance🍀 à tous. Règlement du jeu sur la.charente-maritime.fr #JeuConcours #EchappéeMaritime #TourDeFrance #charentemaritime

Une publication partagée par La Charente-Maritime (@ma_charente_maritime) le

Un Fan Park du Tour, limité à 1 500 personnes

Dans la ville de Châtelaillon-Plage, un Fan Park était aménagé pendant trois jours, du lundi 7 (journée de repos des coureurs) au mercredi 9 septembre. Un espace entièrement dédié au Tour de France. Plus de de 3 000 m2 d’animations pour s’amuser entre amis, en famille et vivre la course en direct.

Durant ces 3 jours, le public a pu profiter de cet espace similaire à une fan zone. Tous les publics étaient les bienvenus, fans du Tour, amoureux du vélo ou simples curieux.

Sur place, un écran géant retransmettait la course en direct. Les spectateurs pouvaient profiter des transats et des divers espaces de restauration.
Un espace d’informations était également installé pour informer les visiteurs sur le Tour ou les animations proposées. Et bien-sûr, le Fan Park proposait un grand nombre d’animations détaillées dans cette vidéo et plus bas dans notre article.

Dans le Fan Park, les animations étaient donc nombreuses, il y en avait pour tous, petits et grands.

  • Vélos billes, circuit de billes tracé dans le sable représentant les sites patrimoniaux de la Charente-Maritime.
  • Exposition d’anciens vélos de course et de maillots ayant fait le Tour de France.
  • Cyclophone, installations réalisées à partir de vélos et ayant chacune leurs particularités : émettre un son, comprimer l’air, faire circuler l’eau, produire de l’électricité…
  • Animation virtual bike et Xtrem Machine VR, immersion dans le monde interactif de la réalité virtuelle et découverte des sensations extrêmes sur le simulateur de cyclisme ou l’ Xtrem Machine 5D.
  • Parcours d’aventure, trampoline et mur d’escalade, parcours acrobatique, tyrolienne, ligne de vie, mur d’escalade, trampoline…
  • Atelier maquillage et clown sculpteur de ballons.
  • Vélo Smoothies, grâce aux energy bikes, préparation de smoothie tout frais mixé en pédalant.
  • Duo de clowns à vélo, elfes sur échasses, juchés sur de drôles de montures roulantes ou sur leurs échasses, ces artistes déambuleront pour vous surprendre tant par leurs drôles d’engins que par leur charme empreint de poésie et de bonne humeur. Le tout dans une ambiance musico-festive sur des reprises de rock, variété et ska.
  • Manège à vélo, manège à pédales pour petits et grands avec orgue de barbarie où toute la famille s’use les mollets pour le faire fonctionner.
  • Concerts
  • Atelier dessin, atelier de dessin pour enfants organisé par le club de cyclisme féminin professionnel afin d’imaginer et dessiner leur nouveau maillot.
  • Taille de pierre, la Pierre de Crazannes a proposé un atelier de taille de pierres en forme de maillot de cycliste.
  • Atelier découverte de “Loopi” l’application pour retrouver toute l’offre de randonnée cyclable en Charente-Maritime.
  • Animation culinaire, animation culinaire par Johann Leclerre de La Rochelle, Meilleur Ouvrier de France cuisinier et jeu pour gagner des panier de produits locaux.

Les mesures pour assurer la sécurité sanitaire

Pour que cette fête soit totale, des mesures sanitaires ont évidemment été prises par le préfet de la Charente-Maritime. Cette édition 2020 a été marquée par un enjeu de sécurité sanitaire fort lié à l’épidémie de COVID-19. Et exceptionnellement, le Tour de France s’est tenu début septembre 2020. C’est pourquoi, avec la fin de l’été et la rentrée le préfet de la Charente-Maritime doit aussi se préoccuper des enjeux de sécurité et de circulation, sur terre comme en mer.

Dans le contexte de l’épidémie du COVID-19, plusieurs dispositions ont été prises afin d’assurer la sécurité sanitaire des coureurs et du public qui souhaitaient être présent sur le parcours :

  • Respect des gestes barrières (distance physique, pas d’embrassades, lavage des mains réguliers…).
  • Interdiction de toucher les coureurs (distance physique, pas de selfie, ni d’autographe).
  • Annulation de la diffusion de la course sur écran géant à La Rochelle.
  • Déploiement d’agents de prévention sanitaire qui s’assureront de la mise à disposition de matériels tels que du gel hydro-alcoolique et sensibiliseront coureurs et spectateurs aux gestes barrières dans les villages étapes, le Fan Park et dans la caravane. 
  • Endroit clos pour l’accueil du Fan Park de Châtelaillon-Plage afin de maîtriser les flux de personnes, une jauge à 1500 visiteurs a été décidée.
  • Un centre de dépistage sera mis en place sur le Fan Park par l’Agence Régionale de Santé.

 

En complément de ces dispositions prises par l’organisateur et les villes étapes, le préfet a pris un arrêté pour rendre obligatoire le port du masque à l’occasion du Tour de France. Dans toutes les communes de la Charente-Maritime traversées par le Tour de France 2020, le port du masque de protection est obligatoire :

  • aux abords immédiats du parcours durant tout le passage.
  • en tout lieu de rassemblement du public ou tout endroit où la distanciation physique ne peut être respectée.
  • sur le site du Fan Park dans la commune de Chatelaillon-Plage.
  • dans la commune de Chateau-d’Oléron sur le site du village départ.
  • dans la commune de Saint-Martin-de-Ré sur le site du village arrivée.
  • dans la commune de Chatelaillon-Plage sur le site du village départ.

La Charente Maritime a réussi à faire vivre l’événement du Tour au delà du passage seul des coureurs ou de la caravane du Tour de France. 

Vous avez aimé cet article ?

Continuer la lecture

Suivez-nous

Nouveautés