Suis-nous
Union Saint Gilloise fans 31082020 Union Saint Gilloise fans 31082020

Fan expérience dans le monde

Une idée originale de fan engagement à l’Union Saint-Gilloise en Belgique

Annoncer l’effectif complet en avant-match, une idée originale de fan engagement en Belgique avec l’Union Saint-Gilloise.

Publié

le

La pandémie de Covid-19 a fait émerger de multiples bonnes idées depuis plusieurs mois pour engager les fans absents des tribunes. Nous avons observé une nouvelle initiative intéressante de fan engagement réalisée en Belgique. 

 

Un club de football de Bruxelles a proposé à ses fans de prendre la place du speaker en avant match tout en restant chez eux, une bonne action de fan engagement
L’Union Saint-Gilloise (qui est l’équipe classée 3e au nombre de titres de champion en Belgique, derrière Anderlecht et Bruges) évolue en Division 1B, compétition professionnelle à 8 clubs, juste sous la Division 1A où évoluent notamment les clubs de Bruges, du Standard et de Genk. Le club a l’ambition cette saison de monter et ainsi retrouver l’élite après près de 50 ans d’absence.

“La compo c’est à vous”, l’opération de l’Union Saint-Gilloise

Dimanche 31 août, pour son premier match à domicile du championnat face au KVC Westerlo dans son stade Stade Joseph-Marien (environ 8 000 places), l’Union Saint-Gilloise a offert à ses supporters une opportunité unique. Celle de prendre le rôle de speaker pour annoncer les noms de l’ensemble de l’effectif.

Quelques jours plutôt en début de semaine, le club a publié sur ses réseaux sociaux une annonce pour inciter ses fans à encourager les Unionistes avant le début de la rencontre en réalisant une courte vidéo de 3 à 5 secondes dans laquelle les participants citent le numéro d’un de ses joueurs + son nom (et du coach).

Les fans participants pouvaient ensuite envoyer leur vidéo en message privé sur la page Facebook du club avant le jeudi soir pour pouvoir espérer apparaitre en avant match. 

 

Ce sont donc ces vidéos (18 au total pour les 18 membres de l’effectif) qui ont été diffusées sur l’écran principal du stade avant le début de la rencontre. Le rendu final est à voir dans la vidéo ci-dessous.

 

Une idée assez originale de fan engagement que nous détaille le club

Cette idée originale a été imaginée par l’équipe communication du club. Une idée qui est venue en tentant d’impliquer ses supporters lors des matchs à huis clos (obligatoire en Belgique jusqu’au 31/08) nous explique Alexandre De Meeter, Directeur de la Communication à l’Union Saint-Gilloise. 

Alexandre qui est également le fondateur de l’agence Sportimize, nous explique la réflexion initiale qui a menée à cette animation : “On a eu quelques idées avec Maud Carpentier, puis on a analysé ce qui était unique en son genre, dynamique et qui pouvait motiver également les joueurs. On est tombé sur cette action, qui était facilement réalisable en peu de temps car avec les mesures actuelles, tout peut changer tous les jours. On a eu suffisamment de participations pour couvrir toute l’équipe, car tout s’est fait en très peu de temps. De leur côté, nos supporters ont également placé des bâches et visuels le matin du match afin de décorer un minimum le stade.

“Une action qui était facilement réalisable en peu de temps car avec les mesures actuelles, tout peut changer tous les jours. On a eu suffisamment de participations pour couvrir toute l’équipe, car tout s’est fait en très peu de temps.”

Alexandre De Meeter, Directeur de la Communication à l’Union Saint-Gilloise

L’opération a été soulignée positivement par les supporters du club sur les réseaux sociaux après le match. Et cela a eu également le mérite d’attirer l’attention des dirigeants et des joueurs avant la rencontre qui étaient curieux à l’idée de voir ces vidéos, souligne Alexandre. 

Poursuivez la lecture sur cette thématique

Vous avez aimé cet article ?

Au stade, je passe plus de temps à observer les animations, le comportement du public et les actions du club que le match en lui même. J'aime le sport mais j'aime encore plus l'expérientiel. Qu'il soit dans le monde du commerce, du business ou celui du sport.

Continuer la lecture
Publicité

Fan expérience dans le monde

Manchester City va tester une tasse à café comestible cette saison

Le club anglais a indiqué qu’il allait proposer aux spectateurs de l’Etihad Stadium des tasses à café comestibles. 

Publié

le

Une tasse de café comestible à Manchester City

Le club anglais de football a indiqué récemment qu’il allait proposer aux fans des tasses comestibles. 

 

Des tasses à café comestibles

Selon plusieurs médias anglais, les tasses à café que va proposer Manchester City à ses fans présents lors des événements à l’Etihad Stadium seraient fabriquées à partir d’un ingrédient semblable à une gaufre, fabriqué à partir d’ingrédients entièrement naturels et comestibles. Un concept similaire à ce que nous pouvons observer régulièrement avec les glaciers qui proposent des glaces avec un contenant en gaufre comestible.

Les tasses à café comestibles seront disponibles au service de boissons chaudes à l’extérieur du stade à City Square, en face de l’entrée ouest. À noter qu’il n’y a évidemment aucune obligation pour le fan de manger la tasse comestible, il aura la possibilité de mettre ce contenant dans le flux de déchets de compostage, s’il le souhaite.

 

Le prestataire du club pour cette action semblerait être l’acteur Écossais Bio Bite fournisseur de tasses à café respectueuses de l’environnement et de produits innovants liés au café. Ce prestataire propose un lot de 240 cups comestibles de 220ml au tarif de 81£ (soit environ 94€) ce qui reviendrait à un coût par cup de 40 cts d’€ pour le club.

Pour le moment peu d’informations sont disponibles. Les tasses à café comestibles ne semblent pas avoir été mises en service lors des deux premier matchs de la saison de Manchester City les 21 et 28 août dernier. Affaire à suivre donc sur les réseaux sociaux pour apercevoir les premières images des utilisateurs. 

Des gobelets à bière recyclables 100 % sans plastique

Ce n’est pas la seule innovation “food an beverage” cette saison pour le public de l’Etihad Stadium puisqu’en effet, cette année le club introduit des gobelets à bière 100% recyclables et zéro plastique. 
Ces nouveaux gobelets innovants sont en papier aqueux 100 % sans plastique et fabriqués à partir de papier et de carton issus de sources durables, tous entièrement recyclables.
Les gobelets seront collectés dans tout le stade de la même manière que leur prédécesseur via des points de collecte et des empileurs de déchets et sortiront via le flux de déchets de recyclage mixte sec pour être recyclés à 100 %.

En plus des nouvelles tasses, plus de 7 nouvelles bières artisanales de brasseurs locaux sont à découvrir dans les différents points de consommation du stade à partir de 2h avant le match. Une volonté de la ville et du club de favoriser la consommation d’aliments plus locaux et de soutenir les entreprises locales.

Deux initiatives pour réduire les déchets environnementaux 

Sensible aux sujets environnementaux, le club mancunien est assez actif et embarque notamment ses partenaires dans les actions. En rappel cette vidéo avec un scénario digne d’un épisode de la série futuriste Black Mirror datant de l’été 2020 qui avait pour objectif de sensibiliser sa communauté sur les enjeux en matière d’approvisionnement de l’eau.

 

Ces actions innovantes de tasse à café comestible et de gobelet à bière 100% recyclable et sans plastique symbolisent l’engagement du club à éliminer tous les plastiques à usage unique des opérations de restauration et à améliorer encore davantage son impact carbone.

 

Article précédent
Poursuivez la lecture sur cette thématique

Vous avez aimé cet article ?

Continuer la lecture

Fan expérience dans le monde

Everton raconte les plus belles histoires de ses fans

Une stratégie de contenu qui se veut être simple et efficace afin de fédérer la communauté des Toffees.

Publié

le

Témoignages des fans d'Everton

Everton vient de lancer une série de témoignages hebdomadaires appelée “My Everton“. Le principe est simple, les fans, joueurs et membres du staff peuvent s’exprimer librement sur l’amour qu’ils portent pour leur club. L’occasion de raconter des histoires passionnantes qui fédèrent la communauté des Toffees.

 

Un contenu pour partager les souvenirs les plus forts des fans

C’est sous un format écrit qu’Everton publie chaque semaine une histoire. Les fans n’ont qu’à contacter le service digital du club pour soumettre leur témoignage via un simple mail. Le contenu, alors très bien rédigé, est accompagné de photos afin d’humaniser les propos et valoriser le fan en question.

Dans les trois premières histoires publiées par le club de Premier League, on retrouve par exemple Elizabeth Broadbent. Une femme qui a perdu son mari, Michael, il y a trois ans et qui a souhaité lui rendre hommage en partageant la passion qu’il avait pour Everton. Michael était effectivement un fidèle du club qui a “converti” toute sa famille. Trois générations dans la famille sont devenues fans des Toffees en raison de sa passion virale. 

Fédérer une communauté

À travers cette série de contenus, Everton parvient à façonner son histoire grâce à ses fans. Chaque témoignage rassemble et semble plaire puisque plusieurs générations de supporters prennent la parole. Les nombreux fans d’Everton, comme partout ailleurs, ont en effet commencé à suivre l’équipe à différentes époques et de différentes façons. Ce qui offre une certaine mixité et souligne ainsi la grandeur du club fondé en 1878.

Comme on le dit souvent, les joueurs passent mais les fans restent. Il est donc toujours intéressant d’offrir la possibilité à sa communauté s’exprimer et de partager des souvenirs qui réunissent. Ce type de contenu pourrait être développé dans un format vidéo reportage ou encore dans un podcast audio dédié. De quoi humaniser davantage les témoignages et augmenter l’engagement. 

Néanmoins, c’est une très belle intention de la part d’Everton qui propose à la fois à ses fans un moyen de raconter et de lire des histoires qui leurs ressemblent.

Poursuivez la lecture sur cette thématique

Vous avez aimé cet article ?

Continuer la lecture