Suis-nous
Interview arkea-samsic avec Terry Eoche Interview arkea-samsic avec Terry Eoche

Fan expérience en France

INTERVIEW : Terry Eoche, Fan Klub, une activation de la team cycliste Arkéa Samsic

Il offre de la proximité avec les cyclistes ainsi que des expériences uniques, c’est le Fan Klub de la team Arkéa-Samsic !

Publié

le

Orphelins de compétitions cyclistes depuis le début du confinement, les fans de cyclisme espèrent retrouver leurs coureurs lors de la Grande Boucle, à la fin de l’été. En attendant, une team, Arkéa-Samsic, se démarque au niveau de la Fan Expérience avec le lancement de l’adhésion à un “Fan Klub” pour la deuxième année consécutive ! 

 

Afin d’en savoir un peu plus sur ce dispositif, nous avons interviewé le Responsable Merchandising et Fan Klub de la team Arkéa-Samsic, Terry Eoche.

Crédit photo : Arkéa Samsic

Le Fan Klub de la team Arkéa-Samsic

Bonjour Terry, pouvez-vous vous présenter ?

Bonjour, Terry Eoche, 23 ans, originaire de Vitré en Bretagne, tout proche de Rennes. Je suis actuellement en dernière année de Master à l’Institut Montpellier Management. J’ai d’abord fait une Licence en STAPS à l’Université de Rennes puis j’ai décidé de voir autre chose géographiquement parlant, j’avais envie de changer d’air pour effectuer mon Master. C’est pour cela que je suis allé sur Montpellier.
En terme d’expérience, j’ai pu travailler au Stade Rennais Football Club, à la boutique officielle. Je suis arrivé dans l’équipe cycliste professionnelle Arkéa-Samsic en Mars 2019, il y a maintenant un petit peu plus d’un an. J’ai débuté par un stage d’une durée de 6 mois, puis pour ma 2ème année de Master en contrat d’alternance, j’ai évolué en tant que Responsable Merchandising et Fan Klub de l’équipe.

Vous avez créé le Fan Klub du Team Arkéa-Samsic, dans quel but ?

Dès mon arrivée, l’équipe était dans une phase de développement. Créer ce Fan Klub permet de fidéliser nos supporters qui sont des acteurs majeurs dans notre équipe. Le but est donc de les engager au travers de toutes les opérations que nous mettons en place. On veut qu’ils se sentent concernés par notre projet. Ouvrir cette communauté permet à nos fans de se retrouver dans un espace où ils se sentent heureux. Ils se retrouvent autour d’une même passion et autour des mêmes valeurs : celle de notre équipe Arkéa-Samsic. Ils vont s’identifier à notre marque et ainsi vivre des émotions exceptionnelles.

Qu’offre exactement le Fan Klub et comment un fan peut-il le rejoindre ?

Le Fan Klub de l’équipe Arkéa-Samsic offre une multitude d’avantages.
En premier lieu, dès qu’ils s’inscrivent au Fan Klub, ils reçoivent leur pack supporter : un kit qui contient plusieurs cadeaux à l’intérieur pour encourager l’équipe sur le bord des routes avec nos couleurs. D’une manière générale c’est le plus attendu, ils adorent recevoir les goodies de l’équipe, ce que contient ce pack supporter. La surprise reste entière jusqu’au jour où ils le reçoivent chez eux.
Ensuite, ils disposent d’une réduction de 15% toute l’année sur la gamme 2020 de notre boutique officielle.
Pour offrir une expérience encore plus exclusive aux adhérents, sur inscription, nous les invitons aussi à l’hôtel des coureurs sur différentes courses, généralement la veille. Ils ont rendez-vous durant 1h où ils peuvent se prendre en photo avec les coureurs dans un espace privatisé de l’hôtel. Il y a différentes animations et les fans peuvent profiter de l’instant présent pour poser toutes les questions qu’ils veulent, parler avec les membres de l’équipe ou bien visiter le bus de l’équipe.
On leur montre également le matériel des mécaniciens et les vélos que les coureurs auront personnellement le lendemain pour la course. On essaye au maximum de leur faire vivre un moment inédit et privilégié. Comme disait mon manager (Emmanuel Hubert), on cherche toujours l’exclusivité pour nos supporters.
Nous leur partageons également en avant-première les informations sur l’équipe via une campagne mail régulière. Ils disposent avant tout le monde d’une vente privée lorsque nous mettons en vente des produits exclusifs de l’équipe Arkéa-Samsic. On leur fait gagner des cadeaux exceptionnels sur nos réseaux sociaux (Facebook et Instagram) et parfois des places sur notre espace VIP lors de certaines courses.

Depuis cette année, nous avons créé une communauté STRAVA essentiellement destinée aux adhérents du Fan Klub. Cela permet de partager leurs sorties à vélo et de les fédérer autour de notre passion commune : le cyclisme. Par ce biais, on pourra organiser des événements telle qu’une sortie avec des coureurs de l’équipe comme Warren Barguil.
Le Fan Klub organise également un évènement de fin d’année (en novembre) : une balade sur des circuits de 40km et de 60km. C’est là, l’occasion pour nos fans de pouvoir rouler avec les coureurs qu’ils vont suivre. Cette année, nous avons accueilli Nairo Quintana et tous ses coéquipiers au Domaine de Cicé-Blossac à Bruz proche de Rennes.

Enfin, pour rejoindre le Fan Klub, tout se fait sur notre site Internet, rubrique Fan Klub. À l’inscription, ils remplissent un formulaire d’informations et ils reçoivent un mail de confirmation. Par la suite, nous leur envoyons immédiatement le pack supporter avec toutes les informations utiles au Fan Klub.

Combien d’abonnés ont-ils déjà répondu présents pour cette première année (2019) ?

En 2019, il y avait un peu plus de 500 adhérents au Fan Klub. Dès son ouverture pour la 2ème année du Fan Klub 2020, il y avait presque 400 adhérents en une semaine. Les victoires de Nairo Quintana et Nacer Bouhanni ont enchanté les supporters.

Quels sont les objectifs que vous vous êtes fixés pour ce Fan Klub pour l’année en cours (2020) ?

Nous n’avons pas vraiment d’objectif. Nous allons chercher à attirer le plus de supporters possible dans cette communauté pour créer une relation particulière entre eux et l’équipe. Une relation forte qui va permettre à tout le monde de pousser nos coureurs vers les victoires. Le vrai objectif sera de se retrouver autour des valeurs que porte l’équipe Arkéa-Samsic, engager nos fans et ainsi les récompenser car ils sont les promoteurs de notre équipe.

Selon vous, quelle est la plus belle expérience offerte à un fan du Klub ?

Je pense que c’est l’immersion totale dans l’équipe avec la découverte de tous les corps de métier durant une course et en amont de celle-ci. Exemples : le métier d’assistant sportif et tout ce qu’il prépare pour les coureurs avant la course, une immersion avec les mécaniciens, les massages d’après course.
J’ai souvenir que le fan avait eu le droit à 2 jours complets au sein de l’équipe pour découvrir toutes les facettes de la préparation d’une course cycliste. Unique.

Crédit photo : Arkéa Samsic

On remarque qu’il y a un “K” dans “Klub” au lieu du “c”, pourquoi ça ?

C’est une très bonne remarque. Le “K” est une référence à notre identité bretonne, “club” en breton c’est “Klub”. Comme nous avons appelé notre club de partenaire le Klub Keveler, ce sont les significations bretonnes. Nous sommes énormément attachés à cette identité et cela, même si nous sommes rentrés dans un recrutement international. Nos valeurs et notre identité ne changent absolument pas, nous sommes fiers d’être bretons.
Et d’une manière générale, nos supporters sont en grande partie bretons. D’ailleurs si vous avez l’œil, notre drapeau breton est visible sur notre maillot dans le haut du dos, le Gwenn ha du (c’est le nom de notre drapeau). Nous rayonnons déjà de nos couleurs sur la totalité du territoire breton et j’en suis particulièrement fier.

L’expérience fan dans le monde du cyclisme

La période est compliquée pour tous en ce moment, impossible de ne pas poser cette question. Comment activez-vous votre communauté pendant le confinement ?

Justement dans cette période de confinement, j’ai lancé sur les réseaux un concours dans lequel nos fans doivent envoyer leurs plus beaux souvenirs aux côtés de notre équipe que ce soit sur les routes ou avec le maillot sur les épaules. Ils sont vraiment heureux de nous envoyer leurs souvenirs et nous les publions sur les réseaux pour les mettre en lumière.
Lorsqu’ils sont adhérents, ils renseignent leurs adresses mails et au travers de campagne emailing, nous leur donnons des informations sur le Fan Klub, par exemple, des actualités de l’équipe. Forcément, on les soutient dans cette période difficile et ils sont énormément reconnaissants. On reçoit également beaucoup de messages d’encouragements et de courage de leur part, c’est vraiment touchant !

Où est-ce qu’un responsable Merchandising et Fan Klub d’une équipe cycliste puise ses inspirations ?

Dans un premier temps, ce sont nos idées qui priment. On essaye sans cesse d’en trouver des nouvelles pour satisfaire tout le monde mais aussi pour essayer d’être les pionniers en terme d’innovation. C’est compliqué, on essaye de mêler des idées pour savoir ce qui pourrait plaire en terme de fan expérience et de nouveaux produits.

J’essaye également de regarder à droite et à gauche ce qui se fait de bien et les nouvelles idées qui émergent un peu partout notamment sur les expériences fans et l’expérience de consommation sur un plan marketing. Je regarde ce que font les autres équipes, pas seulement dans le cyclisme mais également dans le football et dans les autres sports. La NFL et les américains en général sont très bons dans ce domaine, j’essaye de m’en inspirer également au maximum.

Je puise également mes inspirations au travers des différentes expériences que j’ai pu avoir précédemment, plus particulièrement lors de celle du Stade Rennais Football Club. J’ai travaillé pour le club à la boutique officielle et j’en garde de très bons contacts et une excellente expérience. Je discute régulièrement avec la responsable, Emilie Péan, avec qui je m’entends très bien et on discute beaucoup sur le métier de responsable merchandising et les différentes expériences qu’elle a pu avoir, c’est enrichissant.

Chez Fanstriker, nous ne connaissons encore que trop peu l’environnement du cyclisme. Est-ce que les dirigeants de ce sport sont enclins à la fan expérience ?

Absolument, mon manager Emmanuel Hubert souhaite vraiment apporter une plus-value aux fans de notre équipe. Nos supporters en sont des éléments majeurs et on souhaite vraiment avoir un impact fort dans ce domaine. Il souhaite qu’on cherche sans cesse l’exclusivité pour nos supporters et sur ce point la direction est vraiment favorable à ce développement. Personnellement, je pense que ça devient un domaine essentiel au développement d’une équipe sur un plan national et international.

“Nos supporters en sont des éléments majeurs et on souhaite vraiment avoir un impact fort dans ce domaine.”

Dans de nombreux sports, on constate un changement progressif vers des actions et activations qui ont pour but d’améliorer l’expérience du public tout en offrant de nouveaux supports de visibilité aux partenaires et sponsors. Est-ce que ce changement est visible dans le cyclisme ?

Oui, c’est hyper intéressant à voir toutes ses améliorations et toutes ses activations. Désormais ce qui est recherché, c’est l’expérience que va vivre un individu. L’avant, le pendant et l’après sont très importants dans l’expérience fan. Dans le cyclisme, on tend à évoluer au maximum dans cette direction au travers d’idées nouvelles.
C’est un petit peu plus compliqué pour nous que dans le football dans le sens où nous n’avons pas d’infrastructures fixes pour partager ces expériences et que nous sommes sur différentes courses tous les week-ends. Nous sommes sans cesse amenés à bouger ce qui rend la tâche plus difficile dans le monde du cyclisme. Cependant, nous nous adaptons et l’objectif est d’améliorer l’expérience, ça passe par le témoignage et le ressenti de notre communauté de supporters.

Est-ce que les marques et sponsors s’engagent dans cet objectif avec des activations engageantes ?

Arkéa et Samsic nous accompagnent dans toutes nos actions, c’est un soutien de poids. On souhaite distribuer des t-shirts et différents goodies sur le bord des routes à un maximum de supporters et ils nous soutiennent à 200% dans nos démarches. Ils veulent eux-mêmes faire vivre à leurs collaborateurs des expériences autour de l’équipe cycliste Arkéa-Samsic avec différents dispositifs sur les courses françaises.

Avant de terminer cet échange ensemble, comment pourrait-on définir le profil type d’un fan de cyclisme ?

Honnêtement, je ne peux pas dire qu’il y a un profil type, il y a vraiment de tout. Il y a autant de jeunes que de moins jeunes et autant d’hommes que de femmes. On y retrouve les pratiquants de cyclisme, ceux qui ne pratiquent pas mais qui sont des fans incontournables du Tour de France et donc indirectement d’une équipe bretonne. Nous avons également des familles.
Il n’existe pas de portrait-robot du fan de cyclisme. C’est la chance qu’on a de pouvoir toucher un large et vaste public dans notre stratégie d’expérience fan.

“Il n’existe pas de portrait-robot du fan de cyclisme. C’est la chance qu’on a de pouvoir toucher un large et vaste public dans notre stratégie d’expérience fan.”

Et enfin, pour conclure, quelle serait pour vous la définition de fan expérience ?

La fan expérience, ce sont tous les dispositifs que nous cherchons à développer et à mettre en place, notamment dans le domaine sportif, pour faire vivre une expérience aux supporters autour d’une équipe de manière à ce qu’ils s’identifient auprès de notre marque et qu’ils partagent les mêmes valeurs que nous souhaitons transmettre.
Le fan est un acteur majeur de développement, c’est le premier promoteur de l’équipe. On va donc chercher à engager ces acteurs auprès de notre marque au travers d’une identification qui passe par une expérience inédite et mémorable dans leurs esprits. Le but est qu’ils transmettent eux-mêmes les valeurs de notre entité, pour rayonner sur différents plans et mener l’équipe en question vers la victoire finale.

Merci à Terry pour ses réponses et le partage de sa vision sur l’expérience fan dans l’univers du cyclisme ! Vous souhaitez lire un autre témoignage d’expert ? Retrouvez toutes nos interviews.

Vous avez aimé cet article ?

Passionné par le sport, je m'intéresse aux différents événements sportifs, à la façon dont le spectateur est pris en compte et aux nouvelles tendances.

Fan expérience en France

Développer son offre de nourriture mais attention au gâchis !

Les plus grands stade du monde proposent une offre de buvette de plus en plus diverse. Les menus à thème et les produits originaux améliorent le confort des fans et leur immersion dans l’événement. Cependant, cela génère aussi beaucoup de gâchis.

Publié

le

Buvette Londres

Développer son offre de nourriture dans ses buvettes c’est bien pour les spectateurs mais il faut faire attention au gâchis de nourriture que cela peut engendrer. Dans ce podcast, nous parlons du fonctionnement des buvettes à travers les exemples de grands stades londoniens. Le gâchis de nourriture et de gobelets en plastique y sont des problèmes prégnants.

Le gâchis de nourriture, un énorme problème

La quantité de gâchis dans les buvettes est tout simplement énorme. Des centaines de kilos de nourriture sont jetées après chaque rencontre. Cela est notamment dû à une mentalité de « trop c’est mieux que pas assez ». L’analyse des chiffres de vente pourrait permettre de réduire considérablement ce gaspillage. Faire don des invendus à des associations, en faisant attention à la conservation des invendus afin d’éviter toute intoxication alimentaire et potentielles poursuites, pourrait être une solution viable.

Gâchis du stand de bagels à Wembley

Gâchis du stand de bagels lors d’un événement à Wembley

L’utilisation de gobelets en plastique à usage unique

En plus du gâchis de nourriture, il y aussi des excès autour l’utilisation de gobelet en plastique à usage unique. Même si les gobelets eco-cup sont de plus en plus populaires, l’utilisation de gobelet jetable reste importante. Au nouveau stade de Tottenham dans la premium lounge, l’idée du club était de servir les fans dans des pintes en verre. Comme vous pouvez le voir sur l’image ci-dessous, les pintes en verre sont bien en évidence. Cependant, elles restaient sur les étagères pendant les matchs.

Premium Lounge du stade de Tottenham

Premium Lounge du stade de Tottenham

Les buvettes sont un lieu clé de la fan experience. Elles sont des lieux de partage, de debriefing du match et de rencontre. Utiliser son menu pour rendre l’experience fan plus immersive est une bonne chose. Il est aussi important de veiller à minimiser le gâchis.

Vous avez aimé cet article ?

Continuer la lecture

Suivez-nous

Nouveautés