Suis-nous
draft-nba-virtuelle draft-nba-virtuelle

Fan expérience aux Etats-Unis

Drafts NBA et NFL : les rendez-vous de l’intersaison

La draft est l’événement clé de l’intersaison où les supporters découvrent les futures stars de la ligue. Pourquoi est-il autant médiatisé ? La draft version virtuelle sera-t-elle aussi intéressante ?

Publié

le

Dans la nuit de mercredi à jeudi, les fans de NBA connaîtront le nom des jeunes pépites qui rejoindront leur équipe favorite. La draft c’est le gros rendez-vous de l’intersaison pour les fans de basket. Chaque année, la draft de la NBA rassemble en moyenne 3 millions de téléspectateurs. Pourquoi cet événement est-il si populaire ?

Chaque grande ligue américaine organise une draft annuelle. Pendant cette cérémonie, chaque équipe recrute ses rookies, jeunes joueurs issus d’équipes universitaires ou de ligues internationales. Dans cet article nous allons parler des efforts faits par la NFL et la NBA pour que leurs drafts respectives, soient aussi populaires auprès des fans. Comment ont-elles fait d’un événement non-sportif l’un des plus gros rendez-vous de l’année ?

Un événement qui réunit les fans de sport professionnel et de sport universitaire

Une grande cérémonie pour préparer la nouvelle saison

À l’occasion de la draft, les plus grands fans de sport américain se réunissent pour savoir quels joueurs leur équipe favorite va réussir à recruter. Ce rituel de passage a lieu lors de la cérémonie de la draft. C’est l’événement qui nous fait patienter en attendant le coup d’envoi de la nouvelle saison. A cette occasion, la ligue et ses franchises mettent en lumière leurs nouvelles recrues. Les fans se rassemblent entre supporters d’une même équipe pour célébrer les bons recrutements de leur équipe et se réconforter lorsqu’une équipe rivale les prive d’un athlète prometteur.

“Avec la cérémonie d’ouverture du Superbowl, la draft est le gros événement de la saison en NFL. Il nous faut 2 à 3 mois pour la préparer”

Mathieu Zagrodzki, Directeur du Business Development Europe chez The Famous Group

En 2019, à Nashville, le village de la draft de la NFL a accueilli 600 000 visiteurs

Un festival sportif

En NFL, la draft et le Superbowl sont les deux événements majeurs de l’année. En 2019, 47,5 millions de supporters ont suivi le recrutement des rookies derrière leur écran. 600 000 fans de football américain ont pris part à la fête organisée à Nashville. Ces supporters qui se sont déplacés dans la ville de la draft ont pu y assister dans un village NFL. Ils y ont trouvé des grands écrans dédiés à leur équipe et des animations autour de leur sport favori. En 2019, Tim McGraw, Dierks Bentley et Moon Taxi leur ont donné un concert.

“La draft c’est une sorte de festival sportif qui s’étale sur plusieurs jours. (…) Il y a des fans qui viennent de tout le pays pour assister à cet événement. C’est pour te dire leur attachement à leur équipe !”

Mathieu Zagrodzki, Directeur du Business Development Europe chez The Famous Group

Sur le village, les supporters pouvaient prendre part à la NFL Draft Experience. Ils pouvaient s’essayer à la Combine* et tester leur vitesse sur 40 yard et leur détente au saut vertical. Avant la cérémonie, des fans sont montés sur la scène de la draft avec un maillot de recrue de leur équipe favorite. Certains ont essayé le casque de leur équipe favorite. D’autres ont pris une photo avec le trophée du Superbowl. Enfin il était aussi possible de rencontrer des joueurs et des légendes de la NFL lors d’une séance de dédicaces. Ces expériences exclusives étaient entourées d’une tailgate party et d’espaces de jeux interactifs autour du football américain.

2017-tailgate-party-nfl-draft-browns

La tailgate party des Browns lors de la draft 2017.

*La Combine est une journée d’évaluation les prospects en amont de la draft. Elle inclut des tests physiques et des rendez-vous avec les coachs.

Dans les coulisses de la draft de la NFL

Chaque année, The Famous Group collabore avec la NFL sur la Draft. Lors de notre dernière interview, Mathieu Zagrodzki nous a expliqué comment l’expérience de la draft est construite en temps normal et en période de COVID-19.

Mettre en lumière les nouvelles pépites de la ligue

Un système qui a pour but de préserver le suspense dans les ligues

La NBA, la NFL, la MLB et la NHL sont des ligues fermées. Quand une équipe finit une mauvaise saison elle ne descend pas en ligue inférieure. Le soir de la draft, les équipes choisissent tour à tour leurs recrues parmi les jeunes prospects. Les premiers à choisir ont donc accès aux meilleurs prospects. Les règles de la draft ont pour objectif de rééquilibrer le rapport de force entre les équipes dans la ligue. Les équipes les moins performantes lors de la saison précédente sont avantagées grâce au système de loterie qui décide de l’ordre dans lequel les équipes choisissent leurs joueurs.

Prenons l’exemple de la NBA. Lors de la loterie, les 14 premiers choix de la draft sont répartis parmi les 14 équipes qui ne sont pas qualifiées pour les playoffs. Cette loterie favorise la plus mauvaise équipe de la saison précédent : elle a 1 chance sur 4 d’obtenir le premier choix de la draft. En revanche, l’équipe la moins mauvaise parmi les non-qualifiées aux playoffs n’a que 5 chances sur 1000 d’obtenir le premier choix. En 2019, 4,43 millions de spectateurs ont suivi la loterie de la draft de la NBA.

Tout ce processus divertit les fans pendant des semaines. D’abord ils se demandent quelle franchise pourra choisir sa nouvelle recrue en premier. Une fois la loterie passée, ils se demandent quel joueur sera sélectionné par l’équipe qui dispose du premier choix. Chacun y va de ses prédictions et dessine sa mock draft : des pronostics sur les choix de chaque franchises. Chaque édition a son lot de surprises et d’enjeu. L’année dernière, Zion Williamson dominait largement la draft de la NBA. Les spéculations tournaient surtout autour du nom de la franchise qui recevrait le premier choix. Cette année, les profils des prospects sont plus équilibrés.

Un rite de passage hyper médiatisé

Les fans de sport universitaire peuvent suivre le parcours de leurs joueurs préférés de A à Z : préparation pour les tests physiques de la Combine, épreuves de la Combine, loterie de la draft et cérémonie de la draft. Le parcours des prospects anime les discussion dans les médias et entre les fans. Les joueurs sélectionnés parmi les premiers seront-ils à la hauteur ? Qui sera le meilleur rookie de l’année ? Quel rookie sous estimé prendra la ligue de court en réalisant une saison extraordinaire ?

La médiatisation de la draft permet de susciter très rapidement de l’intérêt pour les nouvelles recrues. Les ligues américaines l’ont très vite compris, chaque événement lié à la ligue peut intéresser les fans. Pendant l’intersaison il y a aussi la free agency, une forme de mercato. C’est une période très animée et intéressante pour les fans de ces ligues. Cependant, les fans n’ont pas de rendez-vous précis. La cérémonie de la draft, elle, rassemble les fans lors d’une cérémonie incontournable. Elle constitue un lien entre le sport universitaire et le sport professionnel.

Une draft virtuelle pour la NBA: à quoi peut-on s’attendre ?

Une première draft virtuelle pour la NBA

Fin juillet, la NBA a repris sa saison dans la bulle avec des murs de fans virtuels. L’expérience très interactive proposée aux fans a connu un franc succès.  En octobre dernier, la NBA et ESPN ont officiellement annoncé que la draft de 2020 serait virtuelle. Adam Silver et Mark Tatum, commissioners de la NBA, animeront la draft depuis les studios d’ESPN à Bristol dans le Connecticut. Les joueurs recrutés apparaîtront alors au fur et à mesure qu’ils seront sélectionnés par une équipe.

Les joueurs vont manquer l’excitation et le folklore de cette cérémonie unique durant laquelle on les récompense pour les efforts de toute une vie. Les supporters ne pourront pas se réunir pour célébrer les choix de leur équipe favorite. Mais cela ne veut pas dire qu’il n’y aura pas de spectacle. Si l’on en sait encore très peu sur le dispositif mis en place par la NBA, on peut se référer à ce qu’il s’est passé lors de la draft de la NFL.

Prendre exemple sur une excellente draft de la NFL

En quelques semaines, la NFL et The Famous Group ont organisé la première draft virtuelle. Du 23 au 25 avril, Roger Goodell, commissioner de la NFL, a animé la cérémonie de la draft depuis son salon. L’événement devait initialement avoir lieu à l’Allegiant Stadium de Las Vegas, la toute nouvelle enceinte des Raiders.

Même si les supporters, les joueurs et les officiels de la ligue n’étaient pas au même endroit, cette première draft virtuelle a été un beau moment de communion. Chaque équipe disposait de son espace de visio-conférence où apparaissaient ses fans. Les joueurs avaient reçu chez eux du matériel technique. Toutes les franchises leur ont envoyé une casquette et un maillot en prévision de leur sélection. On pouvait voir les jeunes joueurs rassemblés en famille et entre amis chez eux au moment où ils recevaient l’appel tant attendu. Après leur recrutement, ils enfilaient la casquette de leur nouvelle équipe et les présentateurs les interviewaient en direct.

Malgré son format virtuel, la draft de la NFL a connu une popularité record. L’événement a rassemblé 8,4 millions de téléspectateurs en moyenne et 55 millions sur trois jours. Les fans de sport étaient à l’affût après plus d’un mois sans compétition. La draft de la NBA réalisera-t-elle une si belle performance après une fin de saison en demie teinte ?

Poursuivez la lecture sur cette thématique

Vous avez aimé cet article ?

I am a finance and entertainment student excited by the idea of enhancing entertainment experiences thanks to numbers and technology.

Continuer la lecture
Publicité

Fan expérience aux Etats-Unis

La plus grande bataille de nourriture dans un stade

En 2018, une franchise de Baseball a organisé pour ses fans une bataille de nourriture pour célébrer les 40 ans d’un film. Mauvaise idée.

Publié

le

milb-saints-bataille-nourriture-2018

Des milliers de spectateurs se sont laissés portés dans une bataille géante de nourriture pour célébrer les 40 ans d’un film. 

 

Sur Fanstriker, nous avons plutôt l’habitude de partager les bonnes pratiques concernant les activations qui améliorent l’expérience des fans dans les événements sportifs. En revanche pour cet exemple, il ne s’agit pas vraiment d’une bonne pratique. 

Une bataille de nourriture comme animation

Le mardi 14 août 2018 en soirée, la franchise de St. Paul Saints joue au CHS Field (Minnesota, 7 210 places) un match de Ligue Mineure de Baseball aux USA (MiLB) face aux Sioux Falls Canaries. Pour célébrer les 40 ans du film iconique aux États-Unis “Animal House” sorti en 1978 (“Collège Américain” en France), les équipes d’animation de la franchise ont eu l’idée de reproduire une scène mythique du film lors de ce match. Une bataille de nourriture. Le thème de la rencontre. 

 

À l’entrée des spectateurs, des ponchos ont été offerts aux 6 000 premiers entrants dans l’enceinte. 6 000 kits de nourriture composés de purée de pommes de terre, de guimauve, de popcorn et de mini donuts avaient également été préparés. Une tribune complète s’apprêtaient littéralement à jouer avec la nourriture. Une zone de sécurité plus haut dans la tribune avait été aménagée pour les spectateurs qui ne souhaitaient pas participer.
Après la cinquième manche, l’écran géant a diffusé l’extrait du film Animal House où commence la bataille de nourriture et c’est à ce moment là que le speaker a annoncé « Food fight ! ». Voyez par vous-même dans le tweet ci-dessous.

 

Sur les réseaux sociaux, cette idée a eu un vrai impact puisque la vidéo de la bataille de nourriture a été largement partagée, commentée, etc.

Une assez mauvaise idée 

L’idée est largement critiquable pour plusieurs raisons. Premièrement il faut savoir qu’après le moment de la bataille, il restait encore 4 manches de jeu à suivre, une situation devenue vite inconfortable pour les spectateurs dont la tribune était complètement pleine de nourriture sur les sièges et le sol. Les gens marchaient littéralement sur de la nourriture. Vous imaginez l’ambiance. 
Le lendemain, un autre match était prévu en pleine journée dans l’enceinte, les équipes de nettoyage ont du s’activer jusqu’au coup d’envoi du prochain match pour nettoyer la totalité de l’espace (l’équipe administrative a même été obligée de donner un coup de main rapporte Benjamin Hill).

 

Bien que cette idée soit selon notre point de vue assez mauvaise, les participants ont semblé avoir passé un moment génial et ce qui est encore plus incompréhensible est que la communauté sur les réseaux sociaux a également trouvé ça incroyable et certains internautes incitaient même leur franchise à s’inspirer de ce type d’animation.

Une opération inimaginable aujourd’hui en France

Bien que cela ce soit déroulé en 2018, il n’y a donc pas si longtemps, une idée similaire de bataille de nourriture parait clairement inimaginable en France. Alors que nous sommes dans une ère de valorisation des actions écologiques, environnementales et sociétales la réalisation d’une animation qui aurait comme but de jeter et donc de gâcher de la nourriture aurait bien plus de répercussions négatives que positives pour le club et ses partenaires. 

En matière d’animation, faire participer le public est une excellente idée, cependant ce n’est pas chose facile. Cela nous rappelle légèrement un exemple en France qui s’est déroulé au Stade Jean Bouin à Paris en 2017 avec le Stade Français Rugby. Les spectateurs habillés de ponchos couleur rose étaient invités à lancer une poudre rose à l’entrée des joueurs sur la pelouse. Nous avions souligné le risque que représente ce type d’opération.  

 

Article précédent
Poursuivez la lecture sur cette thématique

Vous avez aimé cet article ?

Continuer la lecture

Fan expérience aux Etats-Unis

Des billets gratuits pour se faire vacciner au stade

Aux États-Unis, les franchises sportives incitent leur communauté à se faire vacciner en échange de billets offerts.

Publié

le

Vaccination au Yankee Stadium

C’est aux États-Unis que cette démarche prend forme. Elle consiste à inciter les fans à se faire vacciner en leur offrant des tickets pour un match. 

 

Il y a quelques jours, le gouverneur de l’État de New York Andrew Cuomo a annoncé que les fans de baseball de New York pourront se faire vacciner au stade et obtenir des billets gratuits pour un match. 

 

Des tickets gratuits en échange de la vaccination au stade 

Pour mobiliser les fans de la région, le gouverneur a annoncé lors d’une conférence de presse le 5 mai dernier qu’il souhaitait organiser un nouveau moyen pratique d’inciter la communauté locale à aller se faire vacciner.

 

Les stades des deux franchises, le Citi Field et le Yankee Stadium sont déjà mis à disposition pour la vaccination. Cependant, selon Cuomo, il sera maintenant possible pour un fan d’aller se faire vacciner juste avant une rencontre dans l’enceinte et bénéficier d’un ticket gratuit pour un prochain match.

“Nous allons mettre en place lors du match, une installation au fur et à mesure que vous entrez, venez plus tôt et obtenez votre vaccin au match.”

Andrew Cuomo, Gouverneur de l’État de New York

Les NY Mets offriront des billets aux 250 premiers fans qui recevront le vaccin Covid-19 au Citi Field le jour de chaque match à domicile entre le 24 mai et le 17 juin. Tandis que les NY Yankees offriront plus de 1 700 billets aux premiers fans qui se feront vacciner du 7 mai au 6 juin.

Aux États-Unis, la tendance est à la segmentation des tribunes du stade avec plusieurs sections. Une section consacrée aux fans non vaccinés. Et une section dédiée uniquement aux fans vaccinés. 
À New York, c’est à partir du 19 mai, que les fans vaccinés auront accès à des tribunes spécifiques sans distanciation. Tandis que les non vaccinés seront dans des sections avec une capacité réduite de 33% et une distanciation sociale de 2 mètres.

“Avec cette nouvelle opportunité pour nous, je pense que nous allons avoir plus de familles et plus d’enfants dans le stade.”

Sandy Alderson, président des Mets

La course à la vaccination est clairement lancée aux États-Unis, dont les acteurs de l’événementiel ne sont pas en reste pour trouver des motivations pour inciter les communautés. Nombreux sont ceux qui offrent des choses en échange de la vaccination. 
Par exemple, la NFL va offrir 50 tickets pour le Super Bowl LVI,  des restaurants offrent des boissons aux personnes vaccinées dans le Connecticut, ou encore des bières dans le New Jersey. Des marques proposent également des récompenses en échange de la vaccination… en bref, tout le monde s’y met.

 

Poursuivez la lecture sur cette thématique

Vous avez aimé cet article ?

Continuer la lecture