Suis-nous
Le court Suzanne Lenglen à Roland-Garros Le court Suzanne Lenglen à Roland-Garros

Fan expérience en France

L’expérience fan à Roland-Garros édition 2019

Chaque été, Roland-Garros attire des milliers de fans de tennis mais pas seulement. Cet événement intéresse même les non initiés.

Publié

le

Le rendez-vous des amoureux de tennis est arrivé. Roland-Garros a ouvert ses portes la semaine dernière pour sa 118e édition. Si la France a les yeux rivés sur l’ouest parisien, quelle est l’expérience offerte aux plus de 450 000 visiteurs qui vont venir du monde entier pour assister à ce tournoi du Grand Chelem ?

Après la finale de la coupe Davis à Lille il y a quelques mois, plusieurs membres de l’équipe Fanstriker se sont déplacés ce week-end aux internationaux de France afin d’analyser l’expérience mise à disposition des fans pour cette nouvelle édition, remplie de nouveautés. Animations, activations des partenaires, concert et ambiance festive, les divertissements étaient nombreux pour les visiteurs s’étant déplacés à l’occasion de la traditionnelle journée des enfants le samedi avant le début du tournoi.

Une collaboration avec les partenaires plus que réussie

BNP Paribas, Lacoste, Tropicana, Babolat, Peugeot… les partenaires de Roland-Garros sont nombreux et tous emblématiques. L’association de ces marques avec la compétition est naturelle et évidente pour les fans de tennis. “La BNP est clairement la banque du tennis” avons-nous entendu dans les allées de l’espace consacré aux partenaires. La réussite de ces contrats de sponsoring historiques se prolongent naturellement dans l’expérience fan offerte par les organisateurs du tournoi.

Sur l’ensemble du site, les stands partenaires jonchent les allées et s’ils attirent l’oeil, ce n’est pas parce qu’ils jurent avec le contexte. Les différents stands sont brandés aux couleurs de Roland-Garros, ce qui rend les allées du complexe très homogènes.
Les animations proposées sont plus qu’intéressantes. Le partenaire technologique de Roland-Garros, Infosys a mis en place une expérience VR lors de laquelle vous jouez sur le court Philippe-Chatrier. L’animation s’inscrit parfaitement dans l’univers d’Infosys, expert en systèmes d’informations et donc en technologie.
Sur l’espace partenaire Orange, les spectateurs peuvent se prendre en photo avec une raquette géante, incarner leur joueur préféré sur un jeu de Playstation ou encore, là aussi, participer à une expérience en VR.
À l’occasion de Roland-Garros, BNP Paribas et la Fédération Française de Tennis ont eu l’idée de recycler des éléments du court n°1 pour réaliser une « Collection Court n°1 ». Ce sont 1 000 objets, tous collectors, qui sont mis en vente et seront livrés dans les semaines à venir. Des chaises créées à partir des sièges du court, des sacs créés avec les bâches, des sabliers avec de la terre battue, etc. De quoi développer le storytelling autour de ce tournoi emblématique. Les tarifs varient entre 20€ et 145€ selon les objets.
Le profit issu de ces ventes sera reversé à l’association Fête le Mur.

Les différents objets collectors que les fans peuvent acquérir

Les différents objets collectors que les fans peuvent acquérir

La marque Babolat donne l’opportunité aux spectateurs de s’essayer au métier de commentateur sportif. Les fans peuvent commenter un point d’un match de légende en direct vidéo pendant 25 secondes et recevoir l’enregistrement vidéo par mail. L’animation est réussie. Les fans, qui ont pour beaucoup toujours rêvé de se mettre dans la peau d’un commentateur, plongent dans l’univers des plateaux TV de Roland-Garros.

Tropicana innove sur le plan écologique. La marque de jus de fruits distribue sur son stand des bulles de jus d’orange. Une expérience gustative déstabilisante. Composées d’algues comestibles, la bulle éclate dans la bouche presque par surprise et libère le jus d’orange. Cette technologie de plus en plus populaire permet la réduction des déchets plastiques sur le site de Roland-Garros.

Une expérience pour tous les publics

L’année dernière plus de 480 000 spectateurs se sont rendus à la Porte d’Auteuil pour applaudir les plus grands tennismen et tenniswomen de la planète. Nous l’avons constaté ce samedi, le public de Roland-Garros est large et divers. C’est un événement qui peut correspondre à tous les types de fans.
Nous avons posé quelques questions à certains visiteurs dans l’enceinte ce samedi. Des retours que vous pouvez retrouver en vidéo ci-dessous. 

La motivation principale de ces visiteurs reste largement la possibilité de voir les joueurs de plus près dans un contexte différent de celui du match.

La traditionnelle journée des enfants

Le public familial est particulièrement choyé à Roland-Garros. Une journée des enfants est organisée le premier samedi avant le début de la compétition. Les familles peuvent profiter de cette journée traditionnelle pour 20 € qui offre un accès à l’ensemble des courts et animations. Les fonds récoltés lors de cette journée sont reversés à 3 associations partenaires de la Fédération Française de Tennis qui souhaite illustrer la responsabilité sociétale de son organisation.
Durant cette journée, les visiteurs peuvent assister à des matchs en 1 set, voir des célébrités affronter des joueurs professionnels lors de matchs d’exhibition et observer leur tennisman ou tenniswoman favori lors de sa séance d’entraînement.

Un espace de jeux Ten’Up met en lumière différentes pratiques de la Fédération Française de Tennis. Ce lieu fait également la promotion de l’application mobile du même nom développée par la FFT qui a pour but de donner l’envie de jouer au tennis, au padel ou au beach tennis, ainsi que de rendre la pratique plus accessible notamment dans les clubs. Ici, les enfants et les adultes peuvent s’essayer aux différents sports de raquettes.

Espace Ten'Up

L’espace Ten’UP où les visiteurs peuvent jouer à différents sports de raquettes

Des jongleurs et musiciens se déplacent dans l'enceinte de Roland-Garros

Des jongleurs et musiciens se déplacent dans l’enceinte de Roland-Garros

Les visiteurs peuvent prendre leur photo souvenir avec une balle et une raquette XXL

Les visiteurs peuvent prendre leur photo souvenir avec une balle et une raquette XXL

Pour les amateurs de tranquillité, l’enceinte de Roland-Garros offre des restaurants au calme, des espaces avec transats devant des écrans géants et un espace dédié aux partenaires dont la sérénité est illustrée par son nom “Le Hameau”.
Les visiteurs à la recherche d’actions seront ravis par les allées du complexe. Des artistes les parcourent toute la journée : jongleurs, musiciens et animateurs sur échasses attirent tous les regards pour le plus grand plaisir des spectateurs errant dans les travées du tournoi. Sur le court n°1, le groupe de musique Arcadian a presque fait l’unanimité face à une audience venue en nombre malgré la pluie. Le concert qu’ils ont offert diversifie l’expérience proposée aux visiteurs, leur permettant de voir autre chose que du tennis.
Ce serait intéressant de savoir combien de personnes se sont déplacées par la seule motivation d’assister à ce concert. 

Un événement où l’on se sent bien

C’est bien là l’une des particularités de Roland-Garros, on s’y sent bien et c’est aussi cela que représente l’expérience fan sur les événements. En déambulant dans les allées, où en se rendant dans le nouvel espace au niveau des serres, on retrouve une ambiance accueillante et conviviale. Cette nouvelle zone avec le court Simone Mathieu en est le parfait exemple. En effet, les spectateurs peuvent profiter d’un cadre naturel au milieu de milliers de plantes et d’un photocall végétal. On retrouve également dans cette zone l’Orangerie, nouveau restaurant pour dîner ou le jardin contemporain. Roland-Garros réussit à se diversifier et cela permet d’offrir une expérience encore plus enrichie et différente d’année en année.

Le nouveau court dans les serres d'Auteuil

Le nouveau court entouré de verdures dans les serres d’Auteuil

Le photocall végétal dans les serres

Le photocall végétal dans les serres

À l’image des gares et aéroports, à Roland-Garros, des points “Informations” sont accessibles aux visiteurs dans différents espaces de l’enceinte signalisés par une couleur orange bien visible.

La technologie est intégrée de manière native au sein de l’événement

De nombreux stands proposent des animations reposant sur la VR comme l’un des stands BNP Paribas où les fans prennent la place de la balle qui est frappée par un joueur.
Les animations digitales sont souvent complétées par des animations physiques comme le stand de photo proposé par Orange à côté de son stand de jeux-vidéos où l’utilisateur peut repartir avec sa photo souvenir avec une raquette XXL entre les mains.

Roland-Garros, en partenariat avec Infosys, a réussi à relever le défi de proposer une fan expérience très avancée et immersive en mettant la technologie au service du fan.
En effet, le tournoi dispose de sa propre application avec un mode “In-stadia” pour les fans qui se trouve sur place et un mode “out-stadia” pour les actualités sportives liées au tournoi. La technologie s’intègre de manière très naturelle à l’expérience des fans. Via cette démarche, elle leur rend service.
Sur l’application, les fans peuvent importer leur billet, trouver le programme de la journée, obtenir des informations liées aux animations, à la restauration ou encore à la circulation dans l’enceinte, mais également participer à la RG Fan Experience by Infosys.

L’application mobile incite également les fans à participer à ses différentes activations en les récompensant d’un badge qui augmente leur chance de remporter des places pour la finale. Un concept qui nous rappelle un peu la méthode Pokemon Go.
De cette façon, la technologie est mise au service de la fan expérience sans heurter les divertissements physiques.

Roland-Garros a réussi à fournir une expérience fan très aboutie en terme de technologie et de qualité de service. Les organisateurs ont intégré leurs sponsors et la technologie au village avec grande aisance ce qui rend l’expérience très plaisante.

QR Code animations

Les visiteurs peuvent scanner le QRcode de chaque animation pour tenter de gagner des places

Une immersion totale grâce à la RG Fan Experience by Infosys

La nouvelle plateforme développée par la FFT représente le coeur de l’expérience spectateur proposée en jour J. Intégrée dans l’application Roland Garros, elle permet de profiter de l’ensemble des animations mises en place de manière centralisée. Grâce à elle, les visiteurs sont invités à pénétrer au coeur du tournoi. Un parcours a été imaginé pour permettre de découvrir les internationaux de France un peu différemment, d’une manière très ludique. Créée en partenariat avec Infosys, spécialisé en services informatiques, ainsi que d’autres partenaires, la RG Fan Experience rassemble l’intégralité des opérations mises en place par la Fédération.

Le fonctionnement est assez simple d’utilisation, il faut s’inscrire sur l’application officielle du tournoi, se balader dans les travées de l’enceinte de Roland-Garros, participer aux animations de la FFT et de ses partenaires et enfin collecter les différents “badges” liés aux animations en scannant ou badgeant le QR code.
Cela passe par le désormais mythique mur en terre battue, par les stands animation des partenaires dans les allées ou encore la zone Ten’Up mise en avant par la FFT afin de promouvoir cette nouvelle plateforme et l’ensemble des variantes du Tennis présents au sein de cette fédération.

La RG Fan Experience by Infosys est bien pensée et permet aux spectateurs et aux fans de pouvoir participer à des animations interactives les divertissant entre 2 matchs ou lorsque la météo devient capricieuse. L’expérience digitale permet également de tenter de gagner des places pour la prochaine édition ainsi que la  finale. C’est pourquoi de nombreux visiteurs s’attardent au niveau des stands et sortent leurs téléphones afin de récolter l’ensemble des badges. Mis en place lors de l’édition précédente, ce système de badges est aujourd’hui plus travaillé et permet de s’immerger à 100% dans l’événement.

Le mur en terre battue de Roland-Garros est le passage obligatoire pour repartir avec sa photo souvenir

Le mur en terre battue de Roland-Garros est le passage obligatoire pour repartir avec sa photo souvenir

Des hôtes et hôtesses sont disponibles dans les différents espaces de Roland-Garros pour renseigner les visiteurs

Des hôtes et hôtesses sont disponibles dans les différents espaces de Roland-Garros pour renseigner les visiteurs

L'enceinte est brandée Roland-Garros avec de nombreux détails qui marquent le territoire

L’enceinte est brandée Roland-Garros avec de nombreux détails qui marquent le territoire

À chaque édition, l’organisation de Roland Garros développe l’expérience fan proposée au demi million de spectateurs se déplaçant au cours des 2 semaines de compétition. Les partenaires sont intelligemment incorporées aux animations permettant à tout le monde de passer un bon moment.

De bonnes inspirations pour d’autres événements sportifs

Dans l’équipe Fanstriker, nous étions nombreux à découvrir cet événement de l’intérieur pour la première fois. La découverte fut relativement bonne. L’idée d’une application mobile proposant deux modes est une vraie bonne pratique qui serait transposable dans différents événements et sports.
Cette idée pourrait cependant être améliorée en invitant les visiteurs à participer à l’animation pour leur permettre de scanner le QR code.

Nous avons pu également observer que les stands des marques les plus fréquentés sont bien ceux qui proposent une expérience. Les marques qui se contentent d’exposer leur produit tout en patientant en deviennent par conséquent moins attrayants auprès du public.

L’organisation est à souligner, les nombreuses personnes qui travaillent auprès du public sont toutes habillées aux couleurs de Roland-Garros. Leurs tenues sont très soignées, avec style et élégance. À l’image des valeurs que dégagent ce sport qu’est le tennis. C’est aussi ce qui en fait un événement premium.

Un grand merci à la FFT pour cette invitation à découvrir Roland-Garros. Si cela vous a donné envie d’aller y voir de plus près, vous pouvez en profiter jusqu’au 9 juin prochain.

Vous avez aimé cet article ?

I am a finance and entertainment student excited by the idea of enhancing entertainment experiences thanks to numbers and technology.

Fan expérience en France

Dossier LFP #2 : Vers un retour des fumigènes et des tribunes debout

Dans la deuxième partie de notre dossier sur la LFP, on discute de la manière dont elle fait la promotion d’une meilleure fan experience et des sujets qui font beaucoup parler : les fumigènes, les tribunes debout et l’alcool dans les stades.

Publié

le

Vers un retour des fumigènes et des tribunes debout

Dans sa campagne pour améliorer l’expérience fan en France, la LFP porte une attention particulière à l’accompagnement des clubs mais aussi à l’écoute des supporters. Dernièrement, l’éventuel retour des fumigènes, des tribunes debout et de l’alcool dans les stades anime le débat. La LFP nous en dit plus sur ces sujets.

(La LFP nous a fourni ses réponses le 23 juillet 2020)

Vers un retour des fumigènes, des tribunes debout et de l’alcool dans les stades ?

Quels sont les axes prioritaire de développement relatifs au supportérisme pour la LFP ?

Plusieurs axes de travail en cours ou à venir sont à souligner.

1. La Pyrotechnie :

Le plus médiatique ces derniers mois est la pyrotechnie. L’ouverture de discussions encourageantes sur la pyrotechnie au sein de l’INS (Instance Nationale du Supportérisme) est la preuve que des sujets imaginés comme tabous sont également discutés. Un cadre préalable à des expérimentations a été défini par un groupe de travail de l’INS.

Ce cadre expérimental peut permettre aux clubs professionnels qui le souhaitent, en lien avec les associations de supporters et les autorités locales, de proposer à l’INS des expérimentations qui devront ensuite être validées par les instances sportives concernées, sur la saison 2020-2021.

En parallèle, une étape décisive du dialogue et du sujet « pyrotechnie », a été menée par Le Havre AC et le SCO Angers et leurs groupes de supporters (en lien avec la LFP), sur un modèle similaire à celui décrit ci-dessus. Nous suivons également de près les études et expérimentations menées par nos voisins européens. Nous avons entamé des démarches de recherche d’alternatives innovantes avec de grandes écoles françaises.

2. La préparation des matchs à risque

Dans la même lignée, la circulaire du Ministère de l’Intérieur (novembre 2019) s’inscrit dans le cadre des travaux menés par l’Instance Nationale du Supportérisme. Elle prône notamment la tenue de réunions préparatoires de sécurité en Préfecture en amont des rencontres avec tous les acteurs concernés par l’organisation de la rencontre. Un renforcement de l’anticipation dans la préparation des matchs à risque est essentiel.

L’ensemble des acteurs sont à mobiliser le plus en amont possible, afin de permettre une meilleure identification des risques, des enjeux, et des solutions à apporter. La systématisation des réunions préparatoires trois semaines à l’avance et l’implication des Référents Supporters dans ce processus de préparation et d’anticipation sont des changements de pratique importants qu’il convient de soutenir, notamment par un accompagnement fort de la part de la LFP.

3. Les tribunes debout

Les tribunes debout constituent également un axe de progrès très important. Une instruction interministérielle est parue au début du mois de juillet. Il s’agit de la suite logique d’une expérimentation de 18 mois, avec cinq clubs, qui a rendu des conclusions particulièrement positives.

L’instruction est signée par la ministre des Sports, le ministre de l’Intérieur et le secrétaire d’Etat auprès du ministre de l’Intérieur, ce qui lui donne une force et une valeur d’autant plus importante. Son contenu est une avancée très importante dans le cadre des travaux liés au supportérisme et aux demandes des clubs de pouvoir permettre la station debout de leurs supporters en tribune. Cela est désormais possible, dans le respect de cette instruction.

4. Amélioration des relations avec les supporters

Parmi les axes de développement, on peut également citer la poursuite du dialogue à toutes les échelles, avec un fort potentiel de structuration et de professionnalisation des relations entre les différents acteurs (on pense notamment aux relations de la LFP avec l’Association Nationale des Supporters, qui sont efficaces et prometteuses depuis plusieurs saisons).

L’amélioration du parcours des supporters est également une priorité, et notamment celui des supporters visiteurs et des supporters en situation de handicap (qui fait d’ailleurs l’objet d’un groupe de travail de l’INS).

Enfin, et même si dans leur immense majorité les clubs ont intégré les Référents Supporters dans leurs schémas de fonctionnement respectifs, le plus gros chantier à venir reste la poursuite du développement, de la formation, et de la professionnalisation de ce métier.

On parle beaucoup de ces potentiels changements de régulation sur les sujets des fumigènes, de l’alcool et des tribunes debout dans les stades. Quelles sont les avancées sur ces sujets ? Quelles sont les raisons qui vous ont poussé à reconsidérer ces sujets maintenant ?

La LFP, tout comme d’ailleurs l’ensemble des acteurs impliqués dans le dialogue national, est constamment à la recherche de nouveaux outils, bonnes pratiques et actions destinées à favoriser le dialogue national, et par extension local. L’enjeu, à l’image de l’expérimentation des policiers référents ou des tribunes debout, est de mettre en place de façon concrète à chaque niveau local des initiatives poussées par le niveau national, grâce à un dialogue fort et constant entre tous les acteurs.

Il n’y a pas de sujets tabous et nous n’avons donc pas nécessairement eu besoin de reconsidérer tel ou tel sujet plus qu’un autre. Ces sujets que vous citez sont toujours au cœur de nos préoccupations et de notre travail. En revanche, chaque fois qu’un sujet est particulièrement mis sur le devant de la scène, nous participons aux discussions avec engagement et une volonté d’avancer avec les autres acteurs impliqués.

Ces discussions se tiennent généralement dans les groupes de travail de l’Instance Nationale du Supportérisme. Nous avons passé, aux côtés des autres parties prenantes de l’INS, de longs mois à monter des projets expérimentaux. Les tribunes debout sont un succès, qui nous permet aujourd’hui d’aller plus loin (une nouvelle régulation).

L’objectif est de se servir du modèle réussi de l’expérimentation des tribunes debout pour entretenir un dynamique expérimentale positive. Cette expérimentation est donc une proposition d’ajout d’un outil pour alimenter les relations de dialogue et de travail des clubs avec leurs supporters. Les barrières, difficultés, refus, auxquels ils feront face pendant la durée de l’expérimentation contribueront à l’évaluation de cette dernière, de même que le seront les réussites.

Promouvoir une meilleure fan experience en accompagnant les clubs

Quel rôle joue la LFP dans l’accompagnement des clubs sur le sujet de fan experience ? Parlez-vous d’expérience fan avec les référents supporters et les différents groupes de supporters ? Quelle est leur vision sur ce sujet ?

On peut distinguer plusieurs volets d’accompagnement des clubs sur le sujet de la Fan Experience. Plusieurs entités de la LFP sont impliquées dans le soutien aux clubs sur ce sujet :

  • La Commission Exploitation réunit des Stadium Managers de clubs de Ligue 1 et de Ligue 2, des Responsables Billetterie et Expérience Spectateurs, et des experts de ces questions. Cette commission se réunit souvent, pour échanger sur les sujets d’actualités, sur des innovations et sur des projets à mener en matière d’exploitation des stades (ce qui inclut bien sûr la Fan Experience) ;
  • A titre d’exemple de projet piloté par cette commission, un projet de catalogue d’animations a été mené. Une deuxième version a même été proposé aux clubs en début de saison 2019-2020. Ce catalogue regroupe de nombreuses animations de différents prestataires et propose des outils clés en main, particulièrement selon les budgets des clubs et la localisation des animations dans le stade ;
  • Des séminaires expérience spectateurs sont organisés par les services de la LFP. Le dernier a eu lieu au début du mois de mars 2020 ;
  • Aussi, et pour répondre à votre question, le rôle des Référents Supporters dans le développement de la fan expérience de leur club varie d’un club à l’autre. Ce volet de l’activité du Référent Supporters fait néanmoins parti de la fiche de poste standard du métier. Le poste étant encore récent, il appartient à chaque Référent Supporters et à chaque club de le construire à leur manière. Ainsi, des Référents Supporters occupant d’autres fonctions au sein de leur club peuvent se sentir plus proches de ces sujets, notamment s’ils sont en lien direct avec la billetterie, le stadium management, ou même directement avec la fan experience dans le cadre du reste de leurs fonctions.

Enfin, terminons par la question que l’on aime poser à tous nos interviewés : quel est votre définition de l’expérience fan ?

 La Fan Experience doit être le concept qui permet à chacun de comprendre que l’expérience du spectateur, du fan, du supporter ou du supporter actif est différente et personnelle. Chaque personne doit être en mesure de vivre son expérience au stade conformément à ses attentes (évidemment dans le respect du cadre fixé par les lois et les règlements intérieurs des enceintes).

Ainsi, la définition de la fan experience est multiple, et il n’y a pas de bonnes ou de mauvaises réponses à cette question.

Cela conclut notre dossier réalisé avec la LFP. Retrouvez la première partie de l’interview sur notre site :

Dossier LFP #1 : Projet Supportérisme et retour des supporters au stade.

Vous avez aimé cet article ?

Continuer la lecture

Suivez-nous

Nouveautés