Suis-nous
Le classement Instagram des clubs de Ligue 1 Le classement Instagram des clubs de Ligue 1

Fan expérience en France

Les clubs de Ligue 1 apprécient Instagram

Quel contenu les clubs de Ligue 1 diffusent-ils sur Instagram ? Découvrez le classement et les bonnes pratiques des clubs.

Publié

le

Après avoir observé l’utilisation de Facebook par les clubs de football français, c’est maintenant au tour du réseau social Instagram. Que font les clubs sur ce réseau de partage de photos ? Réponse avec leurs bonnes pratiques et le classement Instagram de la Ligue 1.

 

Second épisode de notre saga consacrée à l’utilisation des  réseaux sociaux par les clubs de football professionnels, nous passons aujourd’hui à un réseau très apprécié des plus jeunes d’entre nous : Instagram.
C
rée en 2010, il fait figure de petit jeune parmi les 3 réseaux sociaux les plus connus. Son utilisation principale est le partage de contenus photos, vidéo mais aussi de live instantané via les stories (inspirés de Snapchat). Les fans peuvent suivre les comptes de leurs stars, marques ou clubs préférés et s’engager en postant des commentaires ou en likant les contenus diffusés. La clé de ce réseau est le hashtag. Il permet comme pour l’exemple suivant : #Fanstriker de classifier tous les contenus d’un même sujet ou d’un même compte.

Ce réseau social est, d’une manière générale, moins utilisé par les clubs qui favorisent davantage Facebook et Twitter.

Un réseau social de partage de photos et vidéos

Instagram est probablement le réseau social préféré des joueurs. Ils sont en effet plus actifs que sur Facebook ou parfois Twitter. Les fans apprécient également ce réseau car il donne l’impression d’entre dans l’intimité d’un joueur, d’un groupe ou d’un club. Avec Snapchat, Instagram fait partie de ces réseaux de l’instantané, de la vidéo live peu préparé mais qui donnent une impression d’originalité que le public apprécie.

Les bonnes pratiques des clubs

Pour commencer, nous avons remarqué qu’un joueur peut avoir sur son compte Instagram plus d’abonnés que son club lui même tel que l’exemple ci-dessous avec l’OL et Alexandre Lacazette. Ce n’est pas un constat que nous retrouvons régulièrement sur les autres réseaux.

 

L’interaction est parfois plus difficile à créer pour les clubs sur ce réseau. Alors les CM doivent redoubler d’originalité pour inciter ses abonnés à s’engager sur une publication, par un like, un commentaire, un repost ou un post en réponse sur son propre compte personnel. 
C’est l’exemple ci-dessous des Girondins de Bordeaux, qui incite ses fans à partager leurs photos de vacances aux couleurs du club girondins avec un hashtag dédié. Les plus belles seront ensuite publiées sur le compte du club. 

Le PSG a mis en place un rendez vous similaire avec ses fans sur Instagram. Le #ParisWorldwide, dont le principe est de partager une photo d’un fan qui porte le maillot du club dans un endroit souvent paradisiaque. 

Le FC Lorient à quant à lui utilisé le match retour des barrages d’ascension en Ligue 1 pour partager les photos de ses fans sur son compte Instagram. Le club a publié une dizaine de photos mettant en avant les supporters pour faire monter l’engouement autour de ce match important.

View this post on Instagram

LORIENTAIS !

A post shared by FC Lorient (@fclorient) on

 

Faire passer des messages de soutien à l’occasion d’évènements peut être une pratique assez régulière. En témoigne cette publication du SCO Angers en marge de la finale de Coupe de France où il affrontait le Paris SG. Le club Angevin avait mis en place une opération de soutien auprès des joueurs en développant un #Hashtag dédié encore une fois afin que les fans puissent partager leurs photos. Ces photos étaient ensuite diffusées dans le vestiaire avant le départ des joueurs et du staff pour le stade de France.

La plupart des fans ne peuvent pas assister aux entrainements de leur équipe. C’est pour cela que beaucoup de clubs partagent des photos de l’entrainement en mode immersion où l’on peut souvent voir des sourires et beaucoup de travail. L’AS Monaco propose ce genre de publications très fréquemment.

 

📸@k.mbappe29 #Smile #Training #ASMonaco #Monaco #UniqueForever #GoMonaco #foot #football #DagheMunegu

Une publication partagée par AS Monaco 🏆🇫🇷 (@asmonaco) le

Dans notre article sur l’utilisation de Facebook par les clubs de Ligue 1, nous avions constaté que peu de clubs effectuaient un live-match sur leur page. Sur Instagram, très peu de clubs partagent du contenu photo en instantané durant la rencontre. Les clubs partagent principalement un visuel d’avant-match et un visuel final avec le résultat de la rencontre. L’Olympique de Marseille effectue ce genre de publication mais il informe également ses fans du score à la mi-temps via ce réseau.

 

🕕 MI-TEMPS (1-0) I L’OM regagne le vestiaire avec une petite longueur d’avance ! 🙌🏽 #OMOGCN

Une publication partagée par OM Officiel (@olympiquedemarseille) le

 

Lire cet article

 A LIRE ÉGALEMENT : LES CLUBS DE LIGUE 1 ET L’UTILISATION DE FACEBOOK : NOTRE ANALYSE

 

Au FC Nantes comme dans beaucoup d’autres club dorénavant, le match ne se termine pas à la 90ème minutes sur Instagram, mais au contraire il commence. Le community manager prolonge le plaisir des fans avec des photos et vidéos de la joie des joueurs et du staff après une victoire de son équipe.
Et dès le lendemain, les clubs publient une série de photos en lien avec la rencontre de la veille.

T E A M 👊

Une publication partagée par FC Nantes ⚽️ (@fcnantes) le

 

 

Certains clubs mettent également en lumière leurs équipes de jeunes comme le SM Caen et ses U19 Nationaux lors de leur parcours en Coupe Gambardella (la coupe de France des jeunes). Ces jeunes joueurs, très actifs sur ce Instagram, doivent apprécier la démarche de partager l’affiche avec les joueurs professionnels.

 

8ème de finale face au @stadedereims pour nos U19 Nationaux! 💪🔴🔵 #SMCaen #TeamSMC #InstaMalherbe #Gambardella #Formation

Une publication partagée par Stade Malherbe Caen (@smcaen) le

 

Instagram, les instragrameurs et les clubs, la rencontre

Les personnalités les plus populaires sur Instagram (hors célébrités) sont appelés des instagrameurs, ou des influenceurs. Quelques clubs invitent ces instagrameurs lors de moments précis pour leur offrir une visibilité originale et différente. 
Comme à l’OL en mars dernier, certains clubs organisent des #instameet. Le principe est d’invité ces créatifs pour qu’ils prennent des clichés du stade, du lieu ou des personnes avec leur propre regard. Cela profite au club car c’est un contenu qui est général de très bonne qualité. Et c’est pour la majorité des cas, sans frais.

Le PSG a été un précurseur dans cette pratique en invitant des instagrameurs pendant les matchs. Ces derniers disposaient d’une carte blanche pour shooter tous les espaces. Une stratégie plutôt gagnante puisque le club a triplé son nombre d’abonnés sur Instagram en 1 an entre février 2015 et février 2016.
Pour avoir plus d’informations sur cette action, nous en parlions lors d’un précédent article sur Fanstriker.

Le Paris SG et l’AS Monaco champions d’Instagram

Les résultats sur Instagram sont semblables à ceux sur Facebook. Le Paris SG est toujours en tête avec nombre de fans énorme (plus de 8m d’abonnés) tandis que ses poursuivants, l’AS Monaco et l’Olympique Lyonnais, ne détiennent que 516k et 420k abonnés.

Mais outre le classement du nombre d’abonnés, on peut remarquer que l’activité la plus importante est celle de Monaco mais suivi ensuite de très près par… le Montpellier Hérault Sport Club à environ 200 photos/vidéos de moins. Ils sont poursuivis par l’inévitable Paris SG avec ses 3 717 publications. Ces trois là sont largement en avance en termes d’activité sur Instagram sur l’ensemble des comptes de Ligue 1.

Le classement Instagram des clubs de Ligue 1

Le classement Instagram des clubs de Ligue 1

Toujours des difficultés pour les anciens pensionnaires de Ligue 2

Les clubs récemment montés en Ligue 1 ont du mal à combler leur retard sur les réseaux sociaux et ça se signale encore avec Instagram. Nancy et Dijon sont dans les 3 relégués avec 19 500 abonnées nancéiens et 14 900 abonnés dijonnais. S’intercale entre ces deux club, les bretons de l’EA Guingamp avec 18 200 abonnés. Mais c’est déjà très bien pour une petite ville comme celle de Guingamp !

En termes de publications, ces clubs ont une activité très faible par rapport au reste du peloton de Ligue 1. Entre 500 et 200 contenus postés seulement, c’est encore trop peu pour espérer sortir de la zone de relégation.
En toute logique, on peut constater que moins un club communique et partage des contenus sur Instagram, moins il détiendra d’abonnés. Le travail de fond est vraiment important car il faut savoir mettre en place une histoire cohérente avec le partage de photos et vidéos ayant un lien les uns avec les autres.

Continuez à suivre vos clubs favoris sur Instagram. Dès demain nous nous attaquerons à la Ligue 2.

Vous pouvez toujours réagir et échanger avec nous via twitter 

Poursuivez la lecture sur cette thématique

Vous avez aimé cet article ?

Continuer la lecture
Publicité

Fan expérience en France

Fans ambassadeurs au Dijon FCO pour la visite du nouveau centre

Pour présenter ses nouvelles infrastructures, le Dijon FCO a invité ses fans ambassadeurs les plus actifs sur les réseaux sociaux.

Publié

le

Pour présenter son nouveau centre d’entrainement, le club du Dijon FCO a invité ses fans les plus actifs sur les réseaux sociaux pour partager leur visite avec sa communauté. 

 

Une très bonne initiative qui nous vient de Bourgogne et plus particulièrement de Côte-d’Or, à Dijon où le club a eu l’idée de s’appuyer sur sa communauté de fans les plus actifs sur les réseaux sociaux pour partager les premières images de son tout nouveau centre d’entrainement. 

Des supporters ambassadeurs 

Des opérations de communication ou de promotion de ce type sont courantes pour les clubs. Mais elles s’adressent généralement à des personnalités et influenceurs pour bénéficier de leur large audience. 
Le 11 juin dernier, le club du Dijon FCO a invité une trentaine de ses fans à découvrir le nouveau centre d’entrainement. Une visite qu’ils ont été invités à partager sur leurs propres réseaux sociaux avec le hashtag #Lenouveaucentreenexclu pour ainsi partager avec la communauté dijonnaise. 

 

Parmi eux, un supporter a fait le déplacement du Portugal pour découvrir le nouveau centre du club.

Les fans les plus actifs sur les réseaux sociaux

La communauté de fans du Dijon FCO est à « taille humaine ». C’est sur cette communauté que le service communication du club dijonnais s’est appuyé en sélectionnant les membres qui participent le plus sur Twitter, Facebook et Instagram. Un souhait du club d’avoir des fans issus de l’ensemble des plateformes sociales et de présenter le nouveau centre d’une autre manière que la voie classique d’une communication basique.

“On a conscience que les autres supporters suivent la plupart des followers présents vendredi.”

Jérémy Ecoffet, Community Manager et créateur de contenus vidéos au Dijon FCO

Une façon d’exploiter les données disponibles sur les différents réseaux sociaux. Les superfans sur Facebook sont visibles sur chacune des pages. Sur Twitter et Instagram, il est assez simple d’observer les followers les plus présents dans les commentaires des publications ou via un hashtag précis.  

 

Un moment de rencontre entre fans

Après une longue période compliquée due au Covid19, cet événement permet aussi au club de créer du lien avec ses fans mais aussi de créer la rencontre entre les membres de sa communauté. Cela a également permis à beaucoup d’entre eux d’échanger de vive voix plutôt qu’à travers les réseaux sociaux.

Une visite en présence du Président Olivier Delcourt qui a permis de répondre en direct aux questions des supporters. Et quelque part rassurer sur les ambitions du club pour l’avenir.  
Cet échange correspond pleinement aux valeurs du DFCO où la proximité et l’aspect familial occupent une place prépondérante.

Une bonne idée donc née en interne et dont le club indique que cet événement n’était qu’une étape car d’autres visites avec les supporters seront organisées. Le service communication du DFCO souhaite développer cet esprit novateur et toujours proposer de nouveaux concepts à ses supporters.

Article précédent
Poursuivez la lecture sur cette thématique

Vous avez aimé cet article ?

Continuer la lecture

Fan expérience en France

L’opération “La banderole des supporters” par TF1

La chaine TF1 a lancé depuis mars l’opération “La banderole des supporters” qui permet aux fans français d’envoyer leur message aux bleus.

Publié

le

Toujours sans public au raison du couvre-feu à 21h, la rencontre entre l’équipe de France et le Pays de Galles affichera cependant quelques messages des fans français dans les tribunes de l’Allianz Riviera de Nice avec une banderole des supporters.

 

La chaine TF1 a lancé à l’occasion des 100 jours avant le lancement de l’Euro 2020 (le 3 mars dernier), l’opération #LaBanderoleDesSupporters. 

 

Une opération de fan engagement 

Certainement la star de l’épisode Covid 19, la bâche s’est largement déclinée dans les enceintes sportives. Pour le premier match de préparation avec le groupe France qui jouera l’Euro 2020, la chaine TF1 co-diffuseur de la compétition a imaginé une opération de fan engagement. 

 

 

Depuis le 3 mars, les supporters français peuvent “déclarer leur flamme” aux Bleus sur les réseaux sociaux en utilisant le hashtag #LaBanderoleDesSupporters et sur une page web dédiée. La chaine a exploité cette opération à plusieurs reprises sur ses médias sociaux pour animer sa communauté avec des jeux concours. 

Selon TF1, plus de 2 000 messages ont été envoyés pour ce match. Et plus de 1 500 de ces messages sont imprimés sur une grande toile placée derrière l’un des buts de l’Allianz Riviera de Nice. 

Et c’est ce soir, le mercredi 2 juin que le public et les fans peuvent découvrir cette banderole. Sur cette banderole, nous pouvons lire “La Banderole Des Supporters de TF1″ et le message ‘Unis avec les Bleus” composé avec l’ensemble des messages des supporters. 

 

Poursuivez la lecture sur cette thématique

Vous avez aimé cet article ?

Continuer la lecture