Suis-nous
Le WVU Coliseum lors d'un match de basketball universitaire NCAA Le WVU Coliseum lors d'un match de basketball universitaire NCAA

Fan expérience aux Etats-Unis

Un match de basketball dans l’université West Virginia aux États-Unis

Vivre un match de basketball universitaire aux États-Unis est une vraie expérience digne des meilleurs show sportifs. Nous étions à l’Université West Virginia.

Publié

le

Le Sport Universitaire aux Etats-Unis est clairement un autre monde, nous le savons. Nous étions à Morgantown dans l’université de Virginie Occidentale pour suivre un match depuis les tribunes. 

 

Étant aux États-Unis pour mes études, j’ai pu assister ce samedi 24 novembre dernier, à un match de basketball universitaire dans l’impressionnante université de la West Virginia (Université de Virginie-Occidentale). Cette université d’État et ses 30 000 étudiants est l’une des plus importantes des USA. Elle est réputée pour avoir l’une des plus grandes salles universitaires des Etats-Unis (14,000 places).

La veille de ce match, l’équipe de Football Américain l’avait emporté devant plus de 60 000 spectateurs. Ce samedi, c’est devant plus de 9 000 fans que l’équipe de basketball de l’université de Virginie Occidentale rencontre l’université de Valparaiso pour ce match de NCAA (National Collegiate Athletic Association).

Le WVU Coliseum en soir de match de basketball universitaire@WVUAthletics

Le WVU Coliseum en soir de match de basketball universitaire

Une salle universitaire de 14 000 places

C’est le WVU Coliseum qui accueille les matchs de basketball masculin et féminin de l’université. Construite en 1970 à Morgantown, cette enceinte figure parmi les plus imposantes des universités américaines avec 14 000 places. Cependant, assez loin derrière la plus grande salle de basket universitaire du pays : la Carrier Dome dans l’université de Syracuse à New York avec 49 250 places.
Pour comparaison, l’AccorHotels Arena à Paris dispose de 20 300 places.

Il s’agissait du troisième match à domicile des Mountaineers (le surnom de l’équipe). Celui-ci était initialement prévu à 2:00 PM (14h00) mais 1h30 avant le début de la rencontre, les gradins commence déjà à se remplir. 9 188 personnes allaient garnir les tribunes ce soir là (66% d’affluence). Aux États-Unis, et particulièrement dans le sport universitaire, le public ne se demande pas comment il va pouvoir attendre tout ce temps, c’est même un objectif important d’arriver en avance. De nombreuses activités et shows sont prévus pour divertir les fans. Un “Show à l’américaine” dans toute sa splendeur.

C’est l’orchestre de l’université qui lance le show suivi par les fameuses Cheerleaders et les danseuses. Entre chaque show, nous suivons l’échauffement des équipes. Certains joueurs font aussi le spectacle tandis que d’autres signent des autographes aux plus jeunes fans.

Cinq minutes avant le coup d’envoi place à l’hymne national. Il faut savoir qu’avant chaque match universitaire aux Etats-Unis, retentit l’hymne national américain. C’est un vrai moment de l’expérience attendu par tous. Pour ce match, ce sont des élèves du lycée de la ville de Parkersburg qui ont eu le privilège d’animer ce moment important.
Ensuite, la composition des équipes avec les 5 joueurs de départ est annoncé au public. Une présentation digne des équipes de NBA avec un jeu de lumière et un DJ qui met l’ambiance pour accueillir les joueurs.

Un vrai avant-goût de la NBA

La NCAA est l’anti-chambre de la NBA. Certains joueurs seront ensuite draftés dans les équipes qui évoluent en NBA. La draft n’a pas vraiment d’équivalence en France, puisqu’il s’agit de la période où les équipes de NBA peuvent enrôler les meilleurs athlètes universitaires du pays.

Revenons au WVU Coliseum et au jeu pour ce match entre les Mountaineers et les Crusaders. Sur le terrain beaucoup de spectacle mais également en tribune. L’une des tribunes est uniquement réservée aux étudiants. Nous pouvons comparer cette tribune au Kop dans nos stades de football par exemple. Cette tribune, proche du terrain permet un incroyable soutien et une force supplémentaire pour les joueurs.

Dancing cam pour le public, animation battle de danse sur le court pour remporter son diner, concours de shoot, match de kids à la pause, cadeaux… telles sont les activités misent en place par le staff évènementiel de l’université pour satisfaire l’expérience du public.
À aucun moment pendant la rencontre, les fans sont oubliés. Dès qu’il y a un temps-mort, une activité est prévue pour pouvoir divertir le public. 

Le match se termine sur une victoire de l’équipe locale 88 à 76 et l’hymne de l’université est reprise en coeur par l’ensemble des fans.
De notre côté, nous avons vraiment apprécié ce moment. L’écran principal est vraiment l’atout numéro de l’expérience offerte au public. L’ensemble des actions réalisées autour sont dupliquées par cet écran qui donne du coffre à une animation. La gestions des temps “calmes” où il n’y a pas de jeu est très bien orchestrée. 

Ayant la chance de découvrir petit à petit l’univers du sport universitaire aux États-Unis, français ou européens, nous découvrons quelque chose de totalement différent. Tant dans l’approche du sport business que dans sa consommation. Ces fans supportent leur université comme des fans européens supporteraient leur ville en compétition.
Une chose est certaine, ce match de basketball universitaire n’avait rien à envier à un match de Jeep Elite (1 niveau de basketball en France).

Et vous, vous avez déjà eu l’occasion de vivre un match de basket universitaire aux États-Unis ? 

Vous avez aimé cet article ?

Fan expérience aux Etats-Unis

Une nuit dans un stade de baseball sur Airbnb

Une franchise de baseball américaine, Pensacola Blue Wahoos vient de mettre son stade sur Airbnb et propose d’y passer la nuit.

Publié

le

La franchise des Pensacola Blue Wahoos mettent leur stade sur Airbnb

Alors que les événements sportifs et les rassemblements de fans se font rares, les organisations sportives cherchent des idées pour continuer leur activité commerciale même sans compétitions. 

 

Ça se passe aux États-Unis, en Floride, l’équipe de Ligue mineure de baseball Pensacola Blue Wahoos vient de mettre son stade sur le site de location de logements Airbnb.

L'annonce sur le site Airbnb

L’annonce sur le site Airbnb

La première fois qu’un stade de baseball est présent sur la plateforme de location

C’est la première fois qu’une franchise de baseball ajoute son stade sur Airbnb. Mais ce n’est pas la première fois que cela arrive dans le monde du sport, Audi et l’Allianz Arena pour ne citer qu’un exemple ont déjà proposé cette expérience aux fans en 2017.

Une nuit dans le stade pour environ 1 400 € (1 500$)

1 400€, c’est le prix que vous devez débourser pour passer une nuit dans ce stade d’environ 5 000 places. Le nombre de personnes est limité à 10. Vous pouvez donc venir avec neuf de vos proches et ainsi profiter de cette expérience inédite.

Dans la prestation, les invités ont accès au Club House, à la cage de frappeur et à une chambre aménagée. La chambre située à côté du Club House peut donc accueillir 10 personnes. Parmi les 10 lits, la chambre dispose de 4 lits superposés et 2 lits queen size. 3 salles de bains sont également comprises dans la prestation. Dès leur arrivée, un membre du personnel (qui reste présent sur place pour des raisons de sécurité et pour répondre aux questions) leur offre une visite du stade .

Il est donc ensuite possible pour eux de pique-niquer sur le terrain ou encore taper quelques balles en buvant un bière fraiche. 

Un tarif qui n’est finalement pas si élevé, puisque cela représente 140€ par personne pour une nuit inédite dans un lieu atypique.
Sur l’annonce, il est indiqué qu’en plus des offres alimentaires et merchandising, des prestations “expériences” additionnelles/optionnelles sont proposées aux visiteurs. 

Une façon de rentabiliser son stade en période de pandémie ou de non compétition ?

Après le confinement et alors que le Covid19 est toujours présent dans le monde, les événements sportifs sont dans un flou total. Plus de compétitions, plus de public… pour les clubs, les possibilités de faire entrer des fonds ne sont plus très grandes. Ce type d’idée peut potentiellement inspirer des clubs. Bien que la question de la propriété de son stade soit un élément déterminant pour la réalisation de cette action.

Vous imaginez qu’un stade vous offre la possibilité, durant toute l’année, d’y passer une ou plusieurs nuits ? Chez Fanstriker, l’idée nous plait bien. Que ce soit pour une nuit de noces, pour un événement, ou simplement pour la curiosité de passer quelques heures en intimité dans un stade, toutes les motivations sont bonnes et cohérentes. Le stade a finalement bien sa place dans les lieux atypiques que propose le site Airbnb.

Une offre qui pourrait s’adresser à un public plus large que le seul périmètre des fans de ce sport ou de ce club. Et surtout une occasion pour le stade et le club de faire vivre un lieu qui passe une très large partie de son existence les portes fermées au public.

Pensacola Blue Wahoos réfléchit à des solutions pour utiliser les espaces de son stade pendant la suspension de la compétition de baseball en raison de la pandémie de coronavirus. La franchise de Floride a donc accueilli un tournoi local de baseball, un événement de disc golf et prévoit de proposer une nuit projection cinéma + feu d’artifice le 29 mai prochain.

Vous avez aimé cet article ?

Continuer la lecture

Suivez-nous

Nouveautés