Suis-nous

Fan expérience dans le monde

URef, une application qui permet aux fans de noter les arbitres

URef permet aux fans de football anglais de noter les arbitres de Premier League selon un ensemble de données statistiques.

Publié

le

De nos jours, tout est question de notes pour se faire un avis sur un repas, un restaurant, un joueur ou… un arbitre. Uref, une application d’une start-up australienne, offre la possibilité de noter les arbitres de Premier League grâce à de multiples données et permet ainsi aux fans de faire entendre leur voix sur la question de l’arbitrage.

 

Lorsque l’on pense à un match, nous oublions souvent que l’arbitre fait partie intégrante du jeu. C’est pour cette raison que deux australiens ont imaginé un concept digital intéressant.
URef est une toute jeune application en Angleterre, téléchargeable sur l’App Store ainsi que sur le Play Store et qui compte déjà plus de 10 000 téléchargements. Elle a été élaborée par deux fondateurs australiens, Jack Atkinson & Nathan Derriman. URef se positionne comme la plateforme digitale qui permet aux fans de décrypter les statistiques et décisions des arbitres du championnat de football anglais. Elle offre la possibilité de noter et donc de classer ces acteurs décisifs du match.

Assister plutôt que critiquer

Qui n’a jamais abusé du réseau social Twitter pour déverser sa frustration face à une décision, souvent considérée comme injuste, prise par l’arbitre contre votre équipe favorite ? C’est à partir de ce phénomène que les deux fondateurs australiens ont eu l’idée de canaliser toutes ces critiques grâce à une application qui propose des statistiques précises, comme le nombre de cartons distribués dans la carrière de l’arbitre ou encore le nombre de coup francs attribués, et permet aux fans d’exprimer leurs pensées de manière constructive. Les supporters jugent ainsi les décisions clés d’un match et participent à l’évaluation de l’arbitre. Un algorithme est même programmé pour éliminer les notations trop extrêmes et répétitives pour conserver un ensemble équitable de retours d’utilisateurs.

https://twitter.com/URef_Official/status/1098813354624221189?s=20

Les différentes fonctionnalités de cette application

Comme la plupart des applications de suivi de match en direct, les scores et les statistiques des équipes sont affichés. Celles de l’arbitre y apparaissent aussi, ce qui permet de suivre sa “côte” en direct. Les utilisateurs peuvent également interagir face aux décisions prises par l’homme ou la femme au sifflet. Avant la rencontre, l’interface partage des informations sur les matchs précédents aux utilisateurs, de façon à ce qu’ils puissent se faire une idée sur l’issue de la rencontre à venir.

Pendant ou après le match, les fans notent l’arbitre à l’aide d’une jauge qu’il doivent déplacer selon la note attribuée. Ce sont ces votes qui vont permettre d’établir le classement général des arbitres référencés.

Après ou avant la notation, une fonction Fan Jury permet d’exprimer son opinion sur toutes les décisions controversées grâce à des systèmes d’engagement via des questionnaires et des sondages.

Le classement des arbitres est fonction des notes des utilisateurs mais également selon le nombre de coups-francs, cartons jaunes, cartons rouges ou buts attribués tout au long de leur carrière. Plus subtil, il existe un classement des arbitres les plus « favorables » pour son équipe favorite, en fonction du nombre de matchs que celui-ci a arbitré corrélé au nombre de victoire pour l’équipe du fan.

Des chiffres à utiliser à bon escient

« La statistique est devenue un standard, elle sert de caution à ceux qui interagissent à travers le sport » estimait Matthieu Lille-Palette (Opta) dans un récent article de Robin Fasel sur le fan moderne. Il rajoutait que « les données n’expliquent pas tout, elles peuvent être sources d’interprétations diverses et variées. » En effet, bien que Jack Atkinson, le cofondateur, plaide en faveur d’une application au service de la critique juste et constructive qui contribuent positivement aux arbitres, centraliser ce genre de données peut mettre davantage de pression sur les épaules des arbitres, bien qu’aidés depuis peu par la VAR en football.

Jack Atkinson & Nathan Derriman, les cofondateurs de Uref

En plus de contribuer à l’engagement des fans, cette application peut également servir les intérêts d’autres acteurs. Cette manne de données créée par les fans (classement des arbitres, évaluation de leur décision) peut être utilisée par les médias lors des débriefs d’après match. On pense également aux applications de paris sportifs qui verront dans URef un bon moyen de mettre en lumière des paris encore peu exploités sur leur site tels que le nombre de cartons ou de coups francs distribués dans un match par l’arbitre.
Enfin, ces données pourront très bien être utilisées par les arbitres eux-mêmes et les organismes de formation et d’analyses des futurs Hommes de lois.

Une égérie pour une promotion osée

Nous exposions il y a peu un “sponsoring osé pour faire le buzz d’un club de rugby français”, dans le même registre, les co-fondateur de URef ont fait appel à une ex-actrice de porno devenue influenceuse aux 14 millions d’abonnés sur Instagram : Mia Khalifa. En effet, l’ex-actrice possède une connaissance approfondie du football, de la NFL, de la NBA et de la LNH qu’elle n’hésite pas à partager sur ses réseaux sociaux qui sont largement suivis. D’autant plus que sa notoriété au Royaume-Uni est importante, son public est tout autant attiré par la Premier League. Un partenariat qui permettra de mettre en lumière cette application largement.

https://twitter.com/URef_Official/status/1099645872579596290?s=20

Cette application nous parait intéressante car elle offre davantage d’informations au fan. C’est aussi une part d’éducation sur les lois du jeu que parfois trop peu de fans connaissent réellement. Enfin, cela permet une interaction entre les communautés de fans. 

URef a pour ambition de se déployer dans d’autres championnats européens et pourquoi pas aux États-Unis.
URef va peut-être rejoindre ces nouvelles applications que l’on utilise au stade pour consommer comme Digifood ou pour visionner un ralenti avec Vogo. Les deux créateurs australiens ont saisi que le fan a la volonté d’être de plus en plus acteur du match notamment via son usage du “second écran”.

Vous avez aimé cet article ?

Vous l'aurez compris, Fanstriker est dans l'air du temps en ce qui concerne le sport business avec comme mot d'ordre : le fan ! Attiré par tout ce qu'il se fait en matière d'activations dans les stades ou événements sportifs, mon but est de faire grandir le projet et de vous proposer des lectures sur le sujet de l'expérience fan.

Fan expérience dans le monde

Une idée originale de fan engagement à l’Union Saint-Gilloise en Belgique

Annoncer l’effectif complet en avant-match, une idée originale de fan engagement en Belgique avec l’Union Saint-Gilloise.

Publié

le

Union Saint Gilloise fans 31082020

La pandémie de Covid-19 a fait émerger de multiples bonnes idées depuis plusieurs mois pour engager les fans absents des tribunes. Nous avons observé une nouvelle initiative intéressante de fan engagement réalisée en Belgique. 

 

Un club de football de Bruxelles a proposé à ses fans de prendre la place du speaker en avant match tout en restant chez eux, une bonne action de fan engagement
L’Union Saint-Gilloise (qui est l’équipe classée 3e au nombre de titres de champion en Belgique, derrière Anderlecht et Bruges) évolue en Division 1B, compétition professionnelle à 8 clubs, juste sous la Division 1A où évoluent notamment les clubs de Bruges, du Standard et de Genk. Le club a l’ambition cette saison de monter et ainsi retrouver l’élite après près de 50 ans d’absence.

“La compo c’est à vous”, l’opération de l’Union Saint-Gilloise

Dimanche 31 août, pour son premier match à domicile du championnat face au KVC Westerlo dans son stade Stade Joseph-Marien (environ 8 000 places), l’Union Saint-Gilloise a offert à ses supporters une opportunité unique. Celle de prendre le rôle de speaker pour annoncer les noms de l’ensemble de l’effectif.

Quelques jours plutôt en début de semaine, le club a publié sur ses réseaux sociaux une annonce pour inciter ses fans à encourager les Unionistes avant le début de la rencontre en réalisant une courte vidéo de 3 à 5 secondes dans laquelle les participants citent le numéro d’un de ses joueurs + son nom (et du coach).

Les fans participants pouvaient ensuite envoyer leur vidéo en message privé sur la page Facebook du club avant le jeudi soir pour pouvoir espérer apparaitre en avant match. 

 

Ce sont donc ces vidéos (18 au total pour les 18 membres de l’effectif) qui ont été diffusées sur l’écran principal du stade avant le début de la rencontre. Le rendu final est à voir dans la vidéo ci-dessous.

 

Une idée assez originale de fan engagement que nous détaille le club

Cette idée originale a été imaginée par l’équipe communication du club. Une idée qui est venue en tentant d’impliquer ses supporters lors des matchs à huis clos (obligatoire en Belgique jusqu’au 31/08) nous explique Alexandre De Meeter, Directeur de la Communication à l’Union Saint-Gilloise. 

Alexandre qui est également le fondateur de l’agence Sportimize, nous explique la réflexion initiale qui a menée à cette animation : “On a eu quelques idées avec Maud Carpentier, puis on a analysé ce qui était unique en son genre, dynamique et qui pouvait motiver également les joueurs. On est tombé sur cette action, qui était facilement réalisable en peu de temps car avec les mesures actuelles, tout peut changer tous les jours. On a eu suffisamment de participations pour couvrir toute l’équipe, car tout s’est fait en très peu de temps. De leur côté, nos supporters ont également placé des bâches et visuels le matin du match afin de décorer un minimum le stade.

“Une action qui était facilement réalisable en peu de temps car avec les mesures actuelles, tout peut changer tous les jours. On a eu suffisamment de participations pour couvrir toute l’équipe, car tout s’est fait en très peu de temps.”

Alexandre De Meeter, Directeur de la Communication à l’Union Saint-Gilloise

L’opération a été soulignée positivement par les supporters du club sur les réseaux sociaux après le match. Et cela a eu également le mérite d’attirer l’attention des dirigeants et des joueurs avant la rencontre qui étaient curieux à l’idée de voir ces vidéos, souligne Alexandre. 

Vous avez aimé cet article ?

Continuer la lecture

Suivez-nous

Nouveautés