Suis-nous
Vaccination au Yankee Stadium Vaccination au Yankee Stadium

Fan expérience aux Etats-Unis

Des billets gratuits pour se faire vacciner au stade

Aux États-Unis, les franchises sportives incitent leur communauté à se faire vacciner en échange de billets offerts.

Publié

le

C’est aux États-Unis que cette démarche prend forme. Elle consiste à inciter les fans à se faire vacciner en leur offrant des tickets pour un match. 

 

Il y a quelques jours, le gouverneur de l’État de New York Andrew Cuomo a annoncé que les fans de baseball de New York pourront se faire vacciner au stade et obtenir des billets gratuits pour un match. 

 

Des tickets gratuits en échange de la vaccination au stade 

Pour mobiliser les fans de la région, le gouverneur a annoncé lors d’une conférence de presse le 5 mai dernier qu’il souhaitait organiser un nouveau moyen pratique d’inciter la communauté locale à aller se faire vacciner.

 

Les stades des deux franchises, le Citi Field et le Yankee Stadium sont déjà mis à disposition pour la vaccination. Cependant, selon Cuomo, il sera maintenant possible pour un fan d’aller se faire vacciner juste avant une rencontre dans l’enceinte et bénéficier d’un ticket gratuit pour un prochain match.

“Nous allons mettre en place lors du match, une installation au fur et à mesure que vous entrez, venez plus tôt et obtenez votre vaccin au match.”

Andrew Cuomo, Gouverneur de l’État de New York

Les NY Mets offriront des billets aux 250 premiers fans qui recevront le vaccin Covid-19 au Citi Field le jour de chaque match à domicile entre le 24 mai et le 17 juin. Tandis que les NY Yankees offriront plus de 1 700 billets aux premiers fans qui se feront vacciner du 7 mai au 6 juin.

Aux États-Unis, la tendance est à la segmentation des tribunes du stade avec plusieurs sections. Une section consacrée aux fans non vaccinés. Et une section dédiée uniquement aux fans vaccinés. 
À New York, c’est à partir du 19 mai, que les fans vaccinés auront accès à des tribunes spécifiques sans distanciation. Tandis que les non vaccinés seront dans des sections avec une capacité réduite de 33% et une distanciation sociale de 2 mètres.

“Avec cette nouvelle opportunité pour nous, je pense que nous allons avoir plus de familles et plus d’enfants dans le stade.”

Sandy Alderson, président des Mets

La course à la vaccination est clairement lancée aux États-Unis, dont les acteurs de l’événementiel ne sont pas en reste pour trouver des motivations pour inciter les communautés. Nombreux sont ceux qui offrent des choses en échange de la vaccination. 
Par exemple, la NFL va offrir 50 tickets pour le Super Bowl LVI,  des restaurants offrent des boissons aux personnes vaccinées dans le Connecticut, ou encore des bières dans le New Jersey. Des marques proposent également des récompenses en échange de la vaccination… en bref, tout le monde s’y met.

 

Poursuivez la lecture sur cette thématique

Vous avez aimé cet article ?

Au stade, je passe plus de temps à observer les animations, le comportement du public et les actions du club que le match en lui même. J'aime le sport mais j'aime encore plus l'expérientiel. Qu'il soit dans le monde du commerce, du business ou celui du sport.

Continuer la lecture
Publicité

Fan expérience aux Etats-Unis

Des sections réservées aux fans vaccinés au Dodger Stadium

Des franchises aux États-Unis comme les Dodgers proposent des tribunes spécifiques uniquement dédiées pour les spectateurs vaccinés.

Publié

le

Réunir des fans vaccinés sans distanciation sociale dans une même tribune, c’est l’objectif de la franchise des Dodgers de Los Angeles aux États-Unis.

 

Le retour des fans s’organise dans les enceintes sportives du monde entier. Focus dans cet article sur les États-Unis dont certaines franchises proposent des tribunes spécifiques pour les spectateurs vaccinés.

Réunir les fans des Dodgers vaccinés dans une même tribune

Après un essai concluant à guichets fermés le week-end des 24 et 25 avril dernier au Dodger Stadium, les Dodgers de Los Angeles ont annoncé que la franchise organisera des sections de sièges dédiées aux fans entièrement vaccinés contre le COVID-19 lors de leurs prochains matchs à domicile.
Ce sera donc le cas pour les rencontres du 11 au 12 mai contre les Mariners, la série du 14 au 16 mai contre les Marlins et la série du 17 au 20 mai face aux Diamondbacks. La tribune réservée aux fans vaccinés se situera sur le côté droit du terrain au niveau des Loges (voir ci-dessous).

La billetterie en ligne pour les sections “full vaccinated fans” au Dodger Stadium

Pour accéder à ces places, les fans doivent obligatoirement présenter un code valide qui atteste de leur vaccination. Ainsi, les fans de 16 ans et plus devront fournir des documents indiquant qu’au moins deux semaines se sont écoulées depuis la dernière dose de vaccination. Les enfants de 2 à 15 ans devront présenter une preuve qu’ils ont été testés négatifs au COVID-19 dans les 72 heures suivant leur admission au Dodger Stadium.

Des masques mais pas de distanciation sociale requise

Dans cette tribune composée uniquement de personnes vaccinées, les masques seront nécessaires et obligatoires (comme dans l’ensemble de l’enceinte), mais la distanciation sociale ne le sera pas. Les fans des Dodgers assis dans ces sections seront donc les uns à côté des autres. 
Nous pourrons ainsi voir une tribune pleine de spectateurs dans ces espaces. Alors que partout ailleurs dans l’enceinte la distanciation sera de rigueur. 

La franchise indique que la revente de ces tickets n’est pas permise pour des raisons évidentes.

Un prix réduit pour inciter les fans des Dodgers à se faire vacciner

Pour inciter les fans à se faire vacciner, les billets de la tribune “vaccinée” bénéficieront d’une réduction de 20% en dessous du prix habituel. Ils seront effectivement accessibles à partir de 34$ et pourront aller jusqu’à 49$ selon l’emplacement, contre 36$ à 183$ pour le reste des autres sections du stade. 

 

La question qui peut éventuellement se poser est : est-ce le rôle d’un club d’inciter ou non à la vaccination de sa communauté de fans ? Si cette condition est relative à leur participation physique à l’événement, dans ce cas il est peut-être légitime. 

Ces sections sont conformes aux directives de santé publique de l’État de Californie. Dans la même région du pays, d’autres franchises proposent ces sections : Les Padres de San Diego et les Giants de San Francisco.

À quoi s’attendre en France ?

La date du 19 mai 2021 marquera le retour progressif des spectateurs dans les enceintes sportives en France. Avec une limite de 800 personnes autorisées au maximum en intérieur (handball, basketball…), 1 000 en extérieur (football, rugby…). Des jauges qui seront évolutives et qui pourraient passer à 5 000 personnes à partir du 9 juin prochain. Et enfin prendre fin le 30 juin “selon la situation locale dans les établissements recevant du public”.
Le retour du public devra donc être bénéfique pour la fin des différents championnats sportifs et des prochaines événements comme Roland-Garros

Cependant, le retour du public dans les enceintes sportives ne se fera pas sans conditions. Pour l’heure, nous savons qu’à partir du 9 juin, il sera nécessaire pour le public de présenter un pass sanitaire dans des lieux où se brassent les foules, et donc les stades, les festivals, les foires ou expositions », a expliqué Emmanuel Macron. À partir du 30 juin lorsque les jauges auront normalement augmentées, ce pass sera demandé pour tous les événements rassemblant plus de 1 000 personnes en extérieur et en intérieur. 

“Ce pass contiendra une preuve de vaccination, de test négatif, ou toute preuve d’une non-contamination au virus, afin de pouvoir se déplacer.”

Jean Castex, Premier Ministre Français

Ce pass sanitaire, qui devrait être au format papier ou numérique, via l’application TousAntiCovid, permettra de montrer que son utilisateur est vacciné ou testé négatif dans les deux jours qui précèdent », a également détaillé Emmanuel Macron.

Que l’on soit pour ou contre le concept de pass sanitaire, il devrait cependant permettre de rassurer les spectateurs inquiets d’un retour dans un lieu de foule. En plus de cette action, les clubs et les stades devront s’adapter. Peut-être en s’inspirant du concept détaillé dans cet article avec le cas des Los Angeles Dodgers et des tribunes spécifiques pour les personnes totalement vaccinées. Mais aussi et surtout pour “contrôler” en plus de la validation des billets, la validité du pass sanitaire. Cela laisse imaginer que l’entrée dans l’enceinte risque sans doute de nettement s’allonger. 
Autre sujet que nous soulevons ici, le fait de devoir ajouter une étape supplémentaire quant à la participation à un événement sportif, cela peut représenter un frein potentiel pour un visiteur.

Est-ce que cela signifie également que nous devons préparer un retour du public dans les enceintes sportives en adaptant deux circuits distincts pour les spectateurs totalement vaccinés, les spectateurs immunisés et les spectateurs non-vaccinés ? Affaire à suivre.

Poursuivez la lecture sur cette thématique

Vous avez aimé cet article ?

Continuer la lecture

Fan expérience aux Etats-Unis

Fan Controlled Football League (FCFL) : Les fans aux commandes d’une nouvelle ligue de foot US

La FCFL offre la fan experience la plus engageante et immersive de l’année. Les fans sont aux commandes de la ligue. Ils décident de toute l’action sur et en dehors du terrain.

Publié

le

Fan Controlled Football League FCFL

La Fan Controlled Football League s’impose comme l’une des compétitions les plus innovantes de l’année. Elle propose aux fans de gérer un tournoi de football américain de A à Z. D’abord ils ont pu décider des règles de la compétition puis ils ont pris les commandes des équipes. Avec une fan experience engageante à chaque instant et une diffusion ultra immersive, la FCFL conclut une première saison plus que réussie. Le format de cette ligue spectacle deviendra-t-il un standard ?

 

fcfl-celebrate

Les Zappers célèbrent un touchdown

La FCFL répond à une demande croissante pour des compétitions plus funs, plus immersives et plus faciles à suivre

La FCFL est l’une de ces nouvelles ligues qui s’adaptent aux mutations de l’industrie du divertissement

Les avancements technologiques des 40 dernières années ont eu un fort impact sur la manière dont les nouvelles générations se divertissent. Une forte culture participative a émergé des réseaux sociaux. La démocratisation du gaming a fait naître un besoin d’intéractivité dans le divertissement. Notre capacité à accéder à des milliers d’informations à chaque instant a poussé au développement d’offres de divertissement dont la vitesse et la durée s’adaptent aux différents moments où on les consomme.

“Fast paced. Hard hitting. No replay. Running clock. All action.”

– Extrait de la page de présentation des règles de la FCFL

Ainsi, en parallèle des grandes ligues traditionnelles, dont les règles datent pour certaines de plus d’un siècle, des “ligues spectacles” gagnent en popularité. En général, leur succès repose sur le même schéma.

  1. Partir d’un sport traditionnel.
  2. Raccourcir la durée d’un match pour séduire les fans occasionnels.
  3. Modifier les règles pour rendre le jeu plus rapide et plus facile à suivre.
  4. Mettre en place des dispositifs pour rendre les matchs plus immersifs quitte à empiéter sur l’aspect sportif du jeu.

Ce sont des changements que le public aurait peut-être du mal à accepter s’ils étaient opérés par une ligue traditionnelle comme la Ligue 1, la NFL ou la NBA. Les nouvelles compétitions peuvent, elles, se rapprocher du divertissement pur sans problème. C’est ce que proposent le Rugby X, la XFL, l’International Swimming League et même, dans une certaine mesure, la Formule E. La Fan Controlled Football League pousse le concept à l’extrême.

fcfl-action

Une compétition de football américain où les fans ont décidé d’accélérer l’action

La FCFL est composée de 4 équipes : les Glacier Boyz, les Wild Aces, les Beasts et les Zappers. La compétition se joue tous les dimanches en intérieur dans un studio high tech avec des règles choisies par les fans. Le football américain est un sport plutôt lent. En NFL la durée moyenne d’un match est supérieure à trois heures avec des arrêts plus que fréquents. Les équipes de NFL ont de larges effectifs au sein desquels 3 escouades de 11 joueurs se relaient sur un terrain de 100 yards. La FCFL se joue sur un terrain de 50 yards sans escouade spécial, sans coup de pied. Ces nouvelles règles accélèrent le jeu pour des confrontations qui se joue en moins d’une heure (deux mi-temps de 20 minutes) sans replay, sans que l’on n’arrête le chronomètre. Plus besoin de réserver son après-midi pour suivre un match.

“New rules and a new format maximize excitement, substantially reduce penalties, and BRING BACK THE FUN!”

– Extrait de la page de présentation des règles de la FCFL

Tout comme la XFL, la FCFL a réinventé les conversions de touchdown. Le nouveau système est à l’image du jeu : rapide et impressionnant. Exit les coups de pied. Les fans peuvent décider de faire performer à leur équipe une conversion à 5 yards pour 1 point ou 10 yards pour 2 points. Les conversions voient s’affronter un wide receiver et un defensive back en 1vs1 alors que le quarterback a 3 secondes pour lancer la balle à son coéquipier.

Une compétition en phase avec la Génération Z

A l’heure où la Génération Z se tourne de plus en plus vers le gaming, la FCFL est une ligue qui reprend beaucoup de codes de cette industrie. Tout d’abord elle est une forme de divertissement interactif. L’expérience fan d’un match de FCF est un hybride entre un match de NFL et une partie de “The Yard” sur Madden. Visuellement, l’habillage vidéo de la ligue rappelle l’univers du jeu vidéo. De plus, la compétition est diffusée sur Twitch, plateforme privilégiée des amateurs de gaming.

La vitesse du jeu et le format court des matchs correspondent aussi aux modes de consommation de la Gen Z qui préfèrent regarder les highlights d’un match de NFL plutôt que d’y consacrer son dimanche soir. Le système de draft hebdomadaire est en phase avec la tendance de cette jeune génération à s’attacher à des athlètes plutôt que des équipes.

Les fans construisent la ligue et gèrent leur équipe de A à Z

En 2015, les fondateurs la FCFL avait mené une expérience en achetant une équipe, les Screaming Eagles de Salt Lake City, et en déléguant toutes les décisions aux fans : le nom de l’équipe, le logo, les maillots, le coach, les joueurs à recruter. Face au succès de ce pilote, ils ont décidé de passer à la ligue supérieure en créant une ligue contrôlée par les fans.

L’ADN de la Fan Controlled Football League c’est l’implication des fans dans 100% des décisions concernant la ligue. Des règles du jeu à l’action sur le terrain en passant par la tenue des coachs, ce sont les fans qui sont aux commandes.

“(…) [T]he idea behind Fan Controlled Football lives with every fan who has ever yelled at a TV screen, thrown a remote control across the room or cheered wildly when their favorite team finally did the thing they wanted them to do. ”

– Extrait de la page de présentation de la FCFL

Avant même le premier match, les fans étaient déjà impliqués dans la construction de la ligue

Les fans sont décisionnaires dans la construction de la ligue. Le règlement du jeu l’illustre clairement. Sous chaque règle on peut retrouver les différentes options proposées aux fans et l’option qu’ils ont choisie. Les supporters ont pu entre autres décider des règles des prolongations, du système de pénalités ou encore de la définition d’un catch.

Lorsqu’ils s’inscrivent sur l’application de FCF, les fans choisissent une équipe. Tout au long de la saison ils sont amenés à faire des choix pour leur équipe. Chaque mercredi les fans décident des nouveaux joueurs qui vont intégrer l’effectif de leur équipe. Ils votent pour élire les joueurs que leur équipe va drafter.

“Unlike traditional leagues, our focus is on optimizing everything on the field and through the entire fan experience. If something sucks, we’ll work with the fans.”

– Extrait de la page de présentation de la FCFL

A mi-chemin entre le sport et le jeu vidéo, la FCFL permet aux supporters de guider l’action sur le terrain

Chaque fan inscrit sur FCF prend des décisions pour son équipe même les jours de match. Les fans décident de la composition de l’équipe mais aussi et surtout des jeux. Comme sur le jeu vidéo Madden, les supporters voient une sélection de stratégies possibles pour le prochain down et ont la possibilité de voter pour celui qui leur semble le plus adéquat. L’équipe offensive a 10 secondes pour lancer le jeu après que ses fans ont décidé de la stratégie qu’ils doivent adopter.

fcfl-calling-plays

Les fans décident la stratégie de leur équipe à chaque jeu.

Les fans font même partie de la compétition

En tant que fan, vous êtes sollicités toute la semaine pour prendre ces décisions et cela n’est pas sans conséquence. Chacune de vos bonnes décisions vous rapportent du FanIQ. Choisir une bonne stratégie lors d’un match ou recruter des top joueurs lors de la draft vous augmentera votre FanIQ. Plus vous avez de FanIQ, plus vos votes comptent. De même, en collectant des badges d’expérience vos votes auront plus de pouvoir dans certaines situations.

Toute au long de la semaine, les supporters ont l’opportunité de gagner du Team Power pour leur équipe. Il s’agit de bonus qui pourront aider les joueurs sur le terrain. Par exemple, les fans peuvent faire gagner un 5e down à leur équipe.

glacier-boys-celebrating

La célébration d’un Glacier Boy

Que peuvent en tirer les compétitions traditionnelles ?

La beauté des compétitions traditionnelles vient du fait qu’au fil des années des générations d’athlètes s’affrontent pour gagner le même trophée selon les mêmes règles. Les fans ont construit leurs propres traditions en famille et entre amis autour de ces compétitions. Proposer des changements de règles comme ceux de la FCFL à la Coupe du Monde, en MLB ou en NBA n’auraient pas vraiment de sens. Cependant, ces compétitions peuvent s’inspirer de la FCFL pour ce qu’il se passe en dehors du terrain.

Moins de protocoles et plus de shows

La FCFL est une ligue de spectacle. L’entrée des joueurs n’est pas protocolaire mais spectaculaire. Leur arrivée sur le terrain est à l’image l’entrée des combattants de la WWE. C’est un show à part entière. Le design de la zone d’en-but permet des célébrations de touchdowns animées. Les extrémités du terrain sont profondes pou laisser la place aux joueurs d’exprimer leur joie. Elles sont aussi équipées de lumières flash, de lasers et de machine à fumée qui accompagnent la joie des joueurs.

Wild-aces-celebrating

Innover dans la diffusion

L’expérience de visualisation des matchs de FCF est très immersive. Un drone permet de suivre les actions avec la “Madden View” en référence au jeu vidéo d’EA. Les joueurs portent des micros. L’entreprise ActionStreamer fournit des casques équipés de caméras pour suivre les actions à la première personne. L’arena est également équipée de caméra VR à 180°. Les fans sont au plus près de l’action. Ce type de dispositif peut être reproduit dans tout type de sport. La NFL et la MLB ont déjà expérimenté les micro sur les joueurs ainsi que les casques ActionStreamer équipés de caméras. La XFL va même encore plus loin en conduisant des interviews des joueurs qui sont sur le banc de touche pendant le match.

fcfl-madden-view

Un match en Madden View

Mettre en avant les personnalités qui participent au folklore de la ligue

Chaque équipe a pour propriétaires phares des personnalités qui ont une affinité pour le football américain. Par exemple, le rappeur Quavo du groupe Migos est co-propriétaire star des Glacier Boyz. Il était quarterback de l’équipe de son lycée et il est un grand fan des Georgia Bulldogs. L’ancien cornerback des Seahawks et des 49ers, vainqueur du Superbowl et multiple All Pro, Richard Sherman est également co-propriétaire des Glacier Boyz. Enfin, troisième profile intéressant, le youtuber et tiktoker Deestroying les accompagne en tant que co-propriétaire des Glacier Boyz. Ancien kicker à UCF, la NCAA l’a exclu de la compétition suite à son succès commercial sur Youtube.

Ces personnalités attirent l’attention sur la ligue et contribuent à son succès. Il est important de les impliquer dans la vie de la compétition. La variété de profile parmi les propriétaires des équipes permet d’inviter une large audience à suivre la FCFL. Sans être propriétaire d’une équipe, à l’image de Drake pour les Raptors, les personnalités qui ont une forte affinité avec un club peuvent participer à la croissance de la communauté.

“Power to the fans” est la devise de la FCFL et elle l’honore. En donnant toutes les clés de la compétition aux fans, la FCFL propose l’expérience la plus engageante de l’industrie du sport à l’heure actuelle. Si le format de cette ligue ne deviendra probablement pas un standard, on peut s’attendre à voir émerger de plus en plus de ligues spectacles en parallèle des ligues traditionnelles. De leur côté, les ligues traditionnelles peuvent s’inspirer de la place que la FCFL laisse au show en avant match, de sa diffusion immersive et de sa communication autour de personnalités de l’industrie. 

Poursuivez la lecture sur cette thématique

Vous avez aimé cet article ?

Continuer la lecture