Suis-nous
Eden Park Stadium Eden Park Stadium

Fan expérience dans le monde

Our first game at the legendary Eden Park Stadium

Publié

le

Settled in Auckland, we could not spend a week more without paying a visit to the historical Eden Park Stadium. It’s just a dream come true for rugby fans like us!

Blues v Crusaders

This weekend, counting for the Super Rugby round 14, the Crusaders headed to Auckland to fight the Blues, at the Eden Park. Super Rugby is the professional competition of the Southern hemisphere, gathering teams from New Zealand, Australia, Japan, South Africa and Argentina. The Blues, local team of Auckland, aren’t in a good shape. Indeed, they lost all five of their home games and counts ninth defeat in 12 matches. “Everyone beats the Blues but we still love them” as I was told by an Auckland enthusiastic fan.

Auckland Blues fans@fanstriker

We became brand new Auckland Blues’ fans

Rugby in the southern emisphmere, and particularly here in New Zealand, met all our expectations. Always looking to move the ball, impetus, smart actions, offloads, physicality… All the assets of the All Blacks were part of this game. Watch as an example this Blues nice try at the 49′ : Blues go left where they have numbers, Collins shows quick hands to find Ioane who runs with a classy finish in the corner. Try !!!

The athletes seem to get the kind of physical preparation one would expect from great champions. You can see it with the strengh of the contacts. The supporters were following each and every action, holding their breath then shouting with passion to boost their players.

It was not enought to save the Blues with the Crusaders who dished out a lesson in clinical finishing (24-32).

Let’s go to the Eden Park

As we talked about the game, let’s now focus on our experience at the Eden Park stadium.
Reaching the stadium by bus is quite easy! The ride is free for people who have their tickets – always a good idea to reduce jams around the stadium and encourage the use of public transports.

Arriving in front of the gates, volunteers were here to guide the visitors. We had to reach the ticket office to buy our precious piece of paper. And here happened the first surprise of the night: a guy just gave us two tickets he won at a lottery during the day and will not use. What a chance!

Time now to enter the perimeter of the stadium. We were surprised to see how quick it is. Compared to the security checks we are used to in France, this was so simple.

Arrival at the Eden Park@Fanstriker

Arrival at the Eden Park

Love at the first sight

Mindblowing is our first feeling reaching the top of the stands. Huge, silent, under a pouring rain and empty. Yes, I did not mention we had rain during the whole game and that the first rows of the stadium are not covered… kind of funny part of the fan experience!

Eden Park Stadium for BLUvCRU@fanstriker

Eden Park Stadium for BLUvCRU

Second sight, our “expert eyes” are surprised to see that there is no decoration or branding for the teams (only the stadium sponsors). It’s true that the Blues are not the owner of the stadium. They could have asked for temporary signage, but maybe did not for financial reasons. We have to investigate !

Good Fan services

People started to arrive half an hour before kick-off. We had time to walk around the stadium. We really liked the historical panels displayed over the stands reminding the great sport events at the stadium.

Historical Panels in the corridors

Historical panels in the corridors

The amenities for the fans are great in this stadium. There is a lot of different food stands that smelled relly good (not only fat). You can buy cold beers from huge fridges. You have access to free and nicely designed water fountains.

High quality customer services at the stadium@fanstriker

High quality customer services at the stadium

And surprising thing, the shop is selling a lot of different merchandising but not only of the home team, but also of the crusaders, in the same space.

Merchandising shop selling the 2 teams' items@fanstriker

Merchandising shop selling the 2 teams’ items

Finally, we have to say that we really appreciated to see (for once, compared to France, sorry…) so clean and huge toilets, even for girls. And that’s a important part of the visitor experience !

A special fan experience squad

Two different squads of personal hosted us at the stadium. Some volunteers, orientating people, giving them flags and other goodies in the alleys. The stadium staff, well signalled with blue and orange uniforms “Fan Experience Event Staff”.

The dedicated fan experience squad@Fanstriker

The dedicated fan experience squad

Few animations for the fans

Only few animations were displayed before and during the game. The famous “Kiss cam” and a fan drop attempt on the pitch during the half time, also broadcasted on the sreens at the food stores. Few interventions of the speaker. Some flames to celebrate the Blues’ tries. A simple presentation of the players on the screens before coming to the pitch and no “honour tour” by the players to thank the fans after the game as we are used to in Europe.

The sport presentation was quite different with the use of the screens to watch again litigious actions that would have never been showed in France or to broadcast the toss and the coaches tables. That was nice and made the fans react !

Lets’ play with the news

We do have to enhance a really nice activation of the stadium linked with hot news. Indeed, the game was played a few hours before the royal wedding in England. An upgrade was offered to the fans coming in a wedding dress, masks of Harry and Meghan were distributed, some fans danced a “flash mob” wearing the masks and LED messages congratulated the couple during the game. This was quite fun and smart as everybody here was talking about THE event of the weekend.

Activation about the Royal Wedding@fanstriker

Activation about the Royal Wedding

Let’s come back soon

By the end of the day, we completely loved our first experienced at the magical Eden Park. Despite the rain, despite the lack of entertainment for the fans, this stadium has the basics: a great game, high quality services, clean and convenient infrastructures.

We can’t wait to come back for the All Blacks against France game to see another level of fan experience in a crowded Eden Park and a boiling hot atmosphere!

Vous avez aimé cet article ?

Passionnée, supportrice et grande curieuse, j'ai à cœur de partager ma vision des événements. Convaincue du rôle central que les fans ont à jouer dans le développement du sport, je suis ravie de pouvoir mettre en lumière les bonnes pratiques qui peuvent servir d'exemple et d'inspiration à tous grâce à Fanstriker. Passionate, curious by nature, and a true fan, I like to share my vision about sport events. I am convinced that fans have a considerable part to play to develop the sport economy. Through Fanstriker I aim at bringing to light the best practices that can serve as an example or an inspiration.

Fan expérience dans le monde

Le eSport, une solution qui plait aux fans pendant le confinement

Pendant le confinement, l’eSport est devenu indispensable pour les fans en manque d’actions. Découvrez les pratiques les plus innovantes du sport virtuel.

Publié

le

Un fan de foot jouant à FIFA

Concerner ses fans autour du sport, voici un des enjeux actuels des clubs et médias sportifs.
L’eSport le permet : via des tournois virtuels, les habituels acteurs du monde sportif permettent aux fans de participer eux-mêmes à la compétition. Et les fans s’y retrouvent : une bonne action pour les hôpitaux dans la lutte contre le Covid-19, tout en tentant de gagner une rencontre avec leurs idoles. 

 

En cette période de confinement, le sport mondial est à l’arrêt. Face au virus, joueurs et clubs ne peuvent plus s’affronter chaque week-end. Pour les fans, les temps sont durs également. Plus d’événements en direct, plus d’émissions sportives, plus de rumeurs de transferts qui animent si bien chaque printemps. Pour divertir tous ces passionnés de sport, les chaines spécialisées et les clubs rediffusent des matchs de gala ou bien des performances historiques de ces dernières années. 

https://twitter.com/fanstriker/status/1252182927707967488?s=20

Des matchs virtuels pour remplacer les vrais matchs de football 

Les affiches du dimanche soir en Ligue 1 Conforama sur Canal+ ne sont plus d’actualité. Cependant, la chaîne a prévu pour les remplacer, des best-of des plus beaux matchs de ces dix dernières années. Depuis le 22 mars, nous avons eu droit  à 21h le dimanche soir aux meilleurs classiques OM-PSG, derbys OL-ASSE, olympicos OL-OM. Faire revivre des moments historiques du sport comme le match nul 5-5 entre l’OL et l’OM de la saison 2009/2010 de Ligue 1 permet de se remémorer les anciens effectifs, les enjeux de l’époque, de revoir les anciens maillots ou encore les anciens stades. Mais cela permet également aux supporters les plus jeunes de les découvrir. 

Après la compilation des matchs, les téléspectateurs retrouvent le journaliste foot de Canal + Hervé Mathoux à son domicile. Il commente alors un match opposant les deux équipes phares de la soirée, sur FIFA, le jeu virtuel de football sur console. Comme les stratégies du jeu de console peuvent parfois être différentes du football réel, l’habituel présentateur du Canal Football Club est accompagné de “Brian”, le sélectionneur de l’équipe de France eSport. Ce dernier explique au grand public les différents mouvements et gestes les plus utilisés en compétition virtuelle. Une sorte de tuto en direct.

Ce sont des joueurs professionnels FIFA qui représentent les deux équipes. Certains d’entre eux sont déjà en contrat avec des clubs, comme Lucas “DAXE” au PSG eSport. D’autres ont été sélectionnés suite à leurs performances durant l’Orange e-Ligue 1. Depuis sa création il y a 4 ans, cette compétition virtuelle est ouverte à n’importe quel supporter désireux de se mesurer virtuellement aux plus grands. 

RMC Sport propose un tournoi eSport pour aider les hôpitaux de Paris

Tout comme Canal+, ce média incontournable du sport innove pour ses abonnés. Les participants ont la possibilité de s’inscrire sous trois tournois différents avec un des journalistes de la chaîne : celui de Daniel Riolo, de Mohammed Bouhafsi ou bien de Jérôme Rothen. Pour le moment, près de 1800 personnes se sont réparties dans les différentes compétitions.  

https://twitter.com/RMCsport/status/1247945302860062722

Des matchs en 1 contre 1 seront organisés dans les différents tournois entre les participants. Les phases de qualifications ont eu lieu les vendredi 17, samedi 18 et dimanche 19 avril. La finale aura lieu le 22 avril. Les vainqueurs auront l’opportunité d’affronter les représentants du tournoi dans lequel ils se sont inscrits. 

Mais ces compétitions virtuelles n’ont pas été créés dans le seul but d’occuper et divertir leurs abonnés. En effet, RMC sport soutient aussi la lutte contre le Covid-19. Les finales qui seront diffusées en direct sur la chaîne Twitch de CJ23 (un streamer spécialisé dans les jeux vidéos sportifs) permettront aux participants et spectateurs d’effectuer des dons qui seront ensuite reversés aux Hôpitaux de Paris.

Le succès du Tour de Flandres virtuel 

Chaque année courant avril, ce sont habituellement plusieurs centaines de milliers de Flamands qui se réunissent le long des routes du Ronde de Belgique pour voir passer le Tour de Flandres. Mais cette année, Covid-19 oblige, personne n’est sur le bord des routes belges. 
Pourtant, le 5 avril dernier, ce sont bien 13 coureurs qui se sont lancés sur les 32 derniers kilomètres de la célèbre course cycliste. Depuis leurs salons à la maison, sur des vélos connectés et devant des caméras, les coureurs se sont disputés la première place, devant plus de 600 000 téléspectateurs qui suivaient la course diffusée en direct sur la chaîne TV flamande Sporza.

La course, reproduite à l’identique et les sportifs équipés de leurs équipements, tout était fait pour se rapprocher de la réalité. Les développeurs ont même pensé à l’effet d’aspiration : l’effort était plus intense pour le coureur en tête que pour ses proches poursuivants. Près d’une heure de course a suffi au belge Greg Van Avermaet pour s’imposer. Une première victoire pour lui, après avoir échoué à plusieurs reprises les années passées sur les autres marches du podium. Les interviews d’avant et d’après course étaient bien-sûr au rendez-vous.

Si le principe vous intéresse, vous pouvez revivre le sprint final pour les 3 premières places via la vidéo ci-dessous. 

La FIFA Home Gaming Cup : une compétition made in PSG

En accord avec son partenaire Accor Live Limitless (All), le Paris Saint-Germain offre la possibilité à tous les fans de sport de s’affronter sur les consoles de jeu. La chaîne BeIN Sport diffuse la compétition et le triple champion du monde FIFA, Bruce Grannec, la commente. En tout, 4 tournois auront lieu : le 5, 11, 18 et 25 Avril.

De nombreux lots sont à remporter dans ces compétitions hebdomadaires. Des places pour un match du Paris-Saint-Germain et un séjour de deux nuits dans un hôtel parisien offert par le groupe Accor. Il y a aussi de nombreux lots aux couleurs du club de la capitale.
Évidemment, les heureux gagnants pourront profiter de leurs récompenses une fois le confinement terminé. 

En attendant, les vainqueurs auront le privilège d’affronter un des joueurs professionnels du PSG. Ils pourront choisir Juan Bernat, Julian Draxler, Layvin Kurzawa ou encore Daxe, le jeune français du PSG eSport. Les finalistes peuvent aussi recevoir quelques minutes de coaching personnalisé par les joueurs professionnels eSport du club parisien. 

Stade parc des princes psg FIFA20FIFA

Le Parc des Princes dans FIFA 20

Le jeu est au plus proche de la réalité jusque dans les moindre détails. Cinématique d’avant-match, animations des supporters et tifos, mais aussi cameraman, stadiers, ramasseurs de balle, etc. Les fans peuvent presque s’y croire ! 

Ce n’est pourtant pas la première fois qu’un club de Ligue 1 Conforama propose des compétitions eSport. Le LOSC également actif sur cette thématique avait déjà réalisé un show en ouverture de match contre l’Olympique Lyonnais, en février 2018.

Une compétition interclubs organisée par EA Sport 

La stay and play cup est une compétition FIFA organisée par le développeur du jeu virtuel. Ce sont 20 clubs européens qui se disputent le titre. Chacun d’eux est représenté par un des joueurs de l’équipe professionnelle de football. On retrouve par exemple Alexander-Arnold pour Liverpool, ou Vinicius Jr pour défendre les couleurs madrilènes du 15 au 19 avril.
Les clubs de Ligue 1 Conforama sont également représentés, comme l’Olympique Lyonnais, l’Olympique de Marseille ou le Paris-Saint-Germain.

Le Master 1000 de Madrid à l’honneur 

Comme dans tous les sports, les fans de tennis se voient endeuillés de leurs compétitions favorites. Mais ils vont cependant pouvoir soutenir leur joueur préféré au Master 1000 de Madrid. Après l’annulation de Wimbledon et le report de Roland Garros au mois de novembre 2020, le tournoi espagnol se déroulera quant à lui sur les consoles. Du 27 au 30 avril, 16 joueurs et joueuses s’affronteront sur deux tableaux distincts. 

“Le tournoi va contribuer à la somme de 50 000 euros en Espagne et à Madrid pour combattre le virus.”

Gerard Tsobanian, Directeur du tournoi

Le tournoi va également permettre de récolter des fonds : 150 000€ sur chacun des deux tableaux. L’argent sera redistribué aux tennismen et tenniswomen avec le plus de difficultés économiques, souffrants de l’arrêt des tournois. De plus, le directeur du tournoi a annoncé qu’il allouera 50 000 € pour réduire l’impact social de la pandémie du Covid-19.

joueurs et joueuses Mutua Madrid Open VirtualMutuaMadridOpen

L’annonce des joueurs et joueuses qui seront présents

L’annonce des joueurs se fait au compte-goutte. Pour le moment, les fans savent qu’ils pourront retrouver Rafael Nadal, Lucas Pouille, Andy Murray ou encore Carla Suarez. Le complexe Caja Mágica sera reproduit à l’identique, jusque dans les moindres détails, affirment les organisateurs du tournoi.
Des interviews des joueurs, analyses et commentaires des matchs animeront ces 4 jours de compétition. Tout comme en vrai finalement.

Les sports auto et moto sur les pistes virtuelles 

Grâce aux graphismes très réalistes des jeux de sports auto et moto comme la F1, la MotoGP et la Formule E, les fans peuvent retrouver quelques sensations lorsque leurs héros remplacent le volant par la manette.

La Formule 1 a lancé les Virtual Grand Prix Series avec le plateau des pilotes de Formule 1 actuels. Parmi eux, Charles Leclerc, l’ancien pilote Jenson Button, ou bien une personnalité du monde sportif en la personne de Ben Stokes, joueur de cricket.
Chaque week-end de Grand prix, la grille de stars s’actualise. Des stars qui s’affrontent sur le jeu de Formule 1.
Pour Julian Tan, le responsable du numérique et de l’export pour la F1 il est important “d’apporter un peu de réconfort à travers l’eSport, dans la période difficile que nous traversons ensemble, pour que les passionnés puissent avoir un lien avec le championnat, d’une manière différente mais familière.”

Dans la continuité de la F1, la Moto GP propose à quelques pilotes de la grille de participer à une course virtuelle retransmise sur les réseaux sociaux. On y retrouve le légendaire Valentino Rossi, le très talentueux français Quartararo et l’octuple champion en titre Marc Marquez. Les 10 pilotes présents réalisent les mêmes épreuves qu’un week-end de Grand Prix normal à l’exception des essais avec les qualifications et la course. Les pilotes sont filmés chez eux, en écran partagé et communiquent entre eux pendant qu’ils jouent.
La course terminée, les pilotes se font interviewer  par le présentateur habituel de l’émission et les journalistes qui couvrent habituellement les événements Moto GP, pour le plus grand bonheur des fans.

Des pilotes jouant au Moto GP virtuel pendant le confinementMoto GP

Des pilotes se défiant au Moto GP virtual Race pendant le confinement

Pour finir, la Formule E (électrique) s’est concentrée sur un dispositif solidaire en partenariat avec Unicef. Ainsi, l’opération “Race at Home Challenge” vient en aide aux enfants durant la pandémie. La compétition entre les pilotes Formule E se déroulera sur 9 week-ends de suite sur le jeu de simulation de course rFactor 2 et sera également retransmise sur les réseaux sociaux. Le format “battle royal” est unique en son genre pour une course. En effet, à chaque tour, le dernier pilote est éliminé jusqu’à ce qu’il n’en reste que 10 pour un sprint final sur la ligne d’arrivée.

S’évader avec les skippers sur Virtual Regatta

Créée en 2006, l’application à succès Virtual Regatta a lancé fin mars, “La Grande Évasion”. 4 000 milles virtuels entre La Rochelle et Curaçao, aux Caraïbes. Elle offrait au grand public, la possibilité d’affronter les skippers sur une simulation de course de voile avec des conditions appliquées proches des conditions réelles (vents, vitesse et caractéristiques du bateau).

Exceptionnellement, le développeur du jeu offrait à tous les joueurs le mode VIP avec une météo étendue, des prévisions de trajectoire sur 120 heures, la possibilité d’afficher 100 bateaux amis au lieu de 50, la personnalisation du fond de carte ou encore la mise à disposition des polaires du bateau, etc.

Pour pouvoir comparer sa propre course à celles des skippers, une certification était mise en place. Parmi eux, on retrouvait entre autre Jérémie Beyou, Armel Le Cléac’h, Sam Davies et Louis Burton.
Suite au succès de cet événement eSport, Philippe Guigné, fondateur de Virtual Regatta a précisé qu’une partie des bénéfices des options achetées sera reversée à une association.

Cette période de confinement va permettre de démontrer que le eSport n’est peut-être pas qu’une nouvelle pratique réservée aux geeks ou encore que celle-ci vient concurrencer le sport réel. Le eSport est complémentaire à toutes ces pratiques physiques.

Vous avez aimé cet article ?

Continuer la lecture

Suivez-nous

Nouveautés