Suis-nous

Fan expérience aux Etats-Unis

Une livraison de bonbons par la mascotte pour Halloween

La mascotte des Canadiens de Montréal a livré des bonbons au domicile d’un jeune membre de sa communauté de fans pour Halloween.

Publié

le

Fin octobre, certains enfants et adultes fêtaient Halloween. Une tradition qui se partage et qui s’est déroulée dans une période de fête compliquée avec le contexte actuel. Les Canadiens de Montréal ont malgré tout proposé une animation intéressante. 

 

Au Canada, l’Halloween comme ils l’appellent là-bas est une tradition assez suivie le soir du 31 octobre. La franchise de hockey sur glace des Canadiens de Montréal a proposé un jeu concours original à sa communauté de fans en s’appuyant sur sa mascotte.

Une livraison de bonbons par la mascotte pour Halloween

La tradition d’Halloween veut que les petits et grands enfants se déguisent et sortent pour taper à la porte du voisinage pour demander des bonbons. Cette année, il est difficile de voir de telles traditions passer entre les mailles du filet de la Covid-19. Mais malgré ça, les Canadiens de Montréal ont proposé une activation qui nous a bien plu de part sa simplicité.

Le temps d’une journée, la mascotte Youppi! s’est transformée en livreur pour offrir 99$ (84€) de bonbons au domicile d’un enfant membre de la communauté de fans des Canadiens tout en respectant la distanciation sociale de rigueur.

C’est un jeune fan de 5 ans qui a pu profiter d’une livraison spéciale par Youppi!. Ironie du sort ou non mais le nom de l’enfant l’a peut-être bien aidé à remporter cette livraison spéciale.

Une activation pour animer et élargir sa communauté

Cette activation nous semble intéressante de part sa simplicité. Le fait d’utiliser la mascotte est un bon réflexe qui démontre une fois de plus qu’elle tient un rôle essentiel dans l’animation d’une communauté de fans.

Pendant deux jours avant les festivités d’Halloween (du 26 au 28 octobre), la communauté de partisans des Canadiens de Montréal pouvait alors participer via une mécanique de jeu concours par tirage au sort relayé sur les réseaux sociaux de la franchise de hockey sur glace.

Ce concours n’avait pas seulement pour but d’animer les fans mais également de recruter de nouveaux membres et ainsi de récupérer des données essentielles pour enrichir la base fan de la franchise.
Pour participer, il fallait obligatoirement que l’un des enfants du foyer soit membre du Fan Club, le programme pour les enfants de 0 à 12 ans (souscription de 40$ à l’année ou formule gratuite). Et que le responsable légal soit lui membre du Club 1909, le programme des partisans pour les adultes et enfants de plus de 13 ans (gratuit pour l’offre numérique).

Une activation simple donc qui permet de surfer sur l’actualité, de montrer une image positive de son club, d’animer ses fans et d’enrichir sa base de données.

Poursuivez la lecture sur cette thématique

Vous avez aimé cet article ?

Au stade, je passe plus de temps à observer les animations, le comportement du public et les actions du club que le match en lui même. J'aime le sport mais j'aime encore plus l'expérientiel. Qu'il soit dans le monde du commerce, du business ou celui du sport.

Continuer la lecture
Publicité

Fan expérience aux Etats-Unis

La plus grande bataille de nourriture dans un stade

En 2018, une franchise de Baseball a organisé pour ses fans une bataille de nourriture pour célébrer les 40 ans d’un film. Mauvaise idée.

Publié

le

milb-saints-bataille-nourriture-2018

Des milliers de spectateurs se sont laissés portés dans une bataille géante de nourriture pour célébrer les 40 ans d’un film. 

 

Sur Fanstriker, nous avons plutôt l’habitude de partager les bonnes pratiques concernant les activations qui améliorent l’expérience des fans dans les événements sportifs. En revanche pour cet exemple, il ne s’agit pas vraiment d’une bonne pratique. 

Une bataille de nourriture comme animation

Le mardi 14 août 2018 en soirée, la franchise de St. Paul Saints joue au CHS Field (Minnesota, 7 210 places) un match de Ligue Mineure de Baseball aux USA (MiLB) face aux Sioux Falls Canaries. Pour célébrer les 40 ans du film iconique aux États-Unis “Animal House” sorti en 1978 (“Collège Américain” en France), les équipes d’animation de la franchise ont eu l’idée de reproduire une scène mythique du film lors de ce match. Une bataille de nourriture. Le thème de la rencontre. 

 

À l’entrée des spectateurs, des ponchos ont été offerts aux 6 000 premiers entrants dans l’enceinte. 6 000 kits de nourriture composés de purée de pommes de terre, de guimauve, de popcorn et de mini donuts avaient également été préparés. Une tribune complète s’apprêtaient littéralement à jouer avec la nourriture. Une zone de sécurité plus haut dans la tribune avait été aménagée pour les spectateurs qui ne souhaitaient pas participer.
Après la cinquième manche, l’écran géant a diffusé l’extrait du film Animal House où commence la bataille de nourriture et c’est à ce moment là que le speaker a annoncé « Food fight ! ». Voyez par vous-même dans le tweet ci-dessous.

 

Sur les réseaux sociaux, cette idée a eu un vrai impact puisque la vidéo de la bataille de nourriture a été largement partagée, commentée, etc.

Une assez mauvaise idée 

L’idée est largement critiquable pour plusieurs raisons. Premièrement il faut savoir qu’après le moment de la bataille, il restait encore 4 manches de jeu à suivre, une situation devenue vite inconfortable pour les spectateurs dont la tribune était complètement pleine de nourriture sur les sièges et le sol. Les gens marchaient littéralement sur de la nourriture. Vous imaginez l’ambiance. 
Le lendemain, un autre match était prévu en pleine journée dans l’enceinte, les équipes de nettoyage ont du s’activer jusqu’au coup d’envoi du prochain match pour nettoyer la totalité de l’espace (l’équipe administrative a même été obligée de donner un coup de main rapporte Benjamin Hill).

 

Bien que cette idée soit selon notre point de vue assez mauvaise, les participants ont semblé avoir passé un moment génial et ce qui est encore plus incompréhensible est que la communauté sur les réseaux sociaux a également trouvé ça incroyable et certains internautes incitaient même leur franchise à s’inspirer de ce type d’animation.

Une opération inimaginable aujourd’hui en France

Bien que cela ce soit déroulé en 2018, il n’y a donc pas si longtemps, une idée similaire de bataille de nourriture parait clairement inimaginable en France. Alors que nous sommes dans une ère de valorisation des actions écologiques, environnementales et sociétales la réalisation d’une animation qui aurait comme but de jeter et donc de gâcher de la nourriture aurait bien plus de répercussions négatives que positives pour le club et ses partenaires. 

En matière d’animation, faire participer le public est une excellente idée, cependant ce n’est pas chose facile. Cela nous rappelle légèrement un exemple en France qui s’est déroulé au Stade Jean Bouin à Paris en 2017 avec le Stade Français Rugby. Les spectateurs habillés de ponchos couleur rose étaient invités à lancer une poudre rose à l’entrée des joueurs sur la pelouse. Nous avions souligné le risque que représente ce type d’opération.  

 

Article précédent
Poursuivez la lecture sur cette thématique

Vous avez aimé cet article ?

Continuer la lecture

Fan expérience aux Etats-Unis

Des billets gratuits pour se faire vacciner au stade

Aux États-Unis, les franchises sportives incitent leur communauté à se faire vacciner en échange de billets offerts.

Publié

le

Vaccination au Yankee Stadium

C’est aux États-Unis que cette démarche prend forme. Elle consiste à inciter les fans à se faire vacciner en leur offrant des tickets pour un match. 

 

Il y a quelques jours, le gouverneur de l’État de New York Andrew Cuomo a annoncé que les fans de baseball de New York pourront se faire vacciner au stade et obtenir des billets gratuits pour un match. 

 

Des tickets gratuits en échange de la vaccination au stade 

Pour mobiliser les fans de la région, le gouverneur a annoncé lors d’une conférence de presse le 5 mai dernier qu’il souhaitait organiser un nouveau moyen pratique d’inciter la communauté locale à aller se faire vacciner.

 

Les stades des deux franchises, le Citi Field et le Yankee Stadium sont déjà mis à disposition pour la vaccination. Cependant, selon Cuomo, il sera maintenant possible pour un fan d’aller se faire vacciner juste avant une rencontre dans l’enceinte et bénéficier d’un ticket gratuit pour un prochain match.

“Nous allons mettre en place lors du match, une installation au fur et à mesure que vous entrez, venez plus tôt et obtenez votre vaccin au match.”

Andrew Cuomo, Gouverneur de l’État de New York

Les NY Mets offriront des billets aux 250 premiers fans qui recevront le vaccin Covid-19 au Citi Field le jour de chaque match à domicile entre le 24 mai et le 17 juin. Tandis que les NY Yankees offriront plus de 1 700 billets aux premiers fans qui se feront vacciner du 7 mai au 6 juin.

Aux États-Unis, la tendance est à la segmentation des tribunes du stade avec plusieurs sections. Une section consacrée aux fans non vaccinés. Et une section dédiée uniquement aux fans vaccinés. 
À New York, c’est à partir du 19 mai, que les fans vaccinés auront accès à des tribunes spécifiques sans distanciation. Tandis que les non vaccinés seront dans des sections avec une capacité réduite de 33% et une distanciation sociale de 2 mètres.

“Avec cette nouvelle opportunité pour nous, je pense que nous allons avoir plus de familles et plus d’enfants dans le stade.”

Sandy Alderson, président des Mets

La course à la vaccination est clairement lancée aux États-Unis, dont les acteurs de l’événementiel ne sont pas en reste pour trouver des motivations pour inciter les communautés. Nombreux sont ceux qui offrent des choses en échange de la vaccination. 
Par exemple, la NFL va offrir 50 tickets pour le Super Bowl LVI,  des restaurants offrent des boissons aux personnes vaccinées dans le Connecticut, ou encore des bières dans le New Jersey. Des marques proposent également des récompenses en échange de la vaccination… en bref, tout le monde s’y met.

 

Poursuivez la lecture sur cette thématique

Vous avez aimé cet article ?

Continuer la lecture