Suis-nous
Animer les fans pendant le confinement covid-19 Animer les fans pendant le confinement covid-19

Fan expérience dans le monde

Comment les clubs occupent leurs fans pendant le confinement ?

Face à une crise sanitaire intense, comment les clubs et fédérations parviennent à occuper leurs fans privés de sport pendant le confinement.

Publié

le

Depuis quelques semaines et pour une durée encore indéterminée, le sport mondial est à l’arrêt. Les comités d’organisation, les ligues et les fédérations des différents sports ont décidé de suspendre leur compétition en raison de la crise sanitaire liée à la pandémie de Covid-19. Une situation sans précédent qui oblige les clubs à trouver des solutions pour occuper leurs communautés de fans confinées.

 

Lorsqu’une entreprise ne peut plus exercer son métier, elle peut toutefois essayer de trouver des alternatives. C’est aujourd’hui le cas des acteurs de l’industrie du sport et notamment les clubs, ligues, fédérations, etc… qui n’ont plus aucune activité sportive et qui, comme tout le monde, reste en confinement. Les fans sont donc aujourd’hui dépourvus de compétitions que ce soit au stade, à la télévision ou sur les médias sociaux. Néanmoins, certains clubs tentent de maintenir la relation avec leur communauté et de faire face à cet arrêt général. Tour d’horizon de quelques idées que nous avons pu voir récemment. 

Du sport à la maison ou en ligne

Même en confinement, le sport ne s’arrête pas. Vous avez certainement vu beaucoup de vidéos où des internautes réalisent des activités inédites, comme une partie de tennis d’une fenêtre à l’autre, un marathon entier sur le balcon ou encore de multiples challenges avec du papier toilette et d’autres accessoires.

Chez les clubs et ligues, même principe, l’activité sportive doit continuer. C’est par exemple le cas du club de football de Leganés en Espagne qui propose chaque jour à 11h une séance d’entrainement animée par le préparateur physique de l’équipe professionnelle, Pol Lorente. Une séance diffusée en live sur Twitch et disponible en replay sur YouTube. Un contenu original et quelque part premium dans la mesure où les fans peuvent profiter d’un cours gratuit animé par un coach de leur équipé préférée.

Une idée que nous retrouvons également chez de nombreux influenceurs, chez les marques et chez des distributeurs du type Go Sport, Décathlon et Intersport entre autres. 

 

Toujours à la maison, le eSport fait également parler pendant le confinement. En manque de football à la télévision, le journaliste et gamer espagnol Ibai Llanos a eu l’idée de lancer une compétition en ligne : LaLiga Satander Challenge. Un tournoi sur le jeu vidéo FIFA où 19 des 20 clubs du championnat d’Espagne ont participé. Chaque club était alors représenté par un joueur de l’équipe première. De quoi donner le sourire à de nombreux fans qui pu ont suivre l’ensemble des matchs en streaming sur le réseau social Twitch.

Au final, c’est l’attaquant du Real Madrid Marco Asensio qui a remporté le tournoi !

 

La palme du meilleur tweet à propos de ce challenge revient néanmoins au joueur du Real Betis, Borja Iglesias. On vous laisse apprécier… 

 

En France aussi, le virtuel est une solution. Avec le TOP 14 qui organise les matchs du championnat sur le simulateur du jeu vidéo Rugby 20. 
Comme un vrai championnat, mais virtuel. Les clubs commentent leurs propres résultats sur Twitter avec un léger sérieux et beaucoup d’humour. 

 

Toujours dans le type compétitions virtuelles, la FFFA (Fédération Française de Football Américain) propose en partenariat avec le podcast French Gridiron un challenge sur le jeu Madden NFL 20 diffusé sur Twitch. 

 

Des contenus ludiques et éducatifs

Pendant ce confinement, de nombreux parents restent en télétravail à la maison avec leurs enfants. Et il n’est pas toujours facile de les occuper tout au long de la journée. Heureusement, certains acteurs du sport sont là pour les divertir et leur trouver une occupation. C’est par exemple le cas de France Rugby (FFR) qui propose des cahiers de coloriages ainsi que des mots-croisés pour les petits et grands. Des documents téléchargeables et imprimables à la maison pour le confort des utilisateurs.

 

 

Dans le même esprit, on peut également mentionner l’Aviron Bayonnais qui s’improvise professeur de mathématiques pendant le confinement. Un problème à priori simple qui cache néanmoins une information subtile. En effet, c’est la nouvelle date du contrat du joueur bayonnais Guillaume Ducat qui se cache derrière cet exercice avec comme réponse : 2022. Soit la date jusqu’à laquelle le 2e ligne s’est engagé.

 

D’autres organisations proposent des contenus immersifs comme la franchise de MLB des Boston Red Sox qui a créée des lenses (filtres) en réalité augmentée sur le réseau social Snapchat. 

Les utilisateurs et fans des Red Sox peuvent accéder de chez eux et via leur smartphone à plusieurs espaces du Fenway Park, l’enceinte de la franchise de Boston.

Des mouvements solidaires, avec les fans

Pour aider les différents gouvernements, hôpitaux et les populations à faire face à cette crise sanitaire, de nombreux clubs et athlètes ont réalisé des dons. Un geste important et solidaire qui rentre parfaitement dans les valeurs d’une institution sportive et d’un sportif de haut niveau.

Pour “impliquer” les fans dans cette récolte d’argent, certains clubs ont mis en vente des produits personnalisés. C’est le cas du Paris Saint-Germain qui a lancé un maillot en édition limitée “Tous Unis” qui associe les couleurs du club à celle de l’Assistance Publique – Hôpitaux de Paris. Ce maillot spécial a été produit en 1 500 exemplaires seulement et ils ont tous trouvé preneur en moins de 12 heures annonce le club. La totalité du montant des vente a été versé à l’AP-HP afin de financer des actions et soutenir les personnels de santé. Vendu au prix de 175€ unitaire, c’est donc environ 260 000€ qui ont été récoltées. Un geste fort et symbolique qui a permis à plusieurs centaines de fans d’apporter un soutien en s’offrant une pièce collector de leur club de cœur.

En Angleterre, le club d’Everton a lancé sa campagne “Blue Family”. Une campagne de sensibilisation pour maintenir le contact avec ses fans et fournir ainsi un soutien vital aux membres de sa communauté les plus vulnérables et socialement isolés à la suite de la pandémie de coronavirus. L’actuel douzième de Premier League a donné 50 000 £ (plus de 55 000 €) pour financer le lancement de la campagne et mettre en place les premières actions : assistance par téléphone pour les fans les plus touchés, distribution de colis alimentaires, prise en charge de factures, vidéos d’exercices gratuites ou bien appel amical à des milliers de fans âgés et isolés.

Pour montrer l’exemple, c’est l’entraîneur italien des Toffees Carlo Ancelotti qui a pris son téléphone pour appeler un fan de 52 ans isolé et atteint d’une maladie des motoneurones. Bravo Mr Ancelotti.

https://twitter.com/Everton/status/1242430237696196609?s=20

De l’autre côté de l’Atlantique, la NBA a lancé le mouvement “NBA Together”. Une communauté mondiale et sociale qui vise à sensibiliser et engager les fans, les jeunes et les familles afin de faire face à la pandémie de Covid-19.
Le programme est alors basé sur 4 piliers :

  • Connaitre les faits,
  • Des actes pour protéger,
  • Étendre la communauté,
  • NBA Together en direct.

Tous ont pour objectif d’informer, de partager des lignes directrices et de créer un lien entre les personnes via des outils digitaux.

Dans les faits, NBA Together a ainsi créé une page web dédiée pour informer au quotidien sur l’évolution du Coronavirus et les comportements à adopter. Ensuite, le programme met en lumière les meilleures initiatives solidaires, sportives et de prévention réalisées par les fans et les joueurs. Des gestes que chacun peut partager sur Twitter, Instagram, Facebook et TikTok via le hashtag #NBATogether. 

Les indications que l'on retrouve sur la page du site web de la NBA consacrée au CoronavirusNBA

Les indications que l’on retrouve sur la page du site web de la NBA consacrée au Coronavirus

Pour étendre cette communauté, la ligue américaine a ouvert une nouvelle plateforme de contenus afin que des jeunes qui ne peuvent actuellement pas jouer avec leurs amis ou coéquipiers puissent continuer à pratique le basket. Le programme en ligne regroupe ainsi une série d’exercices à reproduire chez soi et de conseils proposés par les joueurs.
Enfin, chaque jour de la semaine, un joueur NBA s’adresse en direct aux fans via un Instagram Live. L’occasion de répondre aux questions des amoureux du basketball et de maintenir le contact pendant ce confinement. En plus de cette interview, la NBA diffusera également chaque soir un match historique gratuitement sur ses plateformes : Twitter, Facebook, YouTube and Twitch.

Du contenu inédit et des rediffusions 

Pendant cette période de confinement, nous avons plus de temps que d’habitude pour regarder des séries et des films. De nombreux clubs et ligues l’ont bien compris en donnant accès gratuitement à leur contenu audiovisuel. C’est par exemple le cas de l’Olympique Lyonnais avec son canal OL TV désormais gratuit jusqu’à la fin du confinement. De même pour pour la version premium de PSG TV ainsi que pour le NBA League Pass. De quoi faire patienter les fans qui peuvent regarder des replays des matchs et des émissions à la maison.

Le Paris Basketball est quand à lui allé un peu plus loin dans la démarche en lançant son propre Vidéo Club. Un espace gratuit et administré par le club parisien sur lequel des fans peuvent regarder librement des films qui parlent de basket. Pour cela, il suffit simplement de s’inscrire via un adresse gmail et attendre une validation d’accès. Les films sont sont mis à jour chaque semaine et disponibles uniquement pendant le confinement.

 

 
 
 
 
 
View this post on Instagram
 
 
 
 
 
 
 
 
 

 

PARIS BASKETBALL #VIDEOCLUB ⁣⁣ ⁣ Ken Carter, coach de l’équipe de se donne à fond dans la réussite scolaire de ses joueurs jusqu’à remettre en cause le championnat.⁣ ⁣ Le film est disponible dans le #ParisBasketballVideoClub ⁣ ————⁣⁣⁣⁣⁣ Retrouvez les meilleurs films de basket sur le Paris Basketball Vidéo Club ! Le process est très simple :⁣⁣⁣⁣ ⁣ ⁣ 1️⃣ Tu accèdes au vidéoclub via le lien partagé en story⁣ 2️⃣ Tu fais une demande d’accès en utilisant une adresse gmail ( Très important )⁣ 3️⃣ Tu reçois la validation d’accès⁣ 4️⃣ Installe toi bien et profite ! ⁣⁣⁣ ⁣ ⁣ La liste des films sera mise à jour chaque semaine et disponible uniquement pendant le confinement ❤️

A post shared by Paris Basketball (@paris.basket) on


Une idée intéressante que nous pouvons observer sur les réseaux sociaux du club des Girondins de Bordeaux qui diffuse régulièrement en prime time un match historique de son club dans son intégralité. Le plus amusant, c’est que le match est commenté en direct en live tweet par le community manager du club en même temps qu’il est diffusé sur Facebook et son site internet. Comme un vrai match quoi.

Une période proprice pour créer un lien plus fort avec sa communauté

Le confinement dû à la pandémie de Covid-19 est une période particulièrement sombre mais qui représente également une opportunité pour les clubs, ligues, fédérations et sportifs d’être encore plus proche de leurs fans.
Les réseaux sociaux sont au coeur de leurs actions et la tendance est actuellement aux contenus “simples” ou remémoratifs. Des lives sur Instagram entre un joueur et un fan, des quizz sur Twitter avec un joueur ou sur l’histoire du club, des photos souvenirs de moments forts, des vidéos originales de joueurs sur TikTok, etc. Les contenus “comme à la maison” représentent la grande majorité de ce que nous observons sur les différentes plateformes.
C’est aussi la première fois, où les fans eux-mêmes se retrouvent parfois les animateurs des contenus via leurs défis à la maison, leurs idées originales et autres initiatives. Les clubs n’auront probablement jamais été aussi proches de leurs fans qu’aujourd’hui. 

N’oublions pas que le but ultime est de divertir et d’informer par d’autres moyens que celui de l’événement sportif et de la compétition. Les structures les plus créatives seront très certainement les grandes gagnantes de cette période. Une période qui devrait sur ce plan profiter aux fans dans le futur. D’ailleurs, si vous observez des choses intéressantes sur cette thématique, n’hésitez pas à nous mentionner. 

Enfin, cela fait plaisir de voir des clubs, ligues et fédérations participer activement à des mouvements solidaires. Au même titre que les nombreux contenus divertissants qui rendent nos journées moins moroses pendant le confinement. C’est aussi ça le rôle d’une institution sportive.
Aussi, ne l’oubliez pas, restez bien à la maison et prenez soin de vous. Nous avons hâte de vous revoir dans les stades et les salles dans les prochaines semaines ! 

Poursuivez la lecture sur cette thématique

Vous avez aimé cet article ?

Chargé de SEO & SEA dans une agence de voyage sportif, je suis un passionné du Sport Digital et de la Fan Experience. Chez Franstriker, j'ai pour objectif de faire grandir le projet et d'écrire de temps en temps sur les activations digitales des uns et des autres dans le monde du sport.

Continuer la lecture
Publicité

Fan expérience dans le monde

L’expérience Fan de l’Atletico de Madrid

Le nouveau stade de l’Atlético de Madrid offre une expérience totale et moderne aux supporters lors de la visite du stade et du musée.

Publié

le

En 2017, le club de l’Atlético de Madrid a quitté son stade historique du Vicente-Calderón pour rejoindre un tout nouveau stade : le Wanda Metropolitano. Avec davantage de modernité, de places de parking et d’opportunités pour développer une fan expérience totalement Rojiblanca, ce changement de stade a fait changer de dimension l’Atlético de Madrid dans l’expérience proposée à ses fans. 

Grand vainqueur de LaLiga cette saison, l’Atlético de Madrid n’a cessé de progresser ces dernières années. Que ce soit sportivement ou sur l’expérience proposée à ses fans, le club se positionne comme un des meilleurs en Espagne et en Europe.

Le Wanda Metropolitano : un des stades les plus modernes d’Europe

Si le club de la capitale espagnole a quitté son stade historique, ce n’est pas seulement pour les 10 000 places supplémentaires que lui offre sa nouvelle enceinte. Le stade Olympique de Madrid, acheté, rénové et inauguré sous le nom du Wanda Metropolitano en 2017 par l’Atlético de Madrid, est l’un des stades les plus modernes d’Europe. Il a entièrement été pensé pour laisser place à une fan expérience de haute qualité pour les supporters des Colchoneros. Grâce aux spectacles de lumières, aux écrans géants, aux décorations aux couleurs du club ainsi qu’à toutes les animations autour des matches, les supporters peuvent vivre de grandes expériences.

Alexander Marin

Une toiture illuminée aux couleurs du club

La visite Territorio Atleti

Avant son déménagement, l’Atlético disposait déjà d’un musée. Le changement de stade a permis au club de rénover entièrement son musée et son expérience de visite du stade, appelée “Territorio Atleti”. Fanstriker s’est rendu sur place pour découvrir l’une des visites de stade les plus modernes d’Europe.

Après plus d’un an de football sans supporter dans les stades, le club propose une expérience en Réalité Virtuelle à 360°, dans laquelle le supporter se retrouve au plus proche des joueurs. Une immersion possible dans le vestiaire, sur le bord de la pelouse ou même dans le rond central lors de l’hymne de la Ligue des Champions, dans un stade plein ou au milieu d’une ambiance digne des plus grands soirs de football. La plupart d’entre eux sont impressionnés de se sentir au milieu d’un stade de 70 000 supporters, n’ayant plus l’habitude de voir autant de public rassemblé.

Atletico de Madrid

L’Expérience VR de l’Atlético de Madrid

Un des musées les plus interactifs d’Europe

La fin de la visite du stade se termine par le musée du club. Outre les objets et photos sur l’histoire de l’Atleti, il offre une expérience digitale et immersive totale. Il est surement l’un des plus complets que l’on peut trouver sur le continent, rassemblant tous les éléments essentiels d’un musée moderne.

Dès l’entrée dans le musée, les fans peuvent se rendre dans une pièce “Karaoke”. Dans celle-ci, trois estrades avec micros sont placées devant un écran géant, sur lequel défilent les paroles des chants les plus célèbres des Colchoneros. Une très bonne idée pour les habitués du stade qui souhaitent chanter à nouveau après un an sans stade, mais aussi pour les étrangers ou les supporters venant de toute l’Espagne pour apprendre et perfectionner les chants avec les paroles.

La particularité de cette pièce est qu’elle est interactive. En effet, si les supporters ne chantent pas assez fort ou s’arrêtent de chanter, une voix les encourage pour reprendre encore plus fort.  Un système de notation par le biais d’étoiles s’affiche sur le bas de l’écran. Nul doute que tous les fans donneront leur meilleure prestation pour atteindre les 5 étoiles.

Lucas MEYSONNAT | Fanstriker

L’hymne de l’Atlético de Madrid sur l’écran du Karaoke

Défi les joueurs !

Les plus sportifs (ou challengers) peuvent défier, grâce à des bornes de jeu, 4 joueurs de l’équipe première : le gardien Oblak, le défenseur Gimenez, le milieu et capitaine Koke et l’attaquant João Félix.

Pour chaque joueur, la borne propose un défi adapté aux qualités des joueurs. Il faut donc challenger les 4 stars de l’équipe sur des défis de réflexes, de sauts, de vivacité d’esprit et de technique. Par exemple, il faut toucher le plus rapidement possible les ballons au sol qui s’illuminent, ou avoir la meilleure détente.

Lucas MEYSONNAT | Fanstriker

Une des bornes permettant de relever les défis

Pour l’occasion, Fanstriker a tenté de relever le défi. A la fin des épreuves, un classement est donné, nous montrant notre rang par rapport au joueur mais surtout par rapport à tous les autres supporters qui ont pu s’essayer aux défis avant nous. Cela donne rapidement envie de recommencer pour augmenter ses performances et ainsi sa place dans le classement. Les plus performants ont même dépassé les joueurs professionnels. De quoi se vanter auprès de ses proches !

Lucas MEYSONNAT | Fanstriker

Les résultats de Fanstriker

L’expérience immersive dans la chambre de Fernando Torres

Fernando Torres est l’une des plus grande légende du club madrilène. L’Atlético de Madrid nous fait rentrer dans la chambre d’enfance de l’attaquant espagnol surnommé El Niño, supporter Rojiblanco depuis toujours. C’est sur les murs de la chambre de Fernando Torres que le public peut découvrir son histoire. Des animations sont mêlées à des images et vidéos pour nous raconter comment cet enfant passionné est devenu l’un des joueurs les plus adulés par les supporters.

L’expérience qui dure plus de 5 minutes, retrace son parcours : son premier test à l’Atlético, son premier contrat professionnel, son départ vers Liverpool, son retour dans son club de cœur, les succès avec la Sélection Espagnole… Il est certain que ces animations plairont à de nombreux enfants, rêvant de vivre la même histoire.

L’Atlético jusque sur la peau

Une autre pièce du musée permet de simuler des tatouages symboliques du club grâce à une projection sur notre bras. On y retrouve par exemple le logo du club ou la statue de la Fontaine de Neptune, lieu de rassemblement lors des moments de célébrations de l’Atlético.

Une visite remplie d’histoire, plaçant les supporters au centre du club

La place des fans dans la visite

L’Atlético de Madrid est un club qui compte beaucoup de supporters. Parmi eux, les socios. Ils sont plus de 143 000 à soutenir le club espagnol et à disposer d’un abonnement annuel permettant d’obtenir de nombreux avantages et réductions dans leur vie de fan. La direction du club a décidé, pour les remercier, d’inscrire leurs noms sur le couloir d’entrée des joueurs. Ainsi, avant chaque match, ces derniers peuvent se rappeler à quel point ils sont soutenus, surtout en période de huis-clos.

Lucas MEYSONNAT | Fanstriker

Les noms des 140 000 socios inscrits sur le mur d’entrée

En réalité, peu de supporters savent que leur nom figure dans le couloir d’entrée des joueurs. Quasiment invisible de loin, la plupart des personnes qui visitent le stade ne le voient même pas. Le personnel du stade a pour habitude de l’indiquer aux supporters “Socios” qui passent devant sans s’en rendre compte. Lorsqu’ils le savent, ils prennent plaisir à se chercher, classé dans l’ordre du numéro de socio, puis beaucoup se prennent en photo devant leur nom.

Lucas MEYSONNAT | Fanstriker

Les noms des Socios totalement dissimulés dans le décor.

Une communauté mondiale

Dès l’entrée dans le musée, nous nous retrouvons face à un écran digital sur lequel figure le nombre en temps réel de fans sur les réseaux sociaux. Vient ensuite la promotion des différents réseaux, des plus connus comme Instagram ou Facebook, aux réseaux sociaux chinois comme WeChat. C’est une façon de montrer le poids de la communauté de l’Atlético à travers le monde, mais aussi d’inciter les fans à s’abonner à tous les réseaux sociaux du club !

L’héritage du stade Vicente-Calderón

Chez les plus fidèles supporters très attachés à l’histoire du club, il fut difficile d’abandonner le stade emblématique des Colchoneros, en sachant qu’il allait être détruit après plus de 50 ans d’histoire. Désireux de garder un encrage fort autour du riche passé du club, l’Atlético de Madrid a emporté un peu de son ancien stade dans le nouveau : des sièges issus des tribunes du Vicente-Calderón sont mis à disposition des supporters dans le musée et dans la boutique du stade. En prenant place sur ces sièges, les fans peuvent regarder un documentaire sur l’histoire de leur ancien stade.

Lucas MEYSONNAT | Fanstriker

Une partie de la tribune du Calderón dans le musée de l’Atlético

Pour ceux qui n’ont pas pu participer au dernier match du club dans le Vicente-Calderón, des nouveaux sièges avec des casque VR permettent de revivre cet événement si particulier. Une opportunité pour les fans de ne jamais oublier ce jour historique. Différents points de vue sont possibles, que ce soit dans les vestiaires des joueurs, sur le bord de la pelouse, dans les tribunes ou même aux abords du stade,  l’expérience de la dernière journée du stade emblématique est totale.

Lucas MEYSONNAT | Fanstriker

Les espaces VR pour le dernier match au Calderon

Le nouveau stade, plus spacieux et moderne offre donc de grandes possibilités en terme de fan expérience. Dans l’attente d’un retour total des fans dans l’enceinte du stade, le club a développé une expérience fan complète autour de la visite du stade et du musée. Une expérience entre digital et histoire pour faire (re)découvrir aux fans l’institution de l’Atlético de Madrid.

Article précédent
Poursuivez la lecture sur cette thématique

Vous avez aimé cet article ?

Continuer la lecture

Fan expérience dans le monde

Les 5 meilleures annonces de liste de l’EURO 2020

Quelles nations ont été les plus originales et créatives pour annoncer leur liste de 26 joueurs en vue de l’UEFA EURO 2020 ?

Publié

le

Meilleure annonce liste EURO 2020

Cette semaine, l’UEFA EURO 2020 débutera après un an d’attente. L’événement football de l’année, reporté à cet été en raison de la crise sanitaire, se présente comme le premier événement international à accueillir des milliers fans depuis le début de la pandémie. En effet, la capacité des 11 stades du Championnat d’Europe évoluera entre 11 000 et 61 000 spectateurs selon les villes hôtes.

 

De quoi surmotiver les nations participantes qui nous mettent déjà l’eau à la bouche depuis quelques jours.

Le top 5 des annonces de liste

Avant une compétition internationale, l’annonce de la liste est un moment clé pour une nation. C’est l’occasion de communiquer aux fans les joueurs qui représenteront leur pays et de susciter de l’engagement en amont de l’événement. Plusieurs pays l’ont bien compris et n’ont pas manqué d’originalité pour cette annonce capitale !

1 – Les Pays-Bas font appel aux anciens

Absents de toute compétition internationale depuis 2014, les Pays-Bas voient cet EURO 2020 comme une renaissance. Pour célébrer ce retour, la nation néerlandaise a fait appel à d’anciens joueurs de sa sélection pour annoncer sa liste. Ce sont exactement quatre légendes, une par ligne, qui ont été sollicitées. On retrouve alors Hans van Breukelen, champion d’Europe 1988, ou bien Dirk Kuyt qui viennent passer le flambeau entre les anciennes et la nouvelle génération.

2 – L’Angleterre collabore avec le rappeur Wretch 32

“The Call Up”, c’est via ce morceau accompagné d’un clip que le rappeur londonien Wretch 32 a annoncé la liste des 26 joueurs anglais sélectionnés pour l’EURO. Dans ce rap d’environ deux minutes, l’artiste enchaine les rimes pour rendre hommage aux joueurs ainsi qu’aux fans. L’amour des Anglais pour le football est immense et ce rap, ainsi que les images du clip, l’illustrent parfaitement. De quoi souder toute une communauté et renforcer le lien entre l’équipe nationale et ses supporters.

3 – Youssoupha pour annoncer l’équipe de France

Cette collaboration entre l’équipe d’Angleterre et Wretch 32 nous rappelle forcément celle entre la FFF et Youssoupha. Sans évoquer les polémiques relayées par des représentants politiques de l’extrême-droite qui desservent l’unité autour de l’équipe de France plus qu’autre chose, il est bon de rappeler que ce morceau du rappeur originaire de Kinshasa n’est pas une hymne mais une création originale pour honorer les 26 Français sélectionnés. Nice, Chambéry, Bondy, Paris… Le clip et les paroles nous rappellent en effet les origines et la diversité de cette équipe qui font sa force depuis plusieurs générations.

Toujours pour l’Equipe de France, nous avons également apprécié la campagne du Crédit Agricole. Le partenaire historique de la FFF a en effet surfé sur la liste de Didier Deschamps pour célébrer les licenciés à travers la France ainsi que les clubs d’enfance des 26 Bleus.

4 – La population danoise annonce son équipe

Nation hôte de l’EURO 2020 avec le Parken Stadium de Copenhague, le Danemark a confié l’annonce de sa liste à ses habitants. Ce sont effectivement les Danois qui ont dévoilé leurs 26 joueurs à travers leurs métiers. Militaire, chauffeur de bus, personnel hospitalier, tatoueur, pâtissier… tout le monde est concerné par cette liste et est fier de la présenter. Certains joueurs ont également été annoncés à travers des paysages urbains tels que du street art ou des panneaux d’information. Un concept original de la part de l’équipe du Danemark qui valorise aussi bien ses joueurs que ses fans !

5 – Un show TV animé pour la sélection italienne

Absente lors de la Coupe du Monde 2018, la Nazionale est de retour et se fait déjà entendre. Pour dévoiler sa liste, l’Italie en effet organisé un show télévisé sur la RAI, la chaine publique italienne, où les 26 joueurs ont enchaîné les chansons, les challenges et d’autres activités pendant plus de 2 heures. Un concept (très) original qui a le mérite d’humaniser la sélection et de rapprocher les joueurs du grand public. Aussi, c’est l’occasion de tomber sur des images et des séquences assez inattendues  !

A quelques jours du match d’ouverture entre l’Italie et la Turquie à Rome le 11 juin, il nous tarde de voir désormais comment les nations vont communiquer sur les moments de l’EURO 2020. Buts, victoires, insides, fans… nous aurons certainement droit à du beau contenu dans les jours qui viennent !

Poursuivez la lecture sur cette thématique

Vous avez aimé cet article ?

Continuer la lecture